Anahata Chakra : Rituels d’harmonisation (6)

Priez n’est pas demandé
C’est une Aspiration de l’Âme

Gandhi

Méditation

Pratiquer une courte méditation avec affirmations positives spécifiques, à faire le soir au coucher et le matin au réveil si possible 40 jours d’affilé. Si après cette période, on ressent toujours de la rancune et de l’incapacité à pardonner, continuer l’exercice jusqu’au lâcher-prise.
En utilisant l’énergie de l’air, se mettre debout les 2 pieds parallèles, les genoux légèrement fléchis. Approcher les 2 mains devant le cœur en position de prière. Prendre conscience de sa respiration et de l’énergie qui circule dans tout le corps et réciter les mots suivant :

Je m’accepte et je m’aime de tout mon cœur
Je mérite d’être aimé(e) et je pardonne à tout être qui m’a blessé maintenant et pour toujours
Je suis ouvert
J’embrasse qui je suis
Je me détache de mes peurs

Affirmation Chakra du Cœur

Autre Pratique : Le soir avant de s’endormir, appliquer une goutte d’huile essentielle de Nard de l’Himalaya (je connecte l’énergie de la terre au ciel) sous la plante des pieds, une sur le cœur et une sur chaque auriculaire (face intérieure du doigt au niveau de l’ongle). Masser doucement dans le sens horaire.
Se visualiser débout comme un arbre qui puise son énergie dans la terre, imaginer cette énergie traversant chaque chakra du 1er au 4ème. Lorsque cette énergie est arrivée au niveau du cœur, visualiser une fleur de lotus qui s’ouvre de plus en plus grand jusqu’à englober l’Univers tout entier. Connecter puissamment votre énergie au centre cœur et éprouver de la gratitude envers la mère-nature.

Pour un temps plus long, suivez une méditation guidée de votre choix comme celle-ci :

Ecouter

Écouter les bonnes vibrations sonores
Chanter, écouter certaines vibrations spécifiques ou répéter des mantra peuvent stimuler le chakra du cœur


N’hésitez pas à chanter le son « yyyyaaaaaaammmmm » pour équilibrer le chakra du cœur
Anahata en sanskrit veut dire « point de vie », c’est la porte de l’âme et la conscience de l’énergie

D’autres sons comme le son du vent ou d’une brise légère, ont également un impact très positif pour stimuler Anahata.

Exercer des mudra (yoga des doigts)

Un mudra est un mot sanskrit  qui définit un ensemble de gestes symboliques et qui dirige le courant vital à travers des positions des mains.
Notre vie est entre nos mains !
La tradition védique nous conseille de comprendre cette expression à la lettre. Il faut juste voir chaque doigt comme le roi d’une énergie et la pratique des mudra, qui veut dire « signe » ou encore « sceau »,  le dialoguel’échange, la collaboration avec ces énergies. Il est bien connu que notre corps subtil est empli de canaux énergétiques, les nadi, qui gèrent aussi bien nos processus physiologiques que psychiques. C’est surtout à la surface des pieds et des mains que ces canaux s’accumulent. Travaillant avec nos doigts nous pouvons harmoniser notre état physique, contrôler nos émotions, augmenter la concentration, et en fin de compte harmoniser notre Être Individuel aux processus de l’univers.

Padma mudra ou « Ouvrir son cœur »
C’est le mudra du lotus, en effet en sanskrit padma signifie « lotus »

Méthode
– Joignez les talons des mains.
– Connectez chaque doigt de la main gauche à ceux de la main droite : vous tenez votre fleur de lotus fermée dans les mains !
– Maintenant laissez la fleur de lotus s’ouvrir : gardez les talons des mains, les pouces et les auriculaires joints, et laissez les index, majeurs et annulaires s’écarter comme les pétales du lotus.
Vous tenez maintenant tout votre cœur ouvert dans les mains !

Symbolique du Lotus

Le lotus vit dans des mares d’eau boueuse. Son rhizome est ancré au fond de l’eau, et au bout de la longue tige, la fleur de lotus s’ouvre en surface. Une telle beauté qui émerge de l’eau trouble : c’est pour cela que la fleur de lotus symbolise la pureté. Elle représente aussi le cheminement spirituel : on part de la boue, l’obscurité et le miasme de l’ignorance, et on chemine vers la lumière. On comprend pourquoi les déités en Asie sont très souvent représentés assises ou debout sur des fleurs de lotus, et avec des fleurs de lotus à la main.
Padma Mudra aide à  se connecter à l’énergie de la fleur de lotus, et s’ouvrir à sa propre pureté, à sa persévérance sur le chemin de développement personnel. On fait aussi Padma Mudra pour se connecter à la Terre, tout en s’élevant et en s’ouvrant vers la lumière, comme fait la fleur de lotus.
Il est conseillé de pratiquer le « mudra du lotus » quand on veut se connecter à sa « beauté intérieure » et suivre son « propre chemin spirituel d’amour ».

Pratiquer postures spécifiques du Yoga
Utiliser le Pranayana

Dans le processus d’Éveil, le Yoga va jouer un rôle d’affirmation au Sens Corporel et Spirituel.

Yoga : action d’atteler, de maîtriser, de dompter
Yogi, (yogini) : pratiquant(e) du Yoga
Pranayama vient de deux mots : prana mouvement constant ou énergie vitale et yama qui veut dire contrôle. Pranayama, c’est la technique qui permet de contrôler ses inspirations et ses expirations.

Enseignement Yogi

Les postures adaptées au Anahata chakra sont :

– La posture du Chameau : Ustrasana (ustra = « chameau »)
C’est une pratique de puissance, de résistance et d’intensité. On l’appelle aussi “la posture de la fermeté”.

– La posture de la Roue : Chakrasana signifie la « posture de la roue », cette position est censée mettre en mouvement les différentes roues d’énergie ou chakra. La roue est un symbole majeur dans la tradition indienne, elle exprime à la fois l’errance (roue du samasara ou cycle des existence conditionnées) et la possibilité de l’éveil (roue du Dharma mise en mouvement par le Bouddha). Ce mouvement de yoga est bénéfique pour la santé cardiovasculaire.

– La posture du Cobra : Bhujangâsana (bhujan = « serpent, cobra ») est l’une des postures dans la traditionnelle Salutation au soleil. Elle aide à l’éveil de la Kundalini, l’énergie vitale

– La posture du Singe : Hanumanasana (hanuman = singe)
Elle consiste à exécuter un grand écart.
C’est une posture «  au quotidien » qui peut nous aider quand on veut à la fois pacifier le cœur et avoir du dynamisme. Ces effets sont ponctuels, mais d’autant plus profonds que la posture est tenue longtemps.
Dans l’apprentissage du yoga, elle fait partie de ces postures qui nettoie ida et pingala, et qui ouvre le cœur ; elle permet aussi de découvrir que c’est l’énergie qui permet de tenir une posture et non le corps tout seul.
Symbolique de la posture, le roi du singe incarne des vertus d’honneur, de fidélité, humilité, courage. Cette posture libère  les peurs du cœur et donne de l’héroïsme.

En résumé

Harmoniser le chakra du Cœur, c’est s’offrir de la générosité, un acte rare de gentillesse. En créant un environnement sain, de compassion et d’amour, on peut diffuser dans un esprit bienfaisant « secret » des agissements, des vibrations bienveillantes qu’on peut faire rayonner autour de soi discrètement. Nul n’est besoin d’en faire la promotion, au fond de son cœur pure et limpide, se niche l’essence universelle d’amour infini, on se relie au divin en soi et à l’énergie spirituelle supérieure non jugeante et idéalement compatissante pour atteindre sagesse illimitée et mettre en éveil l’amour de soi-même et des autres. Alors on expérimente la force du pardon et on se cale dans une posture de gratitude opulente, fertile, désintéressée et tellement humanisante. Alors on peut en pleine grâce et ravissement s’ouvrir au miracle transformateur de l’Amour.

Bon entraînement et bonne harmonisation du Anahata charkra

Namaste


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s