Hinayana


Hinayana, expression sanskrite traduite par « petit véhicule », est couramment employé pour désigner les écoles anciennes du bouddhisme. Le bouddhisme théravada, souvent confondu avec le terme hinayana, ne correspond qu’à la version modernisée d’une des nombreuses écoles anciennes.
Le terme apparaît au 1er – 2ème siècle. Il a été appliqué par les pratiquants du bouddhisme Mahayana ou « grand véhicule », à tous les courants qui semblaient privilégier, comme but de la pratique, la libération individuelle plutôt que la libération universelle de tous les êtres, et dont le seul survivant actuel est le théravada. Ce terme peut parfois avoir une connotation péjorative, définissant le hinayana comme « égoïste » par rapport au mahayana « altruiste ».
En fait, l’adjectif hina signifie « déficient », bien que l’on le traduise dans les langues occidentales, par souci de neutralité, par « petit ».
Pour cette raison il est encore préférable d’appeler les écoles du « Salut Individuel » : véhicule des « Auditeurs »(sravakayana), où l’auditeur désigne les moines et disciples qui ont reçu – écouté – et mis en pratique les enseignements du Bouddha.
On peut encore l’appeler « Voie des arhats« , les « méritants » qui ont accompli l’enseignement, qui ont radicalement vaincu et éliminé les illusions et passions, se sont extirpés du cycle des réincarnations, et ont donc atteint le nirvana. Ils représentent l’idéal même de cette voie, là où les bodhisattvas sont l’idéal du mahayana.

(Source Wikipédia)
.


3 réflexions sur “Hinayana

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s