Astrologie : Les Aspects

Sommaire

Mesurer les aspects
Orbes
Aspects Majeurs
* Fusionnels
* Conflictuels
* Collaboratifs
Aspects mineurs
Aspects Créatifs
Aspects Karmiques
Aspects Magiques
Forme des thèmes

Les aspects sont l’un des domaines les plus complexes de l’astrologie, c’est un « mystère » à décrypter, cette démarche est une base fondamentale de l’astrologie pour la compréhension d’un thème natal.
Poétiquement, nous pouvons traduire le mot technique « aspect » par le mot « relation » et donc mettre en lumière dans une analyse les diverses relations qui existent entre les astres ou les points non matériels comme la Lune Noire ou les Nœuds Lunaires. Un aspect est la distance angulaire entre deux planètes, telles qu’elles sont positionnées dans le thème astral. Deux types d’aspects existent, les aspects majeurs (au nombre de 5), toujours pris en compte pour l’interprétation, et les aspects mineurs, dont le rôle est moindre.
Chaque aspect peut être interprété sur 3 plans, psychologique, matériel et spirituel, chacun se basant sur la « signification » indiquée par le symbolisme des planètes concernées. L’aspect décrit la façon dont les pulsions planétaires sont accentuées ou frustrées.
Autrefois, ces « relations » étaient décrites comme « bénéfiques ou maléfiques », aujourd’hui cette classification s’est assouplie et apporte une interprétation plus nuancée avec un vocabulaire plus subtil qui énonce des aspects « harmoniques ou dysharmoniques ».
En règle générale, les aspects harmoniques permettent une circulation plus aisée des énergies planétaires, alors que les aspects dissonants sont source de blocage ou de conflit. Même si l’aspect est négatif, le potentiel d’expression constructive de cette combinaison particulière d’énergies est toujours là.
Les aspects, sont toujours porteurs d’indications précieuses sur toute la vie d’un individu, ils permettent d’identifier la plupart des tensions et problématiques et s’ils sont en mouvement actifs ou subtils dans les pronostiques, porteurs d’événements, de possibilités de transformations et d’évolution d’une situation.
L’Astrologie propose 3 styles de relations :
– Les « relations fusionnelles » ; les 2 astres ne savent plus fonctionner séparément, une personne qui porte cet aspect n’arrive plus à utiliser séparément l’énergie de ces astres.
– Les « relations conflictuelles » ; les 2 astres luttent et s’opposent, ils sont en conflit régulièrement. La personne dans cet aspect subit des conflits intérieurs ou extérieurs, elle a besoin de s’affirmer comme pour prouver son existence.
– Les « relations collaboratives » ; les 2 astres se soutiennent et s’aident mutuellement. Une personne avec cet aspect est capable d’utiliser l’énergie de ces astres sans provoquer de conflit intérieur.

Mesurer les aspects

Chacun des 12 signes du zodiaque astrologique couvre 30°.
Par exemple une planète placée à 0° du Sagittaire tombera au tout début du Sagittaire, on dit quelle est à sa cuspide, alors que la planète placée à 29° 59 du Sagittaire sera à la fin du signe.
Pour établir laquelle des deux planètes est « en aspect », il faut d’abord déterminer la position de chacune. Si elles forment un aspect – si l’angle (le nombre de degré entre les planètes de la roue du zodiaque) est significatif – une ligne connectera les planètes sur le thème. Certains aspects ont plus d’influence que d’autres.
Si les planètes sont situées dans le même élément (terre/eau/air ou feu), elles sont soit en conjonction ou en trigone.
Les aspects en opposition réunissent les énergies des côtés opposés du zodiaque (un Uranus en Taureau est par exemple opposé à un Mars en Scorpion).

Orbes

Un aspect est appelé « exact » quand les 2 planètes sont placées au même degré – une planète à 15° du Taureau forme un carré « exact » avec une planète à 15° du Lion. Les astrologues admettent toutefois l’existence d’une variable possible de la mesure des aspects. L’Orbe désigne les écarts tolérés par rapport à la distance angulaire exacte qui définit les aspects planétaires.
L’écart habituel pour un orbe est de 10° pour la conjonction et l’opposition, de 7° pour le carré et le trigone, de 5° pour le sextile. L’orbe pour les aspects mineurs est de 2°. L’astrologie traditionnelle assigne au quinconce un orbe de 2°, l’astrologie Karmique de 8°, car c’est un aspect karmique majeur.

Aspects Majeurs

Les aspects majeurs se distinguent par leur nature contraire : ceux qui créent l’énergie ; conjonction des planètes fortes (Mars, Saturne, Uranus, Neptune, Pluton), carrés et oppositions et ceux qui l’utilisent ; sextiles, trigones, ou conjonction des planètes douces (Lune, Vénus, Jupiter).

Les aspects qui activent un gros potentiel d’énergie (conjonction difficile, carré, opposition) sont là pour mettre en lumière un point à travailler, un problème, une dysharmonie, une dissonance à traiter. Ils peuvent générer des conflits, des inconforts afin que la personne sorte de sa zone de confort, qu’elle se questionne, qu’elle reçoive les messages de se transformer, afin de permettre l’évolution nécessaire au chemin de son âme. En présence de ces aspects dans une carte du ciel, la personne est obligée de s’améliorer, de trouver des réponses, de changer pour évoluer, de ne pas rester sur ses acquis. Cette forte énergie de tension est essentielle et permet de se corriger. Une personne qui a des aspects dissonants dans son thème natal, sera invitée à évoluer malgré elle, parfois dans la douleur ou la résistance. Si cette personne comprend qu’elle doit toujours fournir un effort, qu’elle doit accompagner cette libération énergétique, elle utilisera ces aspects intelligemment et pourra relever les défis d’évolution qui lui sont proposés. Apprendre à connaître les aspects conflictuels du thème, c’est se permettre de les comprendre et surtout les exploiter afin de ne pas les subir.

Les aspects d’enchantement et de douceur (sextile, trigone, conjonctions agréable) sont là pour appuyer la fonction des énergies en harmonie que la personne possède pour vivre au mieux sa félicité, lui faire prendre conscience de ses dons et de ses talents à exploiter au mieux pour construire sa vie et sa plénitude. Une sensation de vie facile sera présente, mais les leçons de la vie et son enseignement sont surtout de toujours cultiver « son jardin » afin de maintenir l’équilibre, et donc d’éviter de s’endormir sur ses lauriers.

Les Aspects Fusionnels ou Conjonction :

Ils correspondent astronomiquement à un angle de 0° entre les astres. Depuis la Terre, ils ne font qu’un. C’est un aspect « d’identification », les planètes occupent le même signe et même élément. Tout dépendra de la qualité des planètes qui se réuniront. Si l’orbe est serré, l’énergie d’une planète sera maîtrisée par l’autre.
Cet aspect n’est ni positif, ni négatif ; la nature de la fusion va déterminer si le mélange est « dur » ou « tendre ». La fusion est aussi une difficulté en soi, car elle ne permet plus d’utiliser l’énergie « identitaire » de l’astre puisqu’ils ne fonctionnent plus séparément. Elle engendre une domination subtile et invisible d’une énergie sur l’autre.
Dans une analyse, il sera donc important d’observer lequel des 2 astres est le plus éloigné du Soleil, pour comprendre comment la fusion va s’articuler. En effet, l’astre le plus éloigné du Soleil va insidieusement « guider l’énergie » dans le couple car il représente le niveau de conscience le plus évolué. La conscience a le pouvoir d’accepter cet état comme outil d’évolution ou au contraire résister à cette étape de maturation.
En résumé, les « relations fusionnelles » sont la réunion de 2 énergies qui vont fonctionner ensemble afin de résoudre une même problématique ou une même expérience, si cette « union » est bien vécue, elle apporte sentiment de satisfaction, a contrario, elle peut être ressentie comme pénible et douloureuse et l’énergie la plus évoluée finit par se retourner contre soi de façon désagréable et souffrante.

Les Aspects Conflictuels : Carré et Opposition

Ce sont des aspects dits « dynamiques », qui bousculent nos croyances, créent des tensions obligeant « à revoir sa copie ». Ils mettent à bas un axiome utopique disant que  » les conflits sont néfastes, les éluder ou les fuir maintient dans l’illusion que l’on est parfait », c’est croire que l’on n’a pas besoin de travailler sur soi-même.

Carré (90°) : aspect de tension manifeste, insufflant des énergies très difficile à gérer, cet aspect propose de relever un défi. Il fait interagir les éléments qui sont en conflits, par exemple, la Terre avec le Feu – Taureau carré Lion -, ou l’Eau avec l’Air – Scorpion carré Verseau. C’est un aspect de mobilisation de l’énergie, avec effort, avec nécessité, il faut affronter cette décharge d’énergies. La tension est présente entre les deux points, avec un effet énergisant ou bloquant selon les planètes en jeu. Il faut, avec l’âge, apprendre à satisfaire les 2 pôles, l’un après l’autre, apprendre à ces points à cohabiter sous le même chapiteau, et unir leurs force plutôt que de les utiliser en opposition.

Opposition (180°) : les deux points s’opposent, se trouvent chacun dans leur élément respectif, l’un n’arrive pas à comprendre les motivations de l’autre, et vice-versa. Cet aspect déclenche une tension dynamique à mesure que les énergies de la planètes s’abordent de front. Quand cet aspect réunit des énergies conflictuelles, la tension résultante impose une résolution, lorsque les énergies sont comptables, l’interaction est fortifiée Comme avec le carré, il faut apprendre à nourrir les 2 pôles, puisque les 2 planètes/points vous appartiennent, et les 2 ont besoin de stimulation, de 2 façons différentes. 

Les Aspects de Collaboration : Trigone et Sextile

Cet aspect parle d’échange naturel, les astres s’alimentent, se nourrissent, s’abreuvent mutuellement. Ces relations s’inspirent et se construisent sur le chiffre 3 qui permet de parler de « relations créatrices d’harmonie ». En astrologie, le terme « d’harmonie » n’est pas synonyme d’équilibre mais d’échange fluide, d’aisance, de facilité, de coopération apportant des promesses de réussite, de vie apaisée et de quiétude. Ces aspects mettent en lumière les atouts et les potentiels qui se logent « dans la manche » du magicien prêt à les faire apparaître, comme on dit. Ces aspects préfigurent d’une collaboration efficiente du genre 1 + 1 = 3, on peut prendre comme exemple Saturne et Jupiter dans une harmonie collaboratrice qui nourrira une conscience de responsabilité qui soutiendra le cadre personnel de l’individu ou la légitimité qui aidera la personne à valider son intégrité.
Ces aspects demandent à être réveillés par la conscience de la personne pour répondre aux opportunités à créer.

Sextile (60°) : aspect d’aisance et d’harmonie, symbolisant l’énergie vénusienne ; la collaboration, l’appréciation, l’entraide qu’entretiennent les planètes/les points entre eux. Potentiel créatif présent, mais demande d’être présent au bon endroit au bon moment. Cet aspect réunit les éléments qui sont en collaboration : le Feu avec l’Air et la Terre avec l’Eau, et puisque ce sont les signes qui sont souvent dans les saisons proches, ils s’aiment bien (par exemple, la Vierge aura un sextile au Cancer, puisqu’ils entourent une saison chaude).

Trigone (120°) : l’aspect le plus propice à une énergie créatrice et talentueuse, porteur de bien-être et de détente, il signale la meilleure expression du potentiel. S’il y a de l’énergie dans la carte pour approvisionner cet aspect (un carré ou opposition à l’une des planètes), le talent verra le jour par un travail fructueux et de bonnes rencontres. Le trigone mobilise, dans la majorité des cas, un seul élément, donnant aux planètes les mêmes ressenties et une sorte d’appartenance au même état d’esprit.

Aspects mineurs

On les observe et les analyse pour mettre en évidence les détails, les particularités d’un ciel natal.

Semi-sextile (30°) : en somme un aspect plutôt harmonique, mais beaucoup moins important que le sextile par exemple. Les 2 points s’adaptent bien l’un à l’autre, s’entraident, cohabitent sans difficultés particulières.

Semi-carré (40°) : un aspect d’inconfort léger mais présent, qui pousse la personne à l’action, à agir malgré tout.

Sesqui-carré (135°) : proche dans sa nature au semi-carré, il fait tout de même interagir d’autres facteurs dans la nécessité de l’action

Quinconce (150°) : l’aspect le plus puissant des mineurs, parfois même on dit qu’il est « quasi majeur », ils réunit des énergies discordantes qui doivent être intégrées et équilibrées. Cet aspect provoque beaucoup de nervosité et de volonté de tout changer ou tout arrêter, pour recommencer ailleurs. Les 2 pôles n’arrivent par à cohabiter ensemble, il y a un souci de communication. Des conflits sont nombreux, donc cet aspect est qualifié de difficile, d’incompatible.

Aspects Créatifs

Ces aspects sont intéressants à étudier quand la personne est dans un chemin de vie original avec des attitudes spirituelles ou créatives. Cette analyse spécifique de ces aspects, peut en effet apporter une grande aide aux personnes qui ont du mal à affirmer leur potentiel.

Quintile (72°) : le plus important des aspects créatifs, représente la facette créative de la personne. C’est un aspect unique de potentiel proche du « génie » surtout en ce qui concerne le mental

Bi-Quintile (144°) : très semblable au Quintile dans sa représentation, mais celui-ci, par contre, travaille mieux en association, la création à 2, avec une autre personne. C’est en compagnie de l’autre et grâce à l’autre que la personne peut trouver sa destination, le sens à sa vie. 

Aspects Karmiques

Ces aspects, étant karmiques ou évolutifs, sont ceux des peurs et des angoisses des vies passées, qui nous sont difficiles à identifier et à comprendre dans cette vie-ci. On sent des choses incompréhensibles sur lesquelles on n’a pas accès, installant une sensation d’inconfort. On peut être habité par des impressions de vie qui ne nous appartiennent pas.

Ils sont en lien avec le 2/4, puisque se répètent à chaque 20°, 40° (semi-nonile à 20°, nonile à 40°, bi-nonile à 80° puis un quadri-nonile à 160°). Logiquement, le trigone peut faire partie de ces aspects, avec son 120°, et sera légitime, car on peut dire que les aspects karmiques ont un lien avec le passé, les erreurs passées dans le cas des autres aspects karmiques, que nous devons travailler cette vie-ci. Le 120° est une sorte de  récompense pour les bonnes choses que nous avons effectués dans le passé, pour lesquelles nous sommes félicités par un trigone, qui donne des facilités dans cette vie-ci.
On peut de même parler des âges, 40 et 80 ans (comme les degrés), où les éventuels aspects karmiques joueront un rôle dans les événements.

Semi-nonile (20°) : le sentiment de déjà-vu peut apparaître par moments, en fonction de l’endroit et de l’environnement dans lequel se trouve la personne. De même que l’impression d’avoir vécu des choses alors que consciemment ce n’était pas le cas. Comme avec les autres noniles, un sentiment d’enfermement peut être présent, mais en travaillant dessus, les énergies se libèrent et le karma se purifie. 

Nonile (40°) : peut donner un sentiment de « sans issue », de répétition de soucis, et des mêmes peurs inconscientes qui reviennent à la conscience par phases. La guérison s’effectue par un travail sur soi, la connexion à la spiritualité et la connaissance et compréhension des choses invisibles.

Bi-nonile (80°) : donne une grande envie de perfectionnisme, de faire toujours mieux. La personne vit sous l’injonction de clarté et de pratiquer  » la perfection » pour être autoriser à vivre.

Quadri-nonile (160°) : intéressant car permet à la personne la compréhension de ces anciennes vies et réparer l’histoire de la ligné. Esprit occulte très actif après un travail sur soi. 

Aspects Magiques

Ces aspects peuvent être analysés quand la personne est dans un cheminement psychologique de compréhension de soi ou dans une démarche spirituelle. En effet, cette personne est capable d’appréhender certaines informations « cachées ». Pour comprendre les données psychologiques ou ésotériques de la personne, ils peuvent être pertinents.

Septile (51°43) : l’aspect le plus fort des magiques. La personne peut clairement sentir sa mission sur Terre, savoir quand aller et où se rendre pour être utile au Grand Tout. Très grande compréhension de ses richesses intérieures, sans penser au côté matériel ni mercantile de la vie. La personne peut sembler « particulière ».

Bi-septile (102°86) : un aspect qui intervient d’un coup, comme un éclair, pour illuminer une idée, une pensée, ou quelque chose que la personne attend depuis longtemps (chez le scientifique cela peut être une idée de génie, une découverte incroyable). Il est possible que la personne soit vraiment fermée aux idées des autres autour d’elle, en attendant la bonne idée qui viendra du « haut ».

Tri-septile (154°29) : n’est pas aussi fort que les deux précédents, mais malgré tout, il y a chez la personne cette ouverture au divin, aux énergies divines, mais très cachée et souvent inconsciente. 

Forme des thèmes

La répartition des planètes dans un thème est aléatoire, mais très souvent elles se positionnent selon un modèle très discernable. La forme qu’elles créent illustre la façon dont les énergies planétaires sont perçues.

  1. Equilibré : distribution égale des planètes. L’énergie planétaire circule dans tous les domaines de la vie. Cette distribution a un énorme potentiel, mais les énergies risquent d’être trop étirées car plusieurs buts sont poursuivis en même temps.
  2. Orienté vers soi-même : les planètes se situent dans la moitié verticale du côté ascendant (côté gauche). Cette configuration indique une personnalité pour laquelle l’individualité est majeure, particulièrement quand elle est dans le monde (quadrant supérieur du thème)
  3. Orienté vers les autres : les planètes se situent dans la moitié verticale du côté descendant (côté droit). L’accent est mis sur les relations, suggérant que les autres sont plus importants que soi-même.
  4. Orienté vers l’intérieur : les planètes se situent dans la moitié inferieur du thème. L’énergie est introvertie et concentrée vers l’intérieur.
  5. Orienté vers l’extérieur : les planètes se situent dans la moitié supérieure du thème. L’énergie est extravertie et concentrée vers l’extérieur, vers le monde.
  6. Bol : les planètes occupent une moitié du thème, signale une personnalité réceptive en fonction de l’angle. Un bol retourné suggère une personne introvertie, en quête de nourriture spirituelle, un bol un peu tourné, permettant un remplissage permanent est idéal.
  7. Seau ou Panier : un seau avec une planète agissant comme une « anse » est un conduit entre le soi et le monde. S’il est réceptif, il peut canaliser l’inspiration et la nourriture spirituelle dans le seau.
  8. Groupes : toutes les planètes se trouvent dans 4 signes ou à 120°. Un groupe indique un « spécialiste » qui se concentre sur les domaines de vie où se trouvent les planètes, implique aussi la partialité et un potentiel non réalisé.
  9. Dents de scie : 2 groupes de planètes s’opposant l’un à l’autre. Les énergies tirent en 2 directions différentes, signalant un besoin d’équilibre dans les domaines conflictuels de la vie.
  10. Locomotive : les planètes sont étalées sur 8 signes ou à 240°., ce qui laisse un secteur vide et non exprimé. La planète dominante tend à être la plus active, tirant les autres derrière elles.
  11. Evasement : groupes serrés de planètes dans plusieurs signes, focalise l’attention sur plusieurs domaine de vie, présentant un choix quant à ce qui sera pleinement exprimé.
  12. Ailes d’Ange : 2 triangles partant d’une planète comme base commune. Dans cette configuration, l’âme qui s’incarne veut s’élever au-dessus du plan terrestre du thème vers la conscience supérieure.
  13. Déchirure : les planètes sont positionnées en 2 zones sans lien, cette distribution signale une énergie partagée et une personnalité oscillant entre les 2.

Namaste


4 réflexions sur “Astrologie : Les Aspects

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s