Rédemption : Symbolique

La « Rédemption » du latin redemptio est un concept théologique présent dans le judaïsme, le christianisme et l’islam, qui met l’accent sur l’aspect divin du mystère du Salut de l’Homme. Dieu rachète l’Homme de l’esclavage du mal et du péché, afin de lui rendre sa liberté. L’Homme est sauvé parce que Dieu le rachète.

Initialement le terme « rédemption » appartient au langage du droit qui porte le sens de « rachat ». Dans la pratique courante, il peut s’agir d’une amende qui est infligée à la place d’une peine corporelle, cette amende sera donnée en « rançon » de la vie du coupable (code de l’Alliance, livre de l’Exode – 21, 28, 32 -).

En Israël, la notion de rédemption prend une signification particulière dans le domaine familial, mettant en lumière la profondeur des liens de solidarité qui unissent les membres d’une même famille. Il s’agit de l’obligation qu’un proche parent doit remplir pour préserver la patrimoine familial de la mainmise d’un étranger ou pour venger l’honneur de la famille. On donne le nom de « go’el » à celui qui relève cette obligation, « ga’al » en hébreu voulant dire « rédemption ».

Mais ce terme évoque la plupart du temps la symbolique théologique (pour rappel – theo – en grec veut dire Dieu). Notre culture judéo-chrétienne intègre cette notion comme étant liée au calvaire de Jésus-Christ, fils de Dieu. La rédemption est « l’œuvre de Dieu », qui rachète l’homme pêcheur en le délivrant du joug de l’esclavage.
L’un des exemples majeurs dans l’Ancien testament est la libération du peuple hébreu du Pharaon par Moïse pour les guider vers la terre promise en les libérant du joug de l’esclavage (chap. 15 du livre de l’Exode avec le 1er cantique, « le cantique de la rédemption », parlant du Prophète Moïse, nommé « Etienne le rédempteur » choisi par Dieu). Nous avons aussi le Prophète Esaïe qui annonce la venue du rédempteur : « et le rédempteur viendra à Sion et vers ceux, en Jacob, reviennent de leur rébellion ».
L’œuvre, symboliquement, répond à l’état de l’homme naturel, esclave de ses travers, ses tendances à la facilité. L’œuvre doit délivrer l’Homme de toutes les servitudes du Diable, des pêchés, de la loi, du monde, de la mort.

Jésus-Christ qui s’est donné lui-même pour nous, afin qu’il nous rachète de toute iniquité.

La parole de Dieu parle de 2 rédemptions : celle de l’âme et celle du corps. « Jésus-Christ nous a été fait sagesse de la part de Dieu, et justice, et sainteté et rédemption ». Cette rédemption n’est ni temporelle, ni passagère, c’est une rédemption pour l’éternité.

La « Rédemption » est toujours synonyme de Pardon et Rémission des pêchés.

C’est par le « Don de sa vie », accompli par amour et librement, que le Christ a « racheté » les êtres humains de « l’esclavage du mal ». Le Christ s’est comporté comme celui qui rétablit l’être humain dans la solidarité avec Dieu, ce Dieu qui souhaite à tout prix entretenir des liens d’affection paternelle avec les Hommes.

« Dieu nous a en effet arrachés à l’empire des ténèbres et nous a transférés dans le Royaume de son Fils bien- aimé, en qui nous avons la rédemption, la rémission des péchés »

Colissiens (1, 13 – 14)

Valeur numérique du mot « rédemption »

Rédemption = 119 / 11 / 2

L’énergie du mot « rédemption » est sous l’influence le vibration 11, le double 1.
Le nombre 1 est le nombre de l’Unité, du Père, du Dieu créateur, c’est aussi « l’action de démarrer quelque chose ».
Pour la rédemption avec 1 + 1 = 2, on peut y lire les 2 rédemptions, celle du corps et celle de l’âme, on peut aussi interpréter que de double 1 est Dieu le Père qui se dédouble en un autre 1 le Fils.
La vibration du maître-nombre 11 exprime :
– L’illumination, l’Eveil spirituel
– La capacité d’apporter la lumière sur son prochain, d’élever la conscience spirituelle
– C’est la source d’une puissante énergie, d’une grande intuition, inspiration et créativité
– Le signe d’accomplissement et de transmission de belles et grandes choses

La finalité est le nombre 2 qui confirme la grande capacité, par le « rachat de nos travers », de nous ouvrir à l’Amour, de nous mettre en position d’écoute et de réception. Le 2 est le symbole de l’Union, de Sagesse, de compréhension.
C’est le temps de la Grâce, du pardon et de la conversion en un être de bonté de d’amour.

Namaste


3 réflexions sur “Rédemption : Symbolique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s