Le Tarot : La Cathédrale de notre Être

Le Tarot est une cathédrale de symboles bâtis sur un socle solide et obéissant à des lois d’architecture sacrée.
Le Tarot est avant tout un langage antique et occulte. Il se présente à nous, comme une fenêtre ouverte sur l’invisible, un pont entre deux mondes (visible / non-visible).
Sa structure et sa dynamique interne reflète la totalité de notre être.

Sagesse Tarologique

Tarot : Le Terreau fécond de l’Esprit

Le Tarot s’ouvre à nous avec le caractère initiatique (ésotérique / philosophique) d’un chemin spirituel que tout homme devrait suivre afin d’accéder à sa transformation, sa réalisation et son évolution.
L’invitation du Tarot est l’apprentissage de l’être, c’est un « façonneur » – du verbe « façonner » qui veut dire créer, donner forme par un travail de l’esprit. C’est une source d’inspiration poétique, il nous convie tant à construire qu’à se construire. « Apprendre à être » consiste surtout à écouter l’appel du dedans, l’appel qui vient du Soi.
Le Tarot est un philosophe, un maître authentique, il érige par sa force l’architecture du « Poème du Monde ».
Il ne fonctionne pas en transmettant un « savoir » mais il interroge celui que nous portons en nous, il permet de dépasser la notion du « savoir » pour toucher au domaine de la « connaissance ». Dans « savoir » il y a « avoir » soit une notion d’accumulation de données, on possède des savoirs. Alors que le mot de « connaissance » nous éclaire sur l’aspect inné de tout savoir, co-naissance « naître avec », il nous enseigne « l’être ». Nous sommes d’une part la somme (des expériences et valeurs transmises) mais aussi la soustraction (dépouillement de ce qui ne nous appartient pas), nécessaires pour cheminer vers l’essentiel de notre être.
Il permet de guider « notre de-venir » plutôt que prédire notre avenir. Le Tarot ne sert pas à lire le futur mais à le construire. Il met le doigt sur le moment donné (le présent) nous invitant à plonger dans ce présent afin d’y réparer les racines, de nous y rattacher, de nous fournir un terreau fécond (terreau = tarot ?). Il nous parle du présent afin de pouvoir élaborer notre destinée. Il nous invite à prendre conscience d’une situation et nous indique le chemin à suivre favorable à notre réalisation sereine ; son message est de l’ordre du conseil et de la sagesse.
Par la réflexion qu’il nous propose, le Tarot nous facilite le chemin vers la santé du corps, de l’âme et de l’esprit. Il nous réunit, il nous unifie.

Avant de savoir, arrête de dire et apprends à écouter.

Sagesse Tarologique

Tarot : Thérapeute Sacré

Le Tarot est donc un thérapeute, l’enseignant des « libertés intérieures », miroir du Soi, mémoire des civilisations. La connaissance du Tarot peut s’utiliser comme « outil de thérapie globale et sacrée », en incluant toutes les dimensions, énergétiques, spirituelles et psychologiques.
Par sa nature puissante et fécondante, le Tarot renforce notre système immunitaire et nous aide à identifier les barrages énergétiques qui nous limitent dans nos actions, tous en nous montrant les réserves dans lesquelles nous pouvons nous régénérer.
D’une part, il nous invite à une observation détachée et distancée de soi-même pour mieux appréhender un état de conflit interne générateur de souffrance et surtout à distinguer les états de ressources, les réserves énergétiques stockables et utilisables au profit de notre « ré-volution intime ». Et d’autre part, il nous éduque pour mieux ressentir nos émotions, les canaliser, les structurer afin qu’elles deviennent le carburant d’une créativité perpétuellement renouvelée.
Le Tarot enseigne notre route de vie, notre « karma », il nous invite à comprendre, à accepter, à dépasser toutes nos expériences difficiles, il nous aide à « tracer » notre route existentielle, matérielle et spirituelle. Le Tarot est une leçon de tous les jours, ce n’est ni un jeu, ni un divertissement comme on pourrait le croire, mais bien un apprentissage de la vie avec ses codes et règles universels bien définis et établis.
Le langage du Tarot est une série de conseils judicieux, importants et inspirants, souvent très justes qui amène à un processus de métamorphose unique, initiateur d’une structuration intérieure créant une meilleure adaptation au Soi et au Monde, et sollicite l’âme à s’élever au mieux afin de se déployer avec confiance et amour.
Les lames du Tarot sont un ensemble de panneaux indicateurs sur un chemin initiatique, le jeu du Tarot comme outil de croissance repose sur l’interprétation des arcanes dans une perspective humaniste, évolutive et thérapeutique.

Si tu veux percevoir l’invisible, observe le visible.

Sagesse Tarologique

Tarot : Reflet de la Kabbale

Le Tarot, connaissance universelle et hors du temps, est corrélé avec le mystère de la Kabbale (qui veut dire « Recevoir »), enseignement ésotérique qui rappelle la nature et l’origine du Monde et qui tente de nous reconcilier avec le divin. La Kabbale prône l’amour, l’humilité, la charité.
Il existe un alphabet universel comportant 22 figures géométriques ou 22 lettres (l’être).
La doctrine de la Kabbale suggère que ces 22 lettres sont la transposition la plus parfaite du Verbe Créateur. A l’origine était le Verbe. Ce son créateur construit un langage alphabétique comprenant 22 lettres, un langage géométrique correspondant aux 22 arcanes du Tarot. Ces 22 chromosomes de l’Univers renferment toute la sagesse du monde, son passé, son présent et ses futurs potentiels.
Le Tarot nous révèle ainsi comment nous connecter à cette sagesse infinie pour explorer notre âme et partir à la découverte du centre (du Soi). Ce miroir magique composé de 22 lames est le reflet de la Création.
La pensée hébraïque sur la notion de l’être reste floue, la fixité de l’univers juif est impensable. La philosophie de ce peuple répond à des questions par d’autres questions.
Le questionnement nous projette dans un certain inconfort, et c’est donc à nous d’intégrer que cet « inconfort » est notre lot d’humain. Il devient « confort » quand l’illusion tombe. Les valeurs auxquelles nous nous accrochons comme des « noyés » à une planche perdent de leur solidité et nous devons comprendre qu’au lieu de nous agripper à un flotteur précaire nous ferions mieux d’apprendre à nager.
La fonction du symbolisme du Tarot n’est pas d’apporter une réponse à notre question mais de nous inscrire dans une démarche au terme de laquelle notre question ne se posera plus. Nous ne souffrons pas de l’absence de réponse, nous souffrons de la présence de la question.
L’être humain doit apprendre à se maîtriser, à pardonner, ne pas se laisser tenter par son « bon petit diable » qui est en lui, à se frayer une route dite spirituelle qui lui permet au fil du temps à retrouver l’harmonie, à se connecter à la source, au divin, à notre essence pure.
Le Tarot ici, est un facilitateur de questionnement, une remise en question à chaque respiration (les 22 arcanes = 22 souffles).
La lecture des arcanes (opération hermétique dont le secret ne doit être connu que des seuls « initiés ») nous offre le luxe de nous arrêter un moment et revenir aux questions essentielles, nous sommes tous confrontés en permanence aux séparations et unifications nécessaires à l’économie de nos vies.
La valeur créative d’une lame nous indique le meilleur chemin à suivre, nous pousse à nous analyser, à aller au plus profond de nous-mêmes : s’immerger dans notre inconscient et ramener le tout dans la conscience.
Le Tarot, souffle de l’âme, nous aide à mieux nommer ce que l’on ressent, à identifier plus clairement les impasses dans lesquelles nous nous sommes engagés et surtout à ne pas confondre les issues de secours et les voies sacrées.
Par conséquent, ce n’est pas l’homme qui interroge le Tarot mais bien le Tarot qui interroge l’homme et en cela, lui confère une dimension philosophique et thérapeutique inégalable.

C’est pour toutes ses raisons innombrables, que la Sagesse du Tarot constitue un modèle architecturale cohérent et complet, un instrument de connaissance faisant office de médiateur symbolique universel de l’instant présent dans lequel tout réside.

Toute ordonnance du Verbe est un temple, ouvrir les portes du temple, ouvrir les portes du Tarot, c’est ouvrir les portes du langage.

J.Carteret

Namaste




Une réflexion sur “Le Tarot : La Cathédrale de notre Être

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s