Karnatologie : Invitation à Guérir son Âme

S’occuper de notre enveloppe corporelle, de notre âme et de notre esprit, est une vraie voie royale vers nous-mêmes.
Prendre soin de nous, dans cette énergie tri-dimensionnelle est source d’élévation, c’est la meilleure façon d’installer de la pérennité, du respect, de la qualité dans ce que nous vivons, de l’amour dans ce que nous ressentons, de faire la pleine expérience de ce que nous sommes.
Un cercle vertueux se met en place par lequel nous sommes nourris et abreuvés, alors nous enrichissons nos liens et interactions avec le Monde.

Le bonheur est dans les Etoiles

Derrière ce mot inventé et fabriqué de toute pièce se cache un mystère holistique et intemporel. On sent qu’il résonne comme une entité instinctivement connue sans que l’on ne parvienne à en dessiner tout à fait les contours pourtant.
C’est pourquoi le meilleur moyen de révéler les ondulations de cette méthode à la fois innovante et ancestrale serait de s’intéresser à l’étymologie du néologisme qui la définit.

Le premier secret caché derrière la Karnatologie est un acronyme :

KARma

Numér
Astr
Tar

O

LOGIE

Le KARma donne ses fondements à ce néologisme et représente la somme de ce qu’un individu a fait, doit faire et fera. L’individu est responsable de son karma – de ses actes – et donc de sa sortie du Samsara, son cycle de réincarnations.
La Karnatologie se fixe alors comme objectif de donner les clés qui accompagneront l’individu vers la sortie du cycle des causes et conséquences lié à son existence par l’alliance primordiale du N-A-T. Les outils offerts à l’individu pour soigner son karma s’appuient, en effet, sur trois connaissances holistiques : la Numérologie, l’Astrologie et la Tarologie, qui viennent se compléter et se confirmer.
Le concept s’anoblit enfin, comme toute discipline humaniste, par le suffixe –LOGIE qui lui donne tous les attributs de la science.

On a alors déjà parcouru le premier dédale de la Karnatologie mais tant de symboles sont encore à sonder, alors continuons à les déshabiller subtilement.

Il faut toujours viser la Lune car même en cas (K) d’échec, on tombe dans les Etoiles.

Oscar Wilde

La Karnatologie s’élance sur un vrai K de conscience, nous sommes confrontés au choix essentiel de nous élever vers le ciel ou de revenir sur la Terre. Nous hésitons entre l’ambition de maîtriser la matérialité de la vie et celle de se laisser maîtriser par la volonté divine. Mais, soutenus par l’énergie du 11/2 (valeur numérologique du K), tirant notre force de la verticalité du i, nous parvenons à l’équilibre des forces opposées et accomplissons le choix crucial entre les deux voies en diagonale qui s’offrent à nous et qui, quelle que soit l’intuition choisie, nous mèneront loin puisque, vers le Ciel ou vers la Terre, ce choix répond à notre besoin de l’instant.

C’est alors que nous pouvons nous atteler au cœur du concept : le N-A-T, qui consiste à accompagner l’énergie de résurrection du 8 (valeur numérologique de NAT) et de fait, notre (re)naissance. Lors de notre première naissance, nous sommes au plus près de la NATure, de l’état NATurel et constitutif du monde, mais notre incarnation ou bien le jeu incertain de la vie tend à modifier cet état naturel des choses. La KarNATologie aspire à corriger ce glissement non naturel pour le ramener dans le naturel et à nous libérer des influences extérieures reçues de toutes parts afin de se réinitialiser et renaître à soi-même par les attributs physiques et moraux qui nous sont propres. Nous répondons ainsi à l’injonction de l’énergie 35/8 de NAT de revenir sous une autre forme : du 3 vers le 8 en passant par le 5, on va de l’expression de l’homme vers sa manifestation dans le monde en passant par la libération.

Puis, viens le O, le point d’origine déployé dans l’espace, le lien qui encercle les concepts dans un grand Tout. Nous nous aventurons dans la psychologie des profondeurs de C.G.Jung (énergie du 15 qui est la valeur numérologique du O). Nous cheminons dans un tunnel sombre en acceptant la part d’ombre du Diable (le degré 15 dans le Tarot) afin d’aller expérimenter la notion de beauté, d’harmonie, d’amour et de service liée à l’énergie 6 (réduction du 15) et représentée par la lumière au bout du tunnel. Nous sommes dans le canal de la renaissance, de la seconde naissance : celle de la paix profonde, celle de la légèreté subtile qui nous ouvre à une pétillance nouvelle. Nous sommes prêts à nous laisser surprendre, à sortir de notre bulle, afin d’enrichir notre univers. 

On finit alors par le fil rouge de l’apostille –LOGIE. Le Logos devenue ici la science du lien entre le Nombre (Numérologie), le Cosmos (Astrologie) et l’Image (Tarologie), permet ainsi, en changeant son regard sur les choses, en plantant son esprit dans la Terre et en prenant la position renversée du Pendu (le degré 12 du Tarot qui correspond à la valeur numérologique de LOGIE) de créer une initiation symbolique afin de trouver sa moitié manquante à l’intérieur de soi. 

Ne pas Osez, c’est se perdre soi-même.
Osez, c’est se donner la chance de naître à nous-même et exister en tant qu’individu entier et libre.

Message Céleste

En conclusion, par la méthode du LOGOS, la Karnatologie met en place une compréhension entre notre KARma, notre intériorité (N), notre extériorité (A) et le dépassement de notre blocage (T), qui s’expulse par le O et provoque alors la renaissance. Du NAT vers le O, nous expérimentons le processus de l’intuition, nous nous initions, nous nous libérons de l’emprise de vieilles mémoires poussiéreuses, nous prenons l’énergie du O qui nous dirige vers le ciel, et la personnalité, pleine d’elle-même, renaît et nous permet de nous affirmer en tant qu’individu individué.

Ainsi, la Karnatologie est un processus de déblocage, une mise en mouvement de notre créativité issue de notre essence pure, car si nous restions sur l’énergie du T, nous prendrions le risque d’être « l’i – mi – T » par le O.

A la fin, la Karnatologie, composée de 12 lettres comme les 12 signes du zodiaque, vient confirmer l’énergie de son élan premier : le 11/2 de son Initiale se retrouve dans la somme de sa vibration numérologique globale. Et, chargée de la Force d’inspiration (11ème degré du Tarot) et de l’intuition (portée par la Papesse, le 2ème degré du Tarot), la Karnatologie nous invite alors à la confiance en soi pour accéder à notre potentiel : nous sommes en mesure de nous connecter à nous-même et de vivre notre mission d’âme. Nous sommes arrivés au moment de la révélation de l’Homme, à son Illumination, à l’expression de son éveil spirituel.

Et pour nous accompagner dans ce cheminement, la Karnatologie nous place sous la protection de Chiron, le Centaure Guérisseur, l’Enseignant du zodiaque, qui vient positionner son glyphe en place du K, veillant ainsi sur notre initiation.
Etymologiquement, Chiron vient du grec, Kheir, qui signifie « main, habilité avec les mains, soigner avec les mains » et a d’ailleurs donner racine à plusieurs pratiques « manuelles » : la chiropraxie, la chirurgie, la chiromancie, etc… La lettre K du glyphe est un hommage à celui qui découvert l’astéroïde, Charles Kowal, en Californie le 18 octobre 1977 à 9h06, avec un Soleil en Balance et Chiron à 3° dans le signe du Taureau ; mais comme rien n’est laissé au hasard, l’énergie de la lettre K, à la fois émettrice et réceptrice, permettant de se relier la force de l’âme d’un être, vient confirmer le potentiel transformateur de l’astéroïde.
Chiron nous donne accès à la porte derrière laquelle nous enkystons nos blessures cachées, nous proposant alors guérison et épanouissement spirituel. Chiron, entraîneur de héros dans la mythologie, utilise la science de l’Astrologie pour détecter les talents innés de ses élèves, les amener au plus haut niveau de leurs dispositions intellectuelles, physiques ou psychiques. En Astrologie, il est le symbole d’un pont entre deux réalités antinomiques dans nos consciences et nos sociétés : le monde saturnien, Saturne étant le maître du temps, des limites et des structures, et le monde uranien, Uranus étant un anti-conformiste rebelle et épris de liberté.
Ainsi, Chiron, le gardien de la Karnatologie, porte en lui la clé de notre voyage cosmique afin de donner du sens à notre blessure initiale et nous indiquer les chemins de la guérison. 

Namaste

Pour plus d’articles sur la Karnatologie,
nous vous invitons à nous retrouver par ici.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s