Tête : Sa Symbolique

La beauté n’est pas d’avoir un beau visage, c’est d’avoir un grand cœur, un esprit ouvert, et surtout une belle âme.

La tête est la partie anatomique du corps portée par le cou, sa face, le visage est particulièrement mobile reflétant expressions et émotions ; le crâne, formé d’os, est lui immobile et se réfère à notre solidité (« avoir la tête dure »).
La tête comporte 43 muscles faciaux, capable de produire 10000 expressions dont 3000 porteuses de sens d’après Paul Ekman, éminent psychologue américain né en 1934, pionnier dans l’étude des émotions dans leurs relations aux expressions faciales.
La tête doit sa structure à sa boîte crânienne, constituée de 2 parties :
– le crâne ou neurocrâne formé de 8 os
– la face ou massif facial formé de 14 os
Soit au total de 22 os, le nombre 22 est relié à Marie-Madeleine (fête le 22 juillet) dont le crâne est l’un des symboles.

La tête est une partie très complexe et très énigmatique du corps, elle représente l’autonomie, l’individualité, la spiritualité.
En étant le siège de la pensée, du contrôle de l’ensemble des comportements (elle contient le cerveau) et de la communication ; elle est l’identité, les émotions, l’intelligence, la volonté de l’Être.
La tête est la partie la plus « sensitive », elle comporte 4 des 5 sens – vue, ouïe, odorat et goût – c’est l’interface entre le monde extérieur et la réalité intérieure. Elle nous permet de garder le contrôle, de diriger, s’entêter, s’obstiner et s’affirmer, et elle nous relie a nos états d’âmes.

Le visage, la partie antérieure de la tête, est constitué du front, des sourcils, des yeux, du nez, des oreilles, des joues, de la bouche, des lèvres et du menton. Chaque visage est unique, il est l’image du comment on est perçu à l’extérieur, permet de reconnaître et d’être reconnu, il est le garant de notre écran de réactions du notre monde intérieur vers le monde extérieur. C’est le vecteur essentiel d’interactions sociales, en effet c’est le premier outil de communication, il signifie notre colère, notre joie de vivre, notre connivence de cœur, notre reconnaissance intime.
Le sourire sur un visage illumine la vie, c’est le langage de l’attendrissement et du désir de partager.

Tu peux laisser ton sourire changer les gens, mais ne laisse pas les gens détruire ton sourire.

Le Cou : le Pont entre le Corps et la Tête

Le cou est l’organe qui relie le corps à la tête, c’est la jonction entre le cerveau et les membres exécutants.
Il nous permet de développer notre capacité à observer et considérer les situations sur tous les plans.
Le cou est le lieu de l’humilité, il est capable de faire preuve de modestie et d’abnégation (« plier l’échine »).
Il s’associe à la pensée relationnelle ou consciente, au monde du cœur, de l’affectif, sentiments, émotions ; au monde des désirs. Quand il y a désaccord entre le monde de la pensée et le monde du cœur, les maux du cou apparaissent.
Le torticolis est un parfait exemple de l’émanation du refus inconscient à regarder les choses en face, on préfère ignorer la situation délicate par crainte de se positionner, c’est l’expression de notre difficulté à dire non. Cette douleur qui nous empêche de tourner la tête, est l’extériorisation de l’attachement aux certitudes, au sentiment d’ inflexibilité.

Visage : Echo de notre Identité

Le visage se divise en 3 parties :
– Zone supérieure, dite cérébrale. Siège de l’intellectuel, de la raison, de l’esprit. Elle renferme le système nerveux, le regard, les yeux qui expriment le mouvement de la pensée.
– Zone médiane, dite affective, sociale. Siège des récepteurs, les yeux, les oreilles, le nez, la bouche. Selon le degré d’ouverture ou de fermeture de ces récepteurs, on observe la capacité de la personne à se livrer, s’ouvrir aux autres.
– Zone inférieure, dite instinctive. Siège de l’énergie vitale, il englobe le lobe de l’oreille, la mâchoire, le menton et le cou. La forme et importance de la bouche et des lèvres sont un témoin enrichissant des appétits matériels et sensoriels de la personne.

Front : Lieu Mystique

Le front est le lieu de la façon dont on affronte le monde, c’est l’espace de l’utilisation des pensées.Il symbolise l’endroit du 3ème œil, exprime la relation mystique d’une personne avec le principe universel de la création, c’est l’incarnation de la conscience.
Le centre du front d’une personne est un des points de pression les plus importants du corps humain ; en Inde, les femmes se pare d’un bindi sur le front (mot sanskrit qui veut dire « goutte »), afin que l’on porte un intérêt particulier sur ce point, expression du 3ème œil.

Le regard : le Refuge de l’Âme

Le regard est l’extension de la connaissance, de notre propre personne, il nous unit à l’extérieur en balayant du regard l’horizon le regard élude sur la représentation du monde.
C’est la transcendance de la pensée individuelle, le vecteur des émotions qu’il transmet à celui qui regarde.
Le regard est la clef de décryptage d’une âme.
Il y a des gens dont le regard vous améliore, vous guérit quand on les rencontre, à nous de les garder auprès de nous.

Le premier regard, c’est notre première note magique jouée sur la corde d’argent de notre cœur.

Khalil Gibran ; artiste, écrivain, poète et peintre libanais d’expression arabe et anglaise (1883 / 1931)

Menton : Royaume de Volonté

Le menton est le lieu d’expression verbal et non verbal, il est la manifestation du mouvement interne et externe sur le monde, il nous corrèle à nos actions et nos pensées.
Le menton correspond avec la mâchoire, elle-même relié à l’oreille interne qui nous soumet son écoute afin de maintenir notre équilibre.
Le menton est le signe de la détermination, des dons de diplomatie, de la confiance, de l’enthousiasme, du pessimisme ou de l’optimisme.

Et c’est parfois dans un regard, un sourire, que sont cachés les mots qu’on n’a jamais dit.

Le Sourire : la Voie de la Compassion

Le sourire est le synonyme de la paix de l’âme, d’harmonie du cœur, de confiance en soi.
C’est la canal ouvert de la source créatrice. Dans la symbolique mystique c’est le signe de félicité et du savoir.
Le sourire est l’aptitude à s’émerveiller et à accueillir la compassion.

Sourire, c’est la façon la plus élégante de montrer les dents à l’adversaire.

Massage : Acte de Sagesse

Le massage bien-être de la tête apporte un grand réconfort et porte une attention profonde et complète sur la personne.
Il permet de relâcher et détendre les muscles faciaux fatigués et agressés toute la journée.
L’action d’une relaxation efficace sur le visage à un résultat visible immédiat, au contraire de celui du corps qui est plus subtil et moins visible.
L’approche symbolique de la tête permet de rentrer en connexion avec la personne avec confiance et permet de dissoudre la charge mentale qui alourdit chacun de nous. Elle nous offre la possibilité de détecter les soucis ou peurs cachés de la personne et de lui ôter par une lecture bienveillante de son visage.
Un massage complet, du cou, du visage, du cuir chevelu, quand il est bien pratiqué permet à la personne d’accéder à son royaume de paix sans le déshabillage du soin complet du corps. Le travail sur les énergies du visage donne l’accès au ciel en se reliant à lui tout en équilibrant la base des énergies terriennes.
Par contre, il est naturel de conseiller de pratiquer le soin de la tête aux pieds pour un bien-être total, il permet de recentrer dans sa globalité la personne et lui apporte un moment entier de reconnexion et de plénitude.

Valeur Numérique du mot « tête »

T – E – T – E
20 + 5 + 20 + 5
50 / 5

Le nombre 5 est le nombre de l’épanouissement, de l’adaptation, de la vie. Il est résonance avec l’expansion de l’homme.
C’est le chiffe de l’homme : 2 jambes, 2 bras et 1 tête soit 2 + 2 + 1 = 5
Il est dédié à l’humain, 5 sens, 5 doigts, 5 membres. Il cherche sa direction parmi les 4 points cardinaux (terriens) mais oublie de lever les yeux vers le haut pour se relier au 5ème point au dessus de sa tête.

Le mot « tête » comporte 4 lettres, comme les 4 points cardinaux, comme le mot « main » et le mot « pied« .
Le nombre 4 exprime le tangible et nous connecte à l’incarnation de notre être. Le mot « tête », le mot « main » et le mot « pied » sont bien les organes manifestés de notre corps, ils sont bien matière.

Le mot « tête » se lit « tété » ou « t’es t’es » ou « TT ». Ce qui nous conduit à la tétée, au lait maternel, mais ici il s’agit du « lait spirituel » qui émane des étoiles, de la « voie lactée », car la tête nous permet une seconde naissance (t’es t’es) celui-ci spirituelle.
C’est par la tête et ses attributs et fonctions que nous allons tutoyer (t’es t’es) le ciel et nous emplir de sa nourriture céleste, toute naissance, se présente par la tête.

La tête est l’organe qui nous permet de nous relier au ciel, la tête est l’énergie qui nous invite « à se mettre la tête dans les étoiles » et nous envoie comme message de rester ouvert et disponible pour écouter « les voies et les voix de l’esprit » nous procurant ainsi le plaisir d’être incarné dans un corps avec une « tête bien faite ».

Namaste


Une réflexion sur “Tête : Sa Symbolique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s