La Numérologie : Science des Nombres

Toute chose est Nombre et les Nombres gouvernent le Monde.  

Pythagore

Étymologie du mot  – numéro – logie – 

« Numéro » :
Vient de l’Italien, lui-même hérité du latin numerus
« Logie » :
Vient du latin logia et du grec ancien.
C’est le suffixe pour former le nom d’une science ou l’étude scientifique d’un sujet donné mais aussi une discipline ayant un discours savant.

« La Science des Nombres ne prédestine pas. Elle éclaire d’une lueur philosophique le comportement que doit observer un être vis-à-vis des limitations de sa destinée. »

Définition de la Numérologie 

Tout dans l’Univers est arrangé d’après le modèle universel des Nombres. 

La Numérologie est l’Etude approfondie des Nombres.
Le Nombre est alors considéré comme un Symbole. Cette connaissance est fondée sur l’attribution de propriétés et de qualités aux Nombres, propriétés variables selon le contexte (dépendant par exemple de la source alphabétique d’un mot, latin, grec, copte, hébreu, etc…)
Si le Nombre donne une importance quantitative, c’est aussi un Symbole de valeur qualitative, fondamentale, mathématique ou philosophique.
Le Nombre permet d’approcher la pensée commune au religieux, au scientifique, au philosophe ou à l’hermétiste.

L’Évolution est la loi de la Vie. Le Nombre est la loi de l’Univers. L’Unité est la loi de Dieu.

Pythagore

L’une des origines de la Numérologie serait la « Gématrie », technique herméneutique traditionnelle dans le Judaïsme et la Kabbale.


« Avant le Mot, fut le Nombre. »

Au commencement était le Verbe et le Verbe était avec Dieu et le Verbe était Dieu. Tout ce qui a été fait a été fait par Lui. 

Evangile de Saint-Jean

Une autre serait « l’Arithmologie Pythagoricienne » ou la « Mystique du Nombre »
Pythagore fit la première lecture symbolique des Nombres et enseigna la « Sagesse des Nombres »

Le Nombre permet de rentrer en contact, en résonance avec l’inexpliqué.

Pythagore

Le Propos… Suffixe – Logos – / – Mancie – 

« Science sans Conscience n’est que ruine de l’Âme »

François Rabelais (Ecrivain français humaniste de la Renaissance, né près de Chinon, en 1483 ou 1494 selon les sources, et mort à Paris le 9 avril 1553.)

– L’Être humain souhaite percevoir les « secrets de l’Univers » (uni-vers) et de la Nature », mais un autre dessin celui-ci « inavoué » souvent le préoccupe: « prévoir le cours des évènements afin d’éviter les aléas de la vie, avoir le contrôle de sa vie, se rassurer, se sécuriser »
C’est un sentiment très « humain »…

– C’est ainsi qu’il tente d’associer une approche spirituelle à une démarche scientifique pour établir des « schémas de pensées », « des croyances », ou « des techniques savantes » nécessaire à son « a – venir », son « de – venir ».

– Nombreux systèmes qui se formulent de façon « prédictive » (-mancie) se sont enrichis et évolue avec un « discours savant » (-logos) au contact des sciences humaines et de la psychologie et apporte aujourd’hui un réel bénéfice dans la « co – naissance » de Soi pour vivre son  « harmonie personnelle ».

Suffixe « – Mancie »:

– Origine grecque, exprime la divination, serait issue de la racine sanskrite man qui veut dire « penser », et mantu signifiant « sage », « un inspiré, « avoir du transport ».

– Les anciens faisait une confusion entre « la sagesse » et « le transport de l’inspiration » assimilé à une forme de folie.

– Arihmo – mancie / Astro – mancie / Carto – mancie / Taro – mancie.

Suffixe « – Logos »:

– Dans la pensée grecque antique, « le logos »  est au départ le discours parlé ou écrit.
Par extension, logos désigne également la raison, forme de pensée dont on considère qu’elle découle de la capacité à utiliser une langue.

– De l’idée de logos dérive celle de logique , qui correspond dans le monde latin à la rationalité, « l’art de la pensée verbale juste ».
Logos a donné les suffixes « – logue », « – logie », « – logique » et « – logiste », qui désignent des disciplines du savoir (sciences).
La plupart du temps, la discipline porte le suffixe « -logie », la personne étudiant cette discipline « – logue », et l’adjectif « – logique ».

– Arithm – logie / Astro – logie / Taro – logie

« L’homme qui conçoit l’Infini par son intelligence ne saurait le manier dans son entier, sinon il serait Dieu…
Tout ici bas n’existe que par le Mouvement et le NOMBRE…
Le Mouvement est en quelques sorte le « NOMBRE agissant », partout il engendre le NOMBRE…
Le Mouvement est le moyen, le NOMBRE est le résultat ».

Honoré de Balzac (né Honoré Balzac à Tours le 20 mai 1799 et mort à Paris le 18 août, est un écrivain français)

Namaste


Pour plus d’articles sur la Numérologie Intuitive,
nous vous invitons à nous retrouver par ici.


4 réflexions sur “La Numérologie : Science des Nombres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s