Structure Symbolique du Système Solaire

La symbolique des planètes ne se limite pas au monde de la psychologie, elle inclut également les forces et formes physiques. La signature de chaque planète s’étend à l’univers objectif naturel tel que le décrit la science. Le monde du sens, le monde de l’information, « agirait » en permanence sur le monde quotidien dans lequel nous évoluons. Si cette hypothèse est fondée, le système astrologique constitue une étonnante grille de décodage de cette information présente dans ce continuum psychologique cité par C.G.Jung. La logique de la structure abordée ici, nous dévoile une géographie du sens.
La totalité terrienne emboitées dans des totalités plus vastes célestes créent un monde dont l’organisation devient de plus en plus complexe, depuis la bactérie jusqu’au cerveau humain.
Les fonctions des planètes sont des briques fondamentales de sens dont tout organisme, toute organisation se nourrit pour assurer sa cohésion, croître, évoluer et se transformer.

Les fonctions Planétaires

Dix fonctions ou 10 « formes » habitent l’univers du sens.

  • Fonction 1 : ÊTRE (le Soleil)
    Assure la cohésion du tout et sa capacité d’auto-organisation. C’est « l’Être en soi » du philosophe, c’est le noyau atomique qui assure la permanence et l’éternité de la matière.
    Univers sujet : le sentiment d’intégrité personnelle, l’amour du cœur.
  • Fonction 2 : COMMUNIQUER (Mercure)
    « L’Être en soi » contacte superficiellement d’autres êtres. C’est la mise en mouvement, son principe est de relier.
    Univers sujet : la pensée, premier outil de relation entre le monde intérieur et le monde extérieur.
  • Fonction 3 : ATTIRER (Vénus)
    C’est l’attraction par affinité sélective, l’expression de la qualité, cette fonction parle de rayonnement.
    Univers sujet : le magnétisme (le charme, la séduction)
  • Fonction 4 : PROTEGER – fonction « Mère » (la Lune)
    Il s’agit de concrétiser l’essence de l’être dans une forme adaptée, créer les conditions matérielles, psychiques et mentales qui vont accueillir l’archétype solaire (l’être).
    Univers sujet : tous les processus d’expansion de conscience, en soi, processus de naissance.
  • Fonction 5 : le FAIRE ou ACTION EFFICACE (Mars)
    L’essence de cette fonction est de rompre avec une situation passée, couper les liens chimiques, affectifs, diplomatiques et autres. C’est l’occasion « d’ouvrir un chemin ».
    Univers sujet : la colère qui rompt les liens psychiques entre individus.
  • Fonction 6 : EXPANDRE (Jupiter)
    C’est la prise de possession de l’espace. C’est l’énergie infinie pour la création d’une unité de groupe, importance de la cohérence (champ psychique) et de la cohésion (champ physique) afin qu’elle agissent comme une unité.
    Jupiter est dans le monde horizontal ce qu’est le Soleil dans la verticalité : un facteur d’unification.
    Univers sujet : la joie et l’optimisme qui naissent de toute expansion.
  • Fonction 7 : LIMITER (Saturne)
    Sans lois, les organismes sont voués à une mort certaine, il s’agit de la révélation des forces essentielles de tout organisme, cette fonction assure le maintient et la conservation.
    Univers sujet : la fonction « père »

Les étapes 1/2/3 sont les phases de « différenciations » de l’être, les étapes 5/6/7 permettent de trouver sa place dans ce milieu naturel, les 3 dernières étapes 8/9/10 annoncent les premières lueurs d’une aube nouvelle, elles agissent de l’extérieur sur l’être, ce sont des « pouvoirs évolutifs ».

  • Fonction 8 : CHANGER DE CHAMP DE COHERENCE (Uranus)
    Emergence du jamais vu, libérer l’organisme des entraves du passé (des limites de Saturne). Cette fonction est porteuse d’innovation, et d’anarchie.
    Univers sujet : l’intuition logique, le « Eureka » d’Archimède, et psychologiquement le mécontentement.
  • Fonction 9 : DISSOUDRE (Neptune)
    C’est l’espace de la dissolution des limites et des peurs par la perception de la présence de l’illimité, par le pouvoir émancipateur des grandes utopies. C’est la vision de l’Idéal.
    Univers sujet : extase du mystique qui en perte de la conscience d’un moi séparé du reste de l’univers.
  • Fonction 10 : MOURIR (Pluton)
    Phénomène de non-retour vers l’ancien, principe d’une résurrection, naissance de quelque chose de complètement nouveau et imprévisible. Participe à la destruction de toutes formes qui empêchent l’évolution de la vie. C’est la révélation du cœur du Soleil, le redynamiser et lui donner une nouvelle impulsion de vie.
    Univers sujet : le pouvoir impersonnel, représentant de la responsabilité politique juste.

Planètes Personnelles et Planètes Collectives

La première structure, la plus évidente car perceptible directement par l’observation du ciel, différencie les planètes personnelles des planètes collectives.
Les 7 corps célestes visibles à l’œil nu, sont relatifs à la construction et au fonctionnement de la personnalité. Les 3 corps célestes invisible à l’œil, sont corrélés à l’inspiration et au dépassement de la personnalité. Le visible renvoie au conscient, l’invisible à l’inconscient. Du Soleil à Saturne (Mercure-Vénus-Lune-Mars-Jupiter), ce sont des fonctions qui servent à construire le « moi conscient », alors qu’Uranus, Neptune ou Pluton symbolisent les 3 sources spirituelles où vont se nourrir les 3 corps de la personnalité « entiers »(en-tiers).

Planètes Intimes, Planètes Sociales, Planètes Collectives

La Terre est le lieu de la construction de la personnalité, là où les 12 champs d’expériences symbolisés par les maisons astrologiques se déploient. Tout ce qui se situe à l’intérieur de son orbite sera analogiquement mis en rapport avec l’intérieur, l’intimité de l’individu, les planètes personnelles que sont le Soleil, Mercure et Vénus. De manière similaire, tout ce qui se situe à l’extérieur de l’orbite de la Terre, représente les 3 façons de se relier au monde social : par le combat et l’ambition (Mars), la coopération (Jupiter) et la responsabilité (Saturne).
L’homme se tient au point focal des 3 cercles concentriques :
– Celui de son intimité, ce que je suis (Soleil), ce que je pense (Mercure), ce que j’aime (Vénus).
– Celui de son groupe social et de sa culture, action (Mars), collaboration (Jupiter) et structure (Saturne)
– Celui de l’humanité prise comme un tout, sa « nature humaine », intuition, comprendre (Uranus), amour (Neptune) et transformer (Pluton).

Les Couples Planétaires

Ces couples sont le meilleur chemin qu’à ma nature intime de se faire reconnaître et agir sur le groupe dans lequel j’existe.
Mars va chercher ce que Vénus aime, Jupiter confère de l’enthousiasme et le sens du partage aux idées développées par Mercure, Saturne stabilise et donne une forme concrète aux idéaux solaires.
– Terre/Lune : EXISTER spontanément
– Vénus/Mars : DESIRER
– Mercure/ Jupiter : COMMUNIQUER
– Soleil/Saturne : ÊTRE
La Lune symbolise le « prénom » de l’être solaire, sa façon d’être dans l’intimité.
Saturne symbolise le « nom » de l’être solaire, sa façon d’être dans la vie sociale.
Pluton symbolise « le nom initiatique » de l’être, la qualité d’énergie spirituelle qui sera la source de sa renaissance, de son retour au Soleil, car il est vrai que pour aller vers les hauteurs (solaires), il faut descendre loin dans les profondeurs de soi-même.
– Mercure/Jupiter/Pluton : dialogue, participation, télépathie. Axe de la communication : d’individu à individu (Mercure), de l’individu vers le groupe (Jupiter) et de l’individu vers son âme (Pluton).
– Lune/Jupiter/Uranus : fécondité des corps, des échanges et de la lumière. Axe de la fécondité : apport de la mère à l’enfant (Lune), de l’homme social qui crée l’abondance parmi ses semblables (Jupiter) et l’individu qui se laisse féconder par l’Esprit et reçoit « une plus grande vie » (Uranus).

Débuts et Fins

Mettre en relation le premier et le dernier acteur du système solaire revient à matérialiser un axe de symétrie entre Mars et Jupiter, là où se situe précisément la ceinture d’astéroïdes.
Soleil et Pluton sont tous les 2 en quête d’immortalité : immortalité de l’âme et immortalité du corps, ultime synthèse entre l’Esprit et la Matière, entre Dieu et Diable.
les couples formés de cette manière relient deux à deux des fonctions parfaitement antinomiques.
– Soleil/Pluton : lumière et ténèbres, conscient et inconscient, intégration et désintégration.
– Mercure/Neptune : l’un communique, l’autre est dans l’indicible, parole et silence, le point et l’infini.
– Vénus/Uranus : paix et harmonie de l’autre, bouleversement et disharmonie ou harmonie dissonante.
– Lune/Saturne : mère et père
– Mars/Jupiter : la force et le consensus.
On peut associer aussi Soleil/Saturne dans le cadre des planètes visibles, soit deux images du père : le père biologique et le père éducateur, au centre de ces deux images, officie la Lune-mère.

La Structure Ternaire

Le Soleil est une luminaire, toutes les planètes tournent autour de lui. Il n’est ni identitaire (1), ni inclusif (2), ni séparatif (3) mais il symbolise une synthèse de ses 3 qualités.
Elles s’expriment et se différencient dans 3 triangles :
Triangle de l’individualisme : individu dénudé de ses oripeaux sociaux capables de penser par lui-même (Mercure), de reconnaître ses valeurs intimes (Vénus) et d’adapter ses habitudes à ce qu’il est intérieurement (la Lune miroir du Soleil).
Triangle de la participation sociale : être social, porteur d’un costume et d’un cravate qui sait agir efficacement (Mars), coopérer avec ses pairs (Jupiter) et réaliser ses ambitions (Saturne).
Triangle de l’aspiration à la transcendance : le sage en habits de lumière qui comprend la vanité de l’égo (Uranus), perçoit en son cœur la compassion de l’univers (Neptune) et accomplit la volonté de la Vie (Pluton).

Dépassement de l’individualisme

La mise en relation des sphères transcendantales et individuelles suggère comment l’intériorité peut se renouveler.
– Ce que « je  » pense (Mercure) s’ouvre à une compréhension plus aérienne avec la mise en contact avec l’univers platonicien des Idées (Uranus)
– Ce que « je » aime (Vénus) s’universalise au contact de la compassion appartenant au plan bouddhique (Neptune)
– Ma manière d’être au quotidien (Terre/Lune) est complètement transformée par les énergies plutoniennes qui imposent des bouleversements jusqu’au plan physique. Les mémoires et les souvenirs qui conditionnent les habitudes de la personnalité sont purifiés. Si la Lune représente la mère, Pluton est la figure de la grand-mère dans un thème. Aux yeux d’un enfant, c’est ce personnage qui incarne les mémoires les plus anciennes auxquelles il puisse avoir accès, ce lieu insondable du mystère et de la sagesse de l’expérience.
Cela permet de comprendre pourquoi, en le transportant au niveau collectif, Pluton représente les mémoires les plus séculaires de l’espèce humaine, que ce soit les très anciennes incarnations et le karma qu’elles ont généré où les peuples qui posent comme fondement de leur existence une origine immémoriale (Israël).

Dépassements des Conditionnements Sociaux

Ce sont les 3 façons de transformer nos comportements sociaux limités à une culture donnée et conditionnées par la pression du groupe, permettant ainsi de s’élargir à « une vision planétaire » en termes :
– de compréhension des enjeux (Uranus) ; Uranus bouleverse le masque de sagesse qu’arbore Saturne dans sa communauté.
– de sentiment de participation (Neptune) ; Neptune dissout les sentiments impérialistes de Jupiter.
– de pouvoir d’action (Pluton) ; Pluton purifie les motifs qui pousse Mars à agir.

Les Octaves

Mercure est l’octave (intervalle consonant entre deux notes séparées par 8 degrés dans l’échelle diatonique) inférieur d’Uranus.
Mercure, Mars et Uranus vibrent sur la même ligne impaire. De rupture en rupture, l’homme se désidentifie de la pensée magique pour atteindre une pensée objective scientifique. Nommer quelque chose suppose déjà intimement se séparer de ce que l’on nomme (Mercure), agir implique une négation de la fatalité (Mars) et connaître les lois abstraites de la nature (Uranus), ce qui permettra de se conduire intelligemment – attitude qui répond au besoin de l’âme et qui factualise le couronnement des efforts d’émancipation de l’homme.
La fonction émancipatrice d’Uranus est un outil performant qui offre à l’homme le pouvoir de décristallisation de ses croyances figées par le mental mercurien.

Vénus est l’octave inférieure de Neptune. Vénus, Jupiter et Neptune vibrent sur la même ligne paire, progressivement, vague après vague, l’ouverture sensible du moi au non-moi compense efficacement le « technocratisme » de la ligne impaire.
La conscience solaire s’ouvre aux besoins de l’individu avec la stimulation de ses 5 sens (Vénus), elle s’ouvre ensuite aux besoins du groupe (Jupiter), puis à ceux de l’humanité (Neptune).
La fonction d’amour universelle neptunienne dissout les noyaux de peurs du corps émotionnel.

Lune, Saturne et Pluton correspondent aux 3 noms :
– le prénom personnel, la Lune
– le nom de famille, Saturne
– le nom initiatique, Pluton
La fonction destructrice plutonienne régénère le corps éthérique en accentuant et atomisant ses blocages.

Ce qui vaut pour l’individu, vaut pour le corps social dans sa triple constitution :
– physique avec Mars ; le pouvoir de modeler son environnement, les grands travaux
– émotionnel avec Jupiter ; la pression sociale, le droit coutumier anglo-saxon
– mental avec Saturne ; les lois, la morale collective, le droit français
Uranus va stimuler le désir de changer d’environnement social, Neptune ouvre la culture sur les cultures du monde, et Pluton le terroriste détruit, au nom du futur, toute forme d’autorité trop rigide qui nie l’évolution des civilisations.

Cet article est issu du livre de Luc Bigé (biologiste et formé à la recherche fondamentale, passionné d’astrologie), « Le Chœur des Planètes » des Editions Janus. Je vous en conseille la lecture car celui-ci est illustré de plusieurs croquis (qui opère sur une compréhension plus « visuelle » que littéraire).

Présentation

Entièrement consacré au décodage du sens astrologique des planètes du système solaire, ce livre repose sur une double analyse : L’ordre astronomique des planètes est perçu comme un processus de croissance incluant dix grandes étapes d’évolution, où chaque corps céleste représente une fonction psychologique. Le sens des planètes est ensuite analysé sur plusieurs niveaux de lecture (physique, psychologique et trans-personnel). À ce processus d’évolution se superpose une structure très précise qui révèle une nouvelle géographie symbolique du système solaire.

L’auteur

Dr. ès Sciences (biochimie), écrivain et symboliste, Luc Bigé a fondé en octobre 2000 L’université du Symbole qui propose une exploration des lois et de l’organisation du monde imaginal. Ses travaux portent sur la complémentarité entre l’approche scientifique et l’approche symbolique du réel.

Namaste






2 réflexions sur “Structure Symbolique du Système Solaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s