Symbolique en Tarologie du mot « Corona Virus » (3)

La Force symbolique du mot « Corona Virus »

La Vierge dompte le Lion et nous invite à quitter la plan de la quantité et nous élever au plan de la qualité.

Message du personnage de La Force

La lame de la Force de valeur numérique 11 est la résultante de la lame du Pendu (12) et de la lame de l’Etoile (17) soit 12 + 17 = 29 = 11.

La notion de la Force est double (1 / 1 = 2) :
– L’âme de la nature cosmique (soleil, lune et les étoiles) : perception de ce qui est en haut.
– L’âme de la nature terrestre (or, pierres et perles) : perception de ce qui en bas.
Le sujet de l’arcane est la Nature-Vierge participant activement aux miracles de la magie divine.

La Force (11) est l’autre expression du Bateleur ou Magicien (1), ils sont coiffés tous les deux du chapeau qui forme l’infini, le Bateleur (pieds sur le monde matériel ; pensée par la coiffure) part à la conquête de l’infini avec le potentiel intégral de la « conscience sans effort » ; la Force avec son potentiel acquis « du pouvoir sans effort » a trouvé cet infini.
« La concentration parfaite a lieu sans effort (1), la force véritable agit sans effort (11) »
Elle a répondu « aux aspirations » du Bateleur, elle a réalisé l’initiation supérieure qui n’est que virtuelle pour lui. Elle a transformé « le désir » (de l’instinct primaire animal) du Bateleur en puissance d’Aimer.
Le Bateleur et la Force sont tous les 2 sous le signe du rythme, de la respiration et de l’éternité.

Le personnage, dans une attitude souple et sereine, « dompte » le Lion (les forces pulsionnelles, instinctives) non par une force à l’identique de l’animal mais bien une force autre, insufflée par un ordre et plan supérieur. Cet arcane nous indique que le principe d’opposition (1 contre 1) doit être remplacer par le principe de collaboration (1 + 1 qui fait 3, la 3ème force neutre). Soit la Force personnifie le principe de la « Virginité » (Unité de ce qui est en haut et de ce qui est en bas) en symbolisant l’action consonante des 3 mondes – spirituel, animique et corporel – proposant l’alliance des volontés individuelles dans la poursuite d’un but commun soit l’accroissement quantitatif de la force et la force qualitatif comme L’Unité (réunion pacifiée de l’esprit, l’âme et le corps). Ce qui affaiblit notre énergie et de fait nos défenses immunitaires, c’est la division intérieure, nous ne pouvons pas nous disperser et servir 2 ou 3 maîtres à la fois.
Le principe de le Virginité nous incite a cultiver notre joie intérieure, le symptôme efficient de l’élan vital de l’âme. La qualité vertueuse de la Force face à l’obstacle mental rigide est de faire exploser cette cristallisation dans le cœur de la personne, en lui transfusant le Souffle d’Amour. La Vierge de notre arcane est le principe du printemps, l’élan créateur spirituel et généreux, ainsi que la floraison spirituelle d’abondance.

Nier c’est tuer
Oublier c’est enterrer
Honorer et Apprécier c’est « garder vivant »
Remettre en mémoire, c’est rappeler la vie…

Sagesse Tarologique.

La Force ésotérique, fait référence au droit et à la justice, c’est celle du cœur, elle ne cherche pas à punir, à soumettre, à réduire, à humilier, à dominer mais à attirer à soi et à élever pour le bien-être commun et humain. Elle s’exerce dans le monde pour les autres et non pour elle-même, la bonté étant le plus sûr garant de la hauteur spirituelle. La Force ne redoute pas les forces matérielles, elle comprend le monde, sa compassion se penche vers ceux qui sont encore enchaînés par les instincts animaux dominants, possessifs, exigeants, régressifs, en « empêchant la gueule du lion de se refermer sur sa proie ». Elle-même est sortie victorieuse de son combat contre elle-même, contres ses pulsions dévorantes, insatiables et tyranniques. Elle a grandi et s’est construite avec cette nouvelle donnée, la force de l’amour, et nous le fait partager avec clémence et bienveillance, sans dependance et restriction.
La notion humaine de la force valorise « la contrainte » ne fournissant aucune raison, aucune explication autre que « c’est pour le bien ». Mais quel bien ? Le bien matériel, le bien moral, le bien de l’âme?
Si une épreuve se présente, avec l’énergie de la Force « la créature » est mis en « lutte » mais contre elle-même afin de recevoir un exercice de vie et d’accéder à la définition de son bonheur. Il faut à l’homme la traversée de l’obscurité pour atteindre son véritable pouvoir et être libre devant la divinité (la lumière). Ici la force divine – mouvement de l’amour – nous aide à nous dépasser non par la force de la soumission, mais celle de l’amour, le don de soi (le Pendu) sans crainte, ouvert à l’infini, amour résultant du libre choix, amour qui est l’expression de l’envie de se soigner et de guérir.
L’homme créé libre, est descendu vers le monde de l’angoisse afin d’y retrouver le chemin de la lumière par la puissance de son désir pour se réaliser. L’amour n’est certain de sa force que lorsqu’il a franchi quelques épreuves crucificatrices détruisant tout ce qui n’aurait pas été enraciné au plus profond de l’être. Tant que l’épreuve de l’amour ne s’est pas présentée, il n’y a pas de force intérieure affirmée. Le personnage féminin active cette force de tendresse, de douceur et de persuasion sur l’animal pour le faire renoncer a ses instinct de violence contre lui-même et les autres, et l’élever vers elle.
La conception ésotérique de la carte de la Force est tout autre que le schéma – force, violence, soumission – tel que l’ont développé nos sociétés humaines dirigeantes avec l’autorité économique, libéraliste et esclavagiste pour produire le confort de quelques uns.
Il n’y a pas de guerre juste, la guerre par définition est le refus de toute solution de justice, c’est un acte de non-diplomatie. Notre arcane défend le chemin de la paix. Ce n’est pas par la violence qu’elle entend ramener la paix autour d’elle (en accord avec le Pendu). La Force n’est pas en guerre mais en « Paix », elle arbore un visage lumineux et détendu, aucun effort ne vient crisper les muscles de son corps qui reflète souplesse et tolérance en ouvrant la gueule du Lion, reconnaissant une domination et l’acceptant malgré une résistance passive instinctive.

Bravez le Lion et le Lion vous craindra.
Sachez commander à la douleur et la douleur se changera en Bonheur.

Sagesse Tarologique.

L’acte de commander à la douleur est un acte héroïque qui demande ascétisme, détachement progressif de tout ce qui nous est « animal », cela demande l’effort constant et assidu d’une grande discipline de l’esprit qui l’on peut acquérir avec la pratique du Yoga, de la Prière, de la Méditation, du Massage, de la Contemplation, cela requiert la capacité maîtrisée de faire le silence en soi et d’expérimenter l’Attention à la vacuité.
La Force est un BIEN quand elle connaît son but (le Bateleur) et qu’elle est entièrement soumise au monde psychique (gouverné par le Pape) tendu vers le monde supérieur, à défaut l’homme sera confronter au pire des maux, être assailli en succombant aux tentations.

La Paix commence par un Sourire.

La Paix n’est pas l’absence de guerre, c’est une vertu, un état d’esprit, une volonté bienveillante, de confiance et de justice.

Mère Teresa.

La Force est devenu le « Fort », le Maître de sa vie, de la vie qui va pouvoir reprendre son chemin initiatique et évolutif.
Petit incursion avec le mot formidable « fort » : il rassemble en lui les 4 éléments F le feu ; O l’eau ; R l’air et T la terre. Celui qui sait équilibrer dans son cœur l’idéalisme et l’enthousiasme du feu, la réceptivité et l’ouverture de l’eau, la curiosité et l’énergie de l’air, le sens pratique et la stabilité de la terre se déploie dans la quintessence, la 5eme essence (Le Pape la 5ème lame du Tarot). Être « fort » revient à centrer sa conscience dans un cœur flamboyant afin que l’idéal (F) se concrétise dans une réalité pratique (T).
La Force n’est pas une question de pouvoir ni même une question de muscles c’est un question d’Amour. Cette force là évoque celle du héros (RO) jusque dans l’ordre des lettres. En effet, le « héros » se lit RO, il intègre en son cœur (OR) l’habilité de la pensée (l’air R) et la motivation dynamique des émotions (l’eau O) pour relier en conscience le plus épais de sa nature corporelle (terre T) avec sa perception subtile de l’Idéal (feu F).
La graphie du mot FORT, lue de droite à gauche, exprime la nature du parcours spirituel.
– « T – RO – F » ; « Terre – Héros – Feu » : « je pars de l’expérience concrète pour élever héroïquement ma conscience vers le feu des mondes invisibles ».
– « F – OR – T » ; « Feu – OR – Terre » : « je peux ensemencer (F) la terre (T) d’un or (OR) nouveau. »
(Luc Bigé)

Photo : Source Internet

La Force est la lame du courage et de l’auto-discipline, symbole de bravoure et de détermination même face aux obstacles, elle a appris à garder son sang froid, elle refuse de montrer sa vulnérabilité et arrache la victoire face à l’animal. La Force en Astrologie est associée au signe du Lion. Tous les deux sont généreux, chaleureux, exubérants, magnétiques, flamboyants, résolus, optimistes, honorables, loyaux, francs, énergétiques et majestueux. Le Lion est également le symbole alchimique du Soleil (la planète qui le gouverne) ainsi que de l’or et du soufre.
La Force, le Lion (5ème signe du zodiaque), le Soleil (centre lumineux, siège de l’ego et de l’individualité du Soi) et la maison 5 sont la personnification avec l’élément feu de l’énergie spirituelle, les passions et l’élan créateur. Ils gouverne l’énergie du Cœur (de l’Or).
On est bien dans le message de l’arcane la Vierge qui domine le Lion avec douceur, « une main de fer dans un gant de velours » et qui nous confirme que la Vierge et Le Lion ne font qu’UN et que la « lutte » est intérieure entre sa partie animale et sa partie spirituelle, c’est un dialogue interne qui se noue afin d’apprivoiser nos pulsions et notre dualité (1 / 1) sous la ferme autorité créatrice d’harmonie, de sérénité, de paix par l’expérience de L’Amour de Soi.

NAMASTE

Photo récupérée sur site suivant


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s