Ce que Chiron chuchote à mon Âme

Chiron, le Maître Enseignant Guérisseur du Zodiaque, est situé dans mon thème de naissance
à 18°02 dans le signe des Poissons, en Maison 3.
Il est trigone à Neptune en Scorpion en Maison 11
Il est opposé à Pluton en Vierge en Maison 9
Il est à 14° de Saturne à 4°02 en Poissons en Maison 2
Saturne étant lui-même opposé à Uranus rétrograde à 5°55 de la Vierge en Maison 8

Chiron Poissons 18°02
« Un Maître instruit des disciples »

Cet aspect décrit un transfert de pouvoir et de savoir qui perpétue l’impulsion créatrice et spirituelle du cycle dans sa direction originelle. La relation entre gourou (enseignant) et chéla (disciple), de l’ordre du « sacré », est devenue familière à un grand nombre de personnes parmi nous. La vertu et la connaissance archétypale exprimées « au commencement » d’un cycle (ou lors de la « Création ») doit se prolonger jusqu’au dernier jour, soit jusqu’au stade Omega. Cette vertu constitue « l’identité » de la manifestation cyclique, la tonalité immuable (le « Aum ») de toute existence au sein de ce cycle. Elle peut se transmettre du maître au disciple lors de « l’initiation » de ce dernier. Il faut que cela se passe ainsi car lorsque guruampara, la transmission en sanskrit, s’interrompt, elle laisse la place à la superficialité et l’aveuglement.

Cette étape procure une clef (cet objet est un objet mystique et expressif pour moi) permettant d’accéder à la technique suprême nécessaire pour que s’immortalise l’exercice du pouvoir et l’intelligence de l’Esprit. La transmission s’effectue de personne à personne, elle suit une procédure générale et immuable, tout en s’adaptant aux circonstances particulières et individuelles.
Au plus profond de moi, depuis ma plus tendre enfance, au-delà d’avoir voulu être une maman, j’ai toujours voulu « être maîtresse d’école » ; et tout au long de mon parcours professionnel, j’ai toujours souhaité faire de la formation, c’était le point d’évolution constant de ma carrière. Depuis que je suis dans le langage des énergies, ce désir me reste chevillé à l’âme, et je vibre spontanément quand je pense ou verbalise le mot « transmettre ».

Chiron, astrologiquement reconnu, est considéré comme un « médiateur » entre Saturne et Uranus. Chiron serait de la nature de Saturne et influencé par l’énergie émancipatrice d’Uranus. Il représente la sagesse, la patience et la faculté de réduire la souffrances des autres. C’est le pont entre le visible (Saturne, la Porte des Dieux) et l’invisible Uranus (ouverture à la pensée universelle). Il est la clef pour déverrouiller nos blocages (Saturne) afin de passer à un autre niveau de conscience (Uranus), il nous met en lien avec notre « maître intérieur ».

La génération Chiron/Poissons porte une blessure existentielle, une blessure d’incarnation, elle a de la difficulté à développer un sentiment d’individualité puissant. Le Chiron/Poissons souhaite rester dans des « eaux indifférenciées », (j’ai aussi choisi l’appellation « Osé-Âme » pour sa sonorité, car elle se rapproche du son « océane », sans savoir tout cela !) il subit un appel constant de la transcendance. Il est impensable pour lui de sacrifier la notion d’extraordinaire (l’imaginaire du divin), en ordinaire ; trop peu pour lui ! Il a peur de la dissolution et exagère la polarité Vierge pour se donner l’illusion de frontières entre lui et la monde.
Le blessure du Chiron/Poissons est la perte de l’union avec le divin. La guérison viendra en reconnaissant le « Moi » comme étant divin (aspect poisson) et en l’intégrant dans sa vie quotidienne (aspect vierge).

Le Chemin du Chiron/Poissons : « Les vastes Eaux (Hauts) sans rives… »

Déployer le Sens de l’Humanité
Partager une Compassion Naturelle
Développer une Vision Holistique
S’inspirer des Images Archétypales
Reconnecter le monde imaginaire au réel

Mon Chiron s’exprime entre le 18° et le 19° des Poissons, cela met en lumière un caractère inventif, prudent, enthousiaste possédant un grand pouvoir de persuasion et une belle éloquence. Cette position demande à se consacrer aux traitements naturels (je fabrique tous mes produits d’entretien et mes produits de soins de beauté, je ne fonctionne dans mon quotidien qu’avec des huiles essentielles et c’est avec plaisir que je partage mes recettes) dont l’objectif est d’améliorer la santé des êtres humains, ce qui peut susciter le lien et le respect de la communauté. La réussite, la renommée et la fortune peut être obtenue dans les sciences ésotériques, la médecine douce, les plantes médicinales.

Le message de ce degré :
Le moment est venu « d’Oser » se présenter avec ses œuvres devant
sa communauté pour être applaudie ou attirer des disciples
Je suis touchée de lire des informations comme celle-ci car je mesure la résonnance de ce mot qui m’a élue pour m’exprimer aussi bien dans l’antre de mon intériorité mais bien à la lumière quand je m’expose à la vue des autres : « Osé Âme ». J’ai bien reçu une invitation subtile de faire vibrer mes intentions et, les faisant connaître en dehors de « Moi », aller à la rencontre de l’Âme Universelle. Je suis émue et bouleversée.

Chiron m’inspire et me guide

Quel message et enseignement Chiron me chuchote à l’oreille et insinue dans les limbes de mon cerveau ?
Que me conseille-t-il pour que je puise verbaliser ou mettre en écriture mon génie créateur, me libérer des injonctions inconscientes familiales (Saturne) et explorer mon originalité (qualité uranienne) ?
Mon Chiron habite la maison 3 (qui représente le premier environnement familial, l’entourage inné, l’école, les frères et sœurs, la communication, l’esprit). C’est mon Nombre d’Expression, mon Nombre d’Hérédité et aussi le défi majeur de mon existence dans mon thème numérologique. Dans le Tarot, c’est l‘iconographie de la lame de l’Impératrice.
L’énergie du nombre 3 vibre puissamment dans ma vie, le 3 est l’expression du cœur intelligent, qui utilise la parole pour aider et soulager ses semblables, qui se nourrit avidement intellectuellement oubliant la nourriture terrestre et qui veut tout comprendre et tout savoir (une vie ne peut suffire !).
Porteuse d’une étincelle de pensée originale et atypique, il faudra lutter pour se comprendre, voire entendre et écouter, s’ouvrir avec confiance pour une autre voie de compréhension. L’environnement familial pèsera pour faire « taire » les élans personnels, l’histoire et l’énergie généalogique ayant déjà perpétuer cette influence inhibitrice de « sons » et de « voix ».
Mon Chiron en Maison 3 fait de moi une éternelle étudiante, qui doit apprendre à « oser dire », j’aime « apprendre à apprendre », je dois prendre conscience de mon intelligence, de ma propre pensée, éviter les attitudes et croyances héritées du cercle familial qui encercle et limite, afin d’assouvir pleinement ma nature généreuse, joviale, créatrice de bien-être au service des autres.
En effet, avec un Chiron en Poissons, mon expression 3 est plus intuitive, globaliste, qu’intellectuelle. Mon intuition me pousse à étudier, encore et encore pour trouver le chemin de mon âme et son mystère. C’est une force intérieure, insatiable qui me gouverne, c’est une préscience supérieure à laquelle je n’ai pas accès qui m’insuffle des savoirs quand je suis capable de les recevoir !
Avec l’énergie Poissons, il y a un appel permanent à la transcendance. Le Chiron/Poissons est guidé par son élan sacrificiel, il offre au monde ses talents, son amour et toutes ses ressources de façon désintéressée. Il devra accepter, pour sa guérison, l’expérience de l’Unité et la mettre au service des autres. Le Chiron/Poissons est un Rédempteur (celui à qui on demande le sacrifice) ; dans cette énergie là, on retrouve beaucoup de guérisseurs, la symbolique même de Chiron.

Petite analyse intime

Bercée par le monde des symboles et des archétypes, je vous partage ma « petite interprétation intuitive » de mon essence subtile.

Le Cadre

Chiron a été mis à jour à la conscience humaine par des clichés photographiques en Octobre 1977 (en vibration 7, mon Nombre de Structure), il est analysé quelques jours plus tard quand le Soleil est en Scorpion et qu’il se positionne 3° en Taureau.

Mon Âme choisit de s’incarner avec
Chiron (3) et Saturne (2) en Poissons opposé à Pluton (9) conjoint à Uranus (8)
Soleil en Taureau (5) avec un amas planétaire en Taureau (4) avec Mercure, Jupiter, Mars et la Lune
Milieu du Ciel en Balance et donc Fond du Ciel en Bélier

En lecture spontanée, on observe que ma petite âme est en Soleil Taureau, alors que le jour officiel de la découverte de Chiron, le Soleil est en Scorpion (signe opposé du Taureau et signe de naissance de ma mère) avec un Chiron en Taureau à 3°, la maison où loge mon Chiron en Poissons est en maison 3. La vibration 3 dans ma vie est mon étincelle de vie puisque que son socle est la vibration de ma lignée paternelle, mon Nombre d’Expression et mon défi de vie. Mes vibrations m’indiquent que c’est un rendez-vous avec moi-même, que tous ces ingrédients soupoudrés dans ma constellation ne sont pas une coïncidence. Mon ciel de naissance me guide en me disant que mes parents (Poissons/Scorpion) ne sont pas que des parents terriens mais qu’à la lecture symbolique de cet aspect, ils sont là, au delà de leur existence terrestre, pour augmenter ma compréhension de l’invisible, m’obliger à me plonger dans mon océan émotionnel (tous les deux en signe d’eau) et me démontrer que je dois relever le défi 3 en guérissant l’expression créative et artistique bafouée, inhibée de la lignée familiale et enfin incarner (Taureau : signe de terre, principe de manifester l’élan de vie et de la matérialiser) la réconciliation et la paix pour les générations futures de ma famille.
Je sais de façon absolue que Chiron, l’astre guérisseur, l’impulsion d’intégration et de guérison, me chuchote bien quelque chose de grand (énergie jupitérienne , Maître traditionnel des Poissons) à mon oreille !

Les Acteurs Célestes

– Chiron, le Guérisseur enseignant en Poissons
– Saturne en maison 2 (la maison du Taureau) archétype du père et karma ancestral
c’est le Maître du Capricorne dans lequel se trouve le Nœud Sud
– Pluton, Maître du Scorpion, « le Voyant dans l’obscurité », le transformateur, le régénérateur
il loge dans la maison 9 du savoir et de la connaissance abstraite, symbolique, il va stimuler ma polarité sur l’envie de connaissance ésotérique et vouloir échanger avec l’invisible
– Uranus, Maître du Verseau, le génie inventif, le symbole de « l’insécurité féconde », il loge en maison 8 du Scorpion
l’expérience de la métamorphose et de la demande de la mort de l’égo
pour se mettre en relation avec l’autre en profondeur
Les 2 acteurs trans-saturniens sont tous les 2 rétrogrades donc les énergies sont dirigées vers l’intérieur

Le Lieu Terrestre

L’action se déroule en maison 4, c’est la maison du signe du Cancer, gouvernée par la Lune (Il est bon de préciser que l’héroïne a son Nœud Nord en Cancer conjoint à sa Vénus). C’est la maison des racines. C’est le lieu privilégié pour poser ses valises afin de découvrir le cœur de soi-même. Elle est la digne représentante de la culture familiale, le respect des traditions des ancêtres, elle apporte la certitude d’une grande stabilité intérieure. Vivre en maison 4, c’est vivre centré dans son « foyer intérieur », c’est le chemin par où l’être contacte les énergies de son âme. L’écueil de cet maison, c’est de ressentir une forte dualité entre la famille, la maison et le professionnel, l’habitante va ressentir un tiraillement sur cet axe.
La phrase-clé de cette maison c’est « l’authenticité avec soi-même ».

Le Synopsis Astral

Le père est Poissons, la mère est Scorpion,
Le Soleil de l’enfant est Taureau (5) ascendant Sagittaire et Lune en Taureau (4)

Cette enfant Taureau porte en elle la dimension de guérison, elle doit libérer les vieilles peurs trimballées depuis des générations, faire disparaître les limites héritées qui deviennent restrictives. Cette enfant se construit dans l’ordre, la discipline, la loi, la responsabilité. Elle connait la place qu’elle devra occuper dans la société, elle possède la capacité de réussite, elle exerce sa créativité et son esprit reste indompté. Elle surmonte les obstacles à force de persévérance. Avec l’accompagnement du Duo Saturne/Chiron, l’alchimie de l’Être est à l’œuvre.
L’enfant devra apprendre à être responsable de ses propres structures et expériences de la vie, plutôt que rejeter ses souffrances sur les parents ou toutes autres personnes extérieures. Avec patience, sagesse, elle laissera passer le temps qui œuvre en sa faveur (principe saturnien). Elle sait intuitivement que, dans la vie de l’Âme, il ne sert à rien de bousculer les choses. Elle est encouragée par l’apprentissage du temps à devenir profonde, consciencieuse, persévérante, mesurée et sage. Elle n’aura que de cesse de chercher la « voie du milieu » (son milieu du ciel est en Balance, le diplomate du zodiaque, portant l’énergie d’équilibre et d’harmonie, son Chemin de Vie est en énergie 8, l’arcane de la Justice). La philosophie bouddhiste l’inspire et l’élève.
L’énergie Chiron dans la saga apporte une conscience multidimensionnelle aux questions qui touchent au personnage principal, et une guidance au-delà du temps linaire (principe saturnien). Cette enfant doit transformer la continuité ancestrale paternelle et la relation créative liée au passé, elle pourra ainsi renforcer son sentiment de participation à l’histoire de famille et globale et son appartenance au temps. Au fur et à mesure que la vision de l’être et sa compréhension gagne en profondeur, elle pourra intégrer le principe saturnien de façon positive et soigner la branche paternelle.
Sur l’axe opposé de Chiron/Saturne, on rencontre le duo Pluton/Uranus rétrograde, on est dans un marasme de deuils non faits, de contrats de loyauté non visibles, de secrets transgénérationnels, d’un potentiel familial non réalisé, avorté. Cet être vivra des changements de vie par revirements brutaux, son psychisme va se réveiller, prendre conscience des choses et se transformer dans la direction que lui indique son Neptune en Scorpion (11). Son intérêt pour les sciences ésotériques et occultes se développera au service de la collectivité. Elle recevra une révélation d’un autre espace, d’un autre temps. Elle devra transcrire clairement une vision idéaliste ou messianique du monde avec la nécessité absolue de la concrétiser dans le collectif. Une grande intransigeance révolutionnaire accompagnera cette injonction. Les principes cosmiques devront être appliqués quels que soit les états d’âmes de l’humanité ; l’action portée devra être dans une vérité logique abstraite. Elle luttera pour garder « son espace » de liberté et elle « refait le monde volontiers ». Elle sent viscéralement qu’elle doit « déterrer » et mettre en lumière les enseignements antiques et anciens qui ont été oubliés et cachés afin d’aider à la compréhension de la vie et lui donner du sens. Elle est invitée à aider son prochain et apporter son action pour provoquer l’éveil collectif à venir. Elle aura des flashs d’illuminations qui alimenteront la compréhension perspicace, ingénieuse et spontanée qui nourriront sa créativité personnelle. Elle vivra une transformation de son être profond par une mort à soi-même pour renaître. Le personnage porte de grands idéaux humains, promesses de jours meilleurs ; se laissant envoûtée par des mirages, il sort alors avec délice de son égo, son centre-individuel pour entrer en contact avec l’égo-centre de l’Unique, les voies du divin sont balisées pour la promesse du bonheur de l’humanité « Une ».

Résumé

L’image archétypal du père en Poissons soutient l’histoire du duo Chiron/Saturne dans le même signe, en maison 3, qui est aussi la vibration énergétique du nom de famille du père. Le père, symboliquement, est là pour soutenir et guider la personnalité Taureau/Sagittaire de sa fille afin qu’elle répare la blessure familiale paternelle. D’autre part, se met en opposition le duo Uranus(8)/Pluton, l’énergie de la mère Scorpion, pour provoquer conflit, insécurité et passion. La fille n’a pas d’autre choix que de se mettre en opposition à la mère (Scorpion/Taureau même axe), se rebeller et prendre le contre-pied afin de sauver son essence primaire, prendre le large, naviguer sur l’océan neptunien en Scorpion, à la recherche de la réalisation de son idéal (elle quitte le domicile familial à 13 ans, le 13 nombre de la transformation, la valeur numérique du mot « âme »). Elle se permet instinctivement, sans comprendre, de libérer sa puissance féminine (soutenue par l’énergie yang non visible du père) et en exprimant son féminin sacré, elle se met au service de l’éveil spirituel du collectif réconcilié dans le féminin/masculin sacré.

Le Chuchotement de Chiron

L’énergie de contact de cette Âme est celle du feu (ascendant Sagittaire) et de la lumière (soleil en maison 5 du Lion, signe solaire de son frère sacrifié, suicidé). L’énergie jupitérienne est dominante dans le thème. Cette âme se bat pour la lignée familiale et sa légitimité, elle cherche à se relier à son histoire familiale, faire le lien entre le passé et le soi. Elle transpire une grande sensibilité, elle absorbe toutes les ambiances changeantes, elle possède des dons de clairvoyance et de guérisseuse. Elle devra après une longue gestation d’intériorisation, de contemplation et l’apprentissage du non-faire, pratiquer le pardon et la gratitude, accueillir en son sein ses ancêtres avec compassion, sortir des ténèbres plutoniens maternels, inondé de colère réprimée et de ressentis insidieux et malfaisants, afin de porter à la lumière avec courage, détermination et volontaire, le pardon et la guérison familiale holistique pour libérer les prochaines générations féminine de la lignée (étant elle-même mère de 3 filles).

Impulsion Créative

Comment Chiron s’est infiltré en moi et m’a inspirée ?
Chiron a transité le signe des Poissons entre 2010 et 2018 ; à 50 ans, en 2014, j’ai ainsi vécu le retour de Chiron et c’est à ce moment là que Chiron est devenu visible à mon être et à ma conscience. J’ai commencé à cheminer avec l’enseignement de cet astéroïde. Le retour de Chiron est la présage de la « vraie maîtrise de soi », promesses de libération des liens, des chaînes, des dettes et surtout l’annonce de « l’ouverture et le déploiement de l’esprit » vers une autre dimension.
Aujourd’hui, nous vivons l’expérience mondiale du Covid qui nous bouscule. Je ne peux plus pratiquer mon massage et mes soins. Que cela ne tienne, cela fait des années que j’écris et que je veux faire partager mes lectures et découvertes, donc avec l’aide d’une de mes filles, je crée mon blog. Je suis dans une énergie spontanée sans aucun plan professionnel. Je suis dans le moment présent et l’expérience d’envoyer mes écrits sur les ondes, cette sensation est grisante et n’a d’autre but que de remplir un besoin immédiat, naïf et enfantin. Je me sens bien, je concrétise un de mes rêves : prendre le temps d’écrire ! Je suis heureuse car, en plus c’est une démarche que je partage avec ma fille, elle-même écrivaine. Je ne visualise même pas qu’on pourrait me lire ou que je puise « toucher des gens » comme avec mes mains !
Puis, je dois trouver une solution pour mon activité et décide enfin de passer le cap et je décide de proposer mes analyses que je faisais en m’amusant pour les personnes qui m’entourent, à un public plus large ; c’est l’occasion ou jamais. C’est acté et c’est maintenant !
Je voulais inventer un mot pour définir ce que je faisais et qui était, de fait, indéfinissable. J’adore les mots et l’histoire des mots puisque, en mon cœur, je souhaite guérir les maux en sachant utiliser les bons mots et leur bonne vibration.
Alors que je réfléchissais sur un nom à donner à ma proposition d’analyse offrant « un passeport de création généreuse de son être » et l’expérience de « la souveraineté intérieure », j’ai ressenti comme une fulgurance la lettre K, « il y a cas », dans les profondeurs de mes cellules et j’ai su que le nom allait commencer par cette lettre. Je l’ai immédiatement associé au Karma mais j’ai surtout aussitôt capté que c’était le glyphe de Chiron. C’était une évidence, j’allais faire de mon K, un « cas spécial », un « cas de conscience », un k-risseur », un « k-douceur », j’allais le planter, l’enraciner dans le mot dont je racontais l’histoire et qui me faisait vibrer intimement comme un étendard d’affirmations, de suggestions, de révélations, d’intuitions de ma rédemption dans cette incarnation.
La « Karnatologie » était née… maintenant il n’y plus « k » la faire vivre et la partager.

Namaste


3 réflexions sur “Ce que Chiron chuchote à mon Âme

Répondre à Osé Âme Spirit Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s