Vishuddha Chakra विशुद्ध : Rituels d’harmonisation (6)

Méditation

Pratiquer une courte méditation avec affirmations positives spécifiques, à faire le soir au coucher et le matin au réveil si possible 40 jours d’affilé.
Appliquer quelques gouttes d’H.E de coriandre (l’H.E de la vérité) sur le cou. Réciter les mots suivants :

Je suis franc avec moi-même et avec les autres. J’exprime avec vérité mes pensées et mes sentiments .
J’exprime ma vérité ouvertement et librement.
J’honore mon opinion.
Je parle avec amour.
Je m’exprime avec confiance.

Affirmation Vishuddha Chakra

Autre pratique : Appliquer quelques gouttes d’élémi sur le cou et expérimenter le son de sa voix, si l’exercice peut se faire dans la nature, il aura une meilleure résonance et plus d’impact. Chanter son nom dans toutes les tonalités et nuances possibles; haut, bas, doucement, fort, lentement, rapidement. Jouer du tambour en émettant des sons, faire des sons avec des bols tibétains et chercher à les imiter avec votre voix.

Pour un temps plus long suivre une méditation guidée de votre choix comme celle-ci :

Ecouter

Écouter les bonnes vibrations sonores
Chanter, écouter certaines vibrations spécifiques ou répéter des mantra peuvent stimuler le chakra du larynx.

N’hésitez pas à chanter le son Ham  lors de vos séances de méditation. Prononciation hhhhaaaaaaammmmm 
Le mantra Ham-Sa est aussi un mantra puissant pour le chakra de gorge. Il signifie « Je Suis Cela ».  C’est aussi une façon de dire que Moi et le Divin, nous sommes reliés.
Asseyez-vous en tailleur ou dans une position qui vous semble confortable. Fermez les yeux. A l’inspiration, visualisez le souffle qui monte de la base de colonne jusqu’au sommet du crâne et dîtes intérieurement le mantraHam
A l’expiration, le souffle redescend jusqu’à la base accompagné par le mantraSa –

Exercer des mudra (yoga des doigts)

Un mudra est un mot sanskrit  qui définit un ensemble de geste symbolique et qui dirige le courant vital à travers des positions des mains.
Notre vie est entre nos mains !
La tradition védique nous conseille de comprendre cette expression à la lettre. Il faut juste voir chaque doigt comme le roi d’une énergie et la pratique des mudra, qui veut dire « signe » ou encore « sceau »,  le dialoguel’échange, la collaboration avec ces énergies. Il est bien connu que notre corps subtil est empli de canaux énergétiques, les nadi, qui gèrent aussi bien nos processus physiologiques que psychiques. C’est surtout à la surface des pieds et des mains que ces canaux s’accumulent. Travaillant avec nos doigts nous pouvons harmoniser notre état physique, contrôler nos émotions, augmenter la concentration, et en fin de compte harmoniser notre Être Individuel aux processus de l’univers.

Dyana Mudra
Signification en sanskrit de dyana = « absorption » étymologiquement signifie méditation, contemplation. C’est le mudra de l’élimination de l’illusion.
Les 2 pouces représentant l’Âme universelle, qui se joignent pour faire circuler l’énergie spirituelle. La forme d’une coupole vide incite à méditer sur le vide, geste de Bouddha dans la méditation.

Khechari Mudra 
Dans ce mudra, la langue est retournée vers l’arrière et repose sur le haut du palais.
Pratiquez ensuite une respiration douce et prolongée comme Ujayii , si vous connaissez cette respiration et concentrez-vous sur le point entre vos sourcils que vous pouvez visualiser par une boule d’énergie violette.
La langue ainsi placée va vous permettre de faire un pont permettant le passage de la Kundalini (l’Énergie spirituelle) entrant dans notre corps par Muladhara, le Chakra Racine  vers le Chakra de la Couronne, situé au sommet du Crâne, provoquant ainsi un éveil des sens et un état de béatitude.
Respiration Ujjayi : le terme en sanskrit utijii signifie « le bruit du souffle »
C’est la seule respiration en Yoga qui peut s’effectuer aisément en mouvement et dans les enchaînements de postures. Les autres respirations se font soit en position assise ou couchée.

Pratiquer postures spécifiques du Yoga
Utiliser le Pranayana

Dans le processus d’Éveil, le Yoga va jouer un rôle d’affirmation au Sens Corporel et Spirituel.

Yoga : action d’atteler, de maîtriser, de dompter
Yogi, (yogini) : pratiquant(e) du Yoga
Pranayama vient de deux mots : prana mouvement constant ou énergie vitale et yama qui veut dire contrôle. Pranayama, c’est la technique qui permet de contrôler ses inspirations et ses expirations.

Enseignement Yogi

Les postures adaptées au Vishuddha chakra sont :

– La posture de l’Arc : Dhanurasana (dhanur = « arc / flèche / cible »)

– La posture du Chameau : Ustrasana (ustra = « chameau »)

– La posture du Cobra : Bhujangâsana (bhujan = « serpent, cobra ») est l’une des postures dans la traditionnelle Salutation au soleil. Elle aide à l’éveil de la Kundalini, l’énergie vitale

– La posture du Lion : Simhasana (simha = lion) aide pour les troubles du langage, action sur pouvoir personnel afin de surmonter les difficultés.
Le mythe : le symbolisme du lion apparaît dans le Vishnu Purana. A sa quatrième réincarnation, Vishnu prit la forme d’un homme-lion afin de tuer le puissant démon Hiranyakashipu.

– La posture du Poisson : Matyasana (matya = « poisson ») « Comme un poisson dans l’eau ». Se fait avec jambes en padmasana, ouverture de la poitrine et des épaules, libère la respiration

La légende des Natha-yogis est profondément liée à l’histoire du sage et yogi Matsendrya. Tous les textes lui rendent Hommage comme étant le premier sage, le premier yogi à l’origine de l’école des natha-yogis.
La légende prétend qu’il est le premier humain à avoir reçu l’enseignement du yoga. Cette légende raconte que cela se passait il y a longtemps dans un endroit isolé de l’Himalaya, au bord du lac Manasarovar,  qui selon le mythe est le lac  » mental  » de la terre.
Près du lac, Shiva et Shakti étaient assis. Shiva enseignait à Shakti les secrets du monde et de l’individu. Nous avons dans ce tableau l’essence de la métaphysique tantrique qui postule l’identité au niveau potentiel et la complémentarité au niveau manifesté de la conscience et de l’énergie. L’un ne peut pas exister sans l’autre, la pensée ne peut se réaliser sans l’énergie et l’énergie n’a rien à réaliser sans la pensée. Shiva parlait donc à Shakti lui enseignant les secrets du monde et de son fonctionnement ; les poissons étaient, selon la légende les premiers habitants de la terre. L’un d’entre eux – le plus beau spécimen, car il était le roi des poissons – s’approcha, attiré par l’intensité magnétique de la voix de Shiva. C’était donc le premier appel de la conscience. Il écoutait Shiva parler des jeux de l’énergie et il fut attiré hors de l’eau et se métamorphosa en humain. L’alchimie s’était opérée sous la poussée du désir de connaissance et de l’énergie.
Devenu homme il s’assit et fut le premier témoin d’un étrange spectacle. Shiva pensait toutes les formes du monde, animaux, insectes, végétaux, arbres, rivières, montagne, vent, nuages, pluie, pensées, émotions, beauté…tout ce qui existe et Shakti leurs donnait formes, couleurs et son. A un moment donné, Shiva fit une pose ; Shakti également. Forcement quand la pensée s’immobilise, l’énergie s’immobilise.
Il se tourna vers Matysendrya, son regard de lumière l’enveloppa.
Il s’adressa à lui :
« Tu étais le roi des poissons, et tu es maintenant le premier humain. Je vais te donc te donner un autre nom ainsi que les pouvoirs correspondants à ta nouvelle condition. Puisque tu es en fait un mutant, que tu as réussi le passage d’un être à l’autre, d’un état à l’autre. Je rajoute à ton nom : Natha qui veut dire la mutation, le passage du conditionnement à la liberté, de l’ignorance au savoir, de l’automatisme à la discrimination. Pour cela je te donne les pouvoirs des Dieux, mais la limitation des animaux.
Toutefois, grâce à l’introspection, aux jeux d’énergies avec ton corps, avec tes souffles et les sens. Tu auras la possibilité de te libérer de l’entrave de ton animalité. Regarde et retiens le procédé, Shakti et moi-même allons te révéler ses secrets, nous l’appelons Yoga. Cette science une fois que tu l’auras maîtrisé en toi-même, et que tu seras devenu un humain semblable aux dieux, tu devras l’enseigner à tout être vivant qui t’en fait la demande. En toi sont donc tous les savoirs et tous les pouvoirs. Le yoga que nous allons t’enseigner est la méthode pour les réaliser mais tu es libre de faire ou de ne pas faire.
Ainsi en sera-t-il pour chaque être vivant sur cette terre, se contenter de sa situation ou la transcender. Il en sera de même pour l’espèce humaine, présentant ce que je viens d’évoquer au fond d’elle-même, elle voudra évoluer, avoir la connaissance, les pouvoirs des Dieux jusqu’à l’immortalité elle-même.
Je te donne une indication, la clé de l’alchimie est dans ton souffle, réalise puis enseigne cela aux humains, alors, ils sauront. »


Extrait des enseignements de C. Tikhomiroff

Utilisez les Pranayama et les Bandha (sceller ensemble, joindre, garder à l’Intérieur)

Ujjāyī Prānāyāma :
Voici une respiration très utilisée en Yoga et qui met l’accent sur le chakra de la gorge. Concentrez-vous sur la région de votre gorge. Inspirez et expirez par le nez. Lorsque vous respirez, contractez légèrement la gorge de façon à ce que la respiration sonne comme celle que  vous avez lorsque vous dormez profondément. Vous pouvez aussi imaginez cela comme le bruit de grosses vagues qui vont et reviennent. Placez toute votre attention sur la provenance du son par la gorge. Cette façon de respirer est très relaxante. Elle est aussi bénéfique pour lutter contre la dépression et a un effet remarquable sur le bon fonctionnement de la thyroïde.

Jālandhara Bandha :
Un Bandha est une contraction de certains muscles afin de renforcer l’énergie dans ces zones. Expirez et mettez vos mains sur vos genoux, penchez le corps légèrement vers l’avant et appuyez le menton contre le sternum. Tenez la position aussi longtemps que confortable et lorsque vous ressentez le besoin d’inspirer, relâchez le Bandha en relevant la tête. Grâce à Jālandhara Bandha, l’afflux de sang à la gorge est bloqué. Un flux de sang neuf peut alors parvenir à cette région lors du relâchement.

Bon entraînement et bonne harmonisation du Vishuddha Charkra

Namaste


Une réflexion sur “Vishuddha Chakra विशुद्ध : Rituels d’harmonisation (6)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s