Rhétorique

Le mot rhétorique est à la fois la science et l’art de l’action du discours sur les esprits.
Le mot provient du latin rhetorica, emprunté au grec ancien (rhêtorikê tekhnê), qui se traduit par « technique », « art oratoire« .
Dans la culture de la Grèce antique, la rhétorique peut être considérée comme « une théorie de la parole efficace liée à une pratique oratoire« . La rhétorique est d’abord l’art de l’ éloquence. Elle a d’abord concerné la communication orale.
La rhétorique traditionnelle comportait cinq parties :
– l’inventio (invention ; art de trouver des arguments et des procédés pour convaincre)
– la dispositio (disposition ; art d’exposer des arguments de manière ordonnée et efficace)
– l’elocutio (élocution ; art de trouver des mots qui mettent en valeur les arguments et qui donnent du style à l’ensemble)
– l’actio (diction, gestes de l’orateur, etc.)
– la memoria (procédés pour mémoriser le discours).
La rhétorique a ensuite concerné la communication écrite et a désigné un ensemble de règles (formes fixes) destinées au discours. Au 20ème siècle, la linguistique et l’analyse des textes littéraires ont relancé l’intérêt pour la rhétorique. Au-delà de cette définition générale, la rhétorique a connu au cours de son histoire une tension entre deux conceptions antagonistes, la rhétorique comme art de la persuasion et la rhétorique comme art de l’éloquence. La rhétorique grecque, telle qu’elle fut pratiquée par les sophistes et codifiée par Aristote, se préoccupait principalement de persuader. Dans l’Antiquité Romaine, se fait jour une nouvelle conception de la rhétorique comme « art de bien dire » (bene dicendi scientia selon les mots de l’orateur romain Quintilien).
À l’époque classique, la rhétorique s’étend à l’étude des textes écrits, et notamment aux textes littéraires et dramatiques, la conception romaine de la rhétorique l’emporte progressivement sur la conception grecque. La rhétorique s’est ainsi progressivement restreinte à la stylistique c’est-à-dire à un inventaire de figures relevant des ornements du discours. Il en résulte une conception de la parole rhétorique qui se distingue de l’argumentation et de la dialectique par l’usage d’effets pathétiques et éthiques du discours sur le public. Contre cette évolution, l’école rhétorique contemporaine de Chaîm Perelman renoue avec la rhétorique grecque en proposant une « nouvelle rhétorique » qui est une théorie de l’argumentation.

Trois notions centrales : le logos, le pathos et l’êthos

La rhétorique utilise, dès ses fondements, trois notions centrales dans la pensée grecque et latine, que résume Cicéron lorsqu’il dit que la rhétorique consiste à prouver la vérité de ce qu’on affirme, se concilier la bienveillance des auditeurs, éveiller en eux toutes les émotions qui sont utiles à la cause.
– Tout d’abord, la rhétorique est un discours rationnel, mot issu du grec logos. L’argument permet ainsi, par la logique, de convaincre l’auditoire.
– Cependant, il existe aussi une relation émotionnelle, que véhicule la notion de pathos. L’auditoire doit être séduit ou charmé ; la raison n’est ainsi pas le seul but de la rhétorique.
êthos, enfin est la dimension de l’orateur, ses vertus et ses mœurs exemplaires, même si c’est avant tout une image que donne l’orateur de lui-même. Cette notion est davantage romaine, mise en avant par Cicéron notamment, alors que le pathos et le logos sont des acquis grecs.
La linguistique et la sémiotique modernes fonderont leur discours épistémologique sur la reprise de ces trois pôles de la rhétorique classique; l’êthos lié à l’émetteur, le pathos au récepteur et le logos au message. Néanmoins, l’ histoire de la réthorique peut aussi se voir comme, à certaines périodes, une focalisation particulière sur l’une ou l’autre de ces notions.


2 réflexions sur “Rhétorique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s