Gnose

De façon très générale, la gnose du grec gnôsis qui signifie « connaissance » est un concept philosophico-religieux selon lequel le salut de l’âme passe par une connaissance (expérience ou révélation) directe de la divinité, et donc par une connaissance de soi.

– On parle de « Gnose Chrétienne » pour définir les courants chrétiens originels par exemple.

– Le Soufisme : la gnose soufie est un mouvement spirituel, mystique, et ascétique de l’islam, et une doctrine ésotérique apparue au 8e siècle, ayant pris ses racines initiales dans l’orthodoxie sunnite essentiellement.

– Le Mandéisme : Le mandéisme est une religion abrahamique, baptiste, monothéiste et gnostique qui ne compte plus que quelques milliers de membres. À la base du système doctrinal des mandéens, il y a un dualisme opposant le « monde d’en haut » et le « monde d’en bas », le « lieu de la lumière » et le « lieu des ténèbres », ce qui n’empêche pas Dieu d’intervenir par la création, comme dans les récits bibliques. Création qui se poursuit par l’action permanente de la Divinité et sa révélation par « l’Envoyé Céleste ». Selon la tradition mandéenne, Jean le Baptiste est cet envoyé et leur principal prophète.

– La kabbale : de l’hébreu Qabbala qui signifie « réception », est une tradition ésotérique du judaïsme, présentée comme la « Loi orale et secrète » donnée par YHWH (Dieu) à Moïse sur le mont Sinaï, en même temps que la « Loi écrite et publique » (la Torah). Elle trouve sa source dans les courants mystiques du judaïsme synagogal antique.

– Le Manichéisme : une religion fondée par le perse Mani au 3e siècle. C’est un syncrétisme du zoroastrisme, du bouddhisme et du christianisme. Par dérivation et simplification du terme, on qualifie aujourd’hui de manichéenne une pensée ou une action sans nuances, voire simpliste, où le Bien et le Mal sont clairement définis et séparés.

– L’Hermétisme : Une gnose qui s’adresse aux hommes de l’antiquité.
Hermétisme désigne deux courants de pensée :
Une doctrine ésotérique fondée sur des écrits (les Hermetica) de l’Antiquité classique attribués à l’inspiration de Hermès Trismégiste.
Développement dans la doctrine des alchimistes au Moyen Âge puis essentiellement à partir de la Renaissance.

– Le Catharisme : du grec katharós, qui veut dire « pur » est l’appellation contemporaine d’un mouvement — ou d’un ensemble de mouvements — religieux chrétien médiéval européen en dissidence vis-à-vis de l’ Église romaine, trouvant un écho particulier dans le Midi de la France.


3 réflexions sur “Gnose

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s