Sahasrara Chakra सहस्रार et sa Déesse associée, Shakti (5)

SHAKTI en sanskrit est un terme qui signifie « pouvoir », « puissance », « force ».
Dans l’hindouisme, ce mot désigne l’énergie féminine, le principe actif et extériorisé d’une divinité masculine.
SHAKTI est identifiée à la Kundalini, la déesse-serpent existant dans le corps de chaque être humain à la base du sacrum, et dont l’éveil prélude à la délivrance, par son union à Shiva à la pointe du crâne. Elle est l’énergie féminine manifestée, complétée par la puissance masculine de Shiva.

Mythologie Indienne : Shakti est la Déesse-Mère

Pour les virils brahmanes des temps védiques, le principe féminin du divin ne pesait guère. Les Aryens, nouveaux venus, repoussaient les peuples dravidiens, autochtones à la peau sombre, vers le centre et le sud de la péninsule indienne. Les Dravidiens (peuples non aryens et non himalayens en Inde), société matriarcale, vénéraient déjà la Déesse-Mère bien avant l’arrivée des envahisseurs. Il fut dés lors difficile aux nouveaux conquérants de faire accepter leur religion à dominante masculine. Ce fut au prix de certains compromis et non sans quelques acrobaties métaphysiques qu’ils parvinrent à intégrer à l’hindouisme les peuples conquis.
Shakti, la Déesse-Mère, devint donc le principe féminin complémentaire de « l’Absolu » tel que l’envisageaient les véda. On l’expliqua par « l’union du principe masculin et du principe féminin ».
A chaque Dieu sa Shakti, sa déesse, sa compagne.
– La Shakti de Brahma est Sarasvatî.
– La Shakti de Vishnou est Lakshmi.
– La Shakti de Shiva est Parvati.
Durga ou Kali représentent les aspects terrifiants ou destructeurs du divin, tandis que d’autres comme Uma, Sati, Ganga, Gauri, symbolisent les aspects protecteurs, bienfaisants et paisibles comme la fertilité, l’abondance matérielle, ordre moral et religieux, préservation.
La déesse Shakti a ainsi 9 représentations dans la mythologie indienne.
Dans le sud de l’Inde, la Déesse-Mère est vénérée sous le nom d’Amman, déesse des forêts. On implore sa protection et on craint ses colères. Ses temples se situent aux entrées des villages, près d’un banian sacré.
(Source « Dieux et Déesses de l’Inde » S.Guillerme)

Namaste

Photo récupérée site suivant


Une réflexion sur “Sahasrara Chakra सहस्रार et sa Déesse associée, Shakti (5)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s