Chiron en Astrologie

Chiron joue une rôle essentiel dans notre conscience solaire, afin de traverser pleinement notre vie, il nous fait affronter, en nous, la partie qui cherche la mort. Il nous enseigne la danse éternelle entre Eros (pulsion de vie) et Thanatos (pulsion de mort). Il nous met au défi de réconcilier notre nature humaine et notre nature divine en retrouvant notre essence. Chiron exprime notre continuité, notre héritage, ce que nous laissons derrière nous au moment de la mort physique ou symbolique.

Message Céleste

Le Thème Chironien

L’analyse de Chiron dans un thème doit s’effectuer sur le dynamique de Chiron lui-même. Pour rappel Chiron est inclassable, il agit différemment et indépendamment des chemins tracés, il est « maverik ». Il est ni relié à une maison, ni à un signe, n’étant pas une planète ; il doit être appréhender avec une approche méditative, guidée par l’intuition et un peu de méthode tout de même, en d’autres mots, il faut développer « l’esprit chironien » !
En prenant conscience que chaque ciel de naissance est une vie réelle, un être vivant, en chair et en os, on ressent respect et émerveillement devant l’immensité de la proposition, de la révélation qui s’ouvre à nos regards, nos consciences et âmes en élévation.
Pour disséquer Chiron dans un thème, il faut mettre en place un mélange bien dosé de méthode structurée (principe saturnien) et d’une grande place laissée au recueillement, l’attention et la compassion, idéal pour se mettre en posture consciente de l’utilisation du mental actif et éclairé (principe du mental supérieur uranien), du comment, et dans quel but. Ainsi, on dirige l’analyse du Chiron afin de la mettre au service de la trame astrologique.
Chiron prend un sens et s’anime lorsqu’on saisit le fil conducteur de l’histoire à l’intérieur de nous, ce fil laisse des empreintes dans la vie extérieure, révélées par la lecture du thème de naissance.

La configuration de Chiron renseigne le parcours de guérison annoncé pour l’être incarné.

Il faut observer :
– Dans quel signe il se situe, cela va révéler le niveau archétypal, l’énergie de base
– Dans quel maison il loge, cela va définir son lieu d’action et le champ d’expérience
– Le maître du signe dans lequel Chiron se trouve, ainsi que le maître du signe dans lequel se trouve cette planète. Par exemple, Chiron est en Bélier, son maître est Mars, qui se trouve lui-même en Scorpion dont le maître est Pluton, ainsi de suite.
– Lire les aspects entre les planètes, qui évoque la nature des dialogues, mettre en lumière les collaborations et les compétitions.
Décrypter Chiron dans un thème demande donc d’adopter une « approche chironienne » : garder l’esprit ouvert et vacant à toutes informations subtiles en restant bien basé sur un socle discipliné et pragmatique, comprendre quel élément de notre monde intérieur est en train de se rejouer, bien l’identifier et affronter avec finesse la situation extérieure ; ainsi la situation d’ensemble pourra émerger avec efficience et essence.

Un Chiron bien aspecté et intégré est une personne qui sait instinctivement qu’elle a un esprit humain incarné et une conscience spirituelle éthérique. Elle est éveillée à sa nature profonde et réelle et ne confond pas son esprit et sa conscience cosmique.

La Maîtrise de Chiron

La nature de Chiron est « sans maîtrise », il est non conformiste, marginal, franc-tireur. Ceci dit, on peut le rapprocher des énergies de la Vierge, de la Balance, du Scorpion ou du Sagittaire. Il est important de noter que beaucoup de constellations liées à l’histoire de Chiron s’étendent dans le zodiaque entre le Lion et le Sagittaire : la constellation du Lion (le Héros solaire) ; du Scorpion (l’Hydre) ; d’Ophiuchus, la constellation de Serpentaire (Esculape, élève de Chiron) ; du Sagittaire (l’Archer, un centaure) et du Centaure (Chiron lui-même, un fois immortalisé). Lorsque Chiron parcourt astrologiquement les signes du Lion au Sagittaire, il se situe à l’intérieur de l’orbite de Saturne.
La découverte de Chiron en 1977 (année en vibration 6, symbole du « rayonnement », de l’harmonie de l’homme), se situe au moment de la transition de l’Ere du Poissons vers l’Ere du Verseau.

De l’Ere des Poissons à l’Ere du Verseau

L’Ere du Poissons à débuté à l’an 0, à la naissance de Jésus-Christ. Le christianisme est relié au symbole du Poissons de la Croix mutable ou ichthus (poissons) en grec, le signe de reconnaissance des premiers chrétiens et son signe opposé la Vierge, est associé à la Vierge Marie. Le Dieu plein de compassion dont le fils unique s’est incarné pour racheter la souffrance de l’humanité est une figure typique des Poissons. Le doctrine d’imitatio Christi est le sacrifice de soi, le martyr et la culpabilité. Dans la croix mutable, les 2 autres signes, les Gémeaux, les jumeaux du zodiaque illustre le Christ et le traitre Judas son frère au « teint sombre », tandis que le Sagittaire se réfère aux éléments visionnaires, prophétiques et apocalyptiques des sous-cultures de l’époque.
La découverte de Chiron annonce la possibilité pour l’homme de trouver en lui le principe christique, comme l’a réalisé la Vierge. Par la « crucifixion » des opposés intérieurs et de ceux qui se présentent dans la vie, on finit par donner naissance à un nouveau Soi. Tout comme Chiron qui renonce à son statut d’immortel, Jésus s’est soumis à la croix, tous 2 meurent et sont immortalisés par la suite.

L’Ere du Verseau, quel futur se présente à la société ?
Les tendances collectives émergeantes dessinent une forte empreinte de type Verseau et de ses 2 maîtres, Saturne et Uranus, ainsi que du signe opposé, le Lion. L’un des principaux thèmes de la dynamique Verseau/Lion est le conflit entre l’individu (Lion-Soleil) et la tyrannie (Verseau/Saturne) d’une idéologie, d’idées collectives (Verseau/Uranus), qu’elles soient d’ordre politique, scientifique ou religieux. Le passage de la fraternité au conformisme puis à la tyrannie peut s’effectuer très rapidement et parfois de manière imperceptible.
La résonnance de Chiron avec le Lion, souligne l’importance de notre connexion à notre propre lumière intérieure dans ces temps incertains à venir.
Avec l’avènement du Verseau, l’énergie devient plus aérienne, plus détachée des émotions personnelles mais passionnée par les idées. Le rêve est d’apporter au monde ses intuitions d’un plan cosmique ou divin.
Le message « Jésus vous aime » (langage Poissons) évolue vers « tu n’es plus seul » (langage Verseau). Les technologies progressent rapidement et du coup, la plasticité du cerveau s’adapte avec de nouvelles zones qui se développent. Il est nécessaire de cultiver une grande capacité « cerveau gauche » pour faire son chemin dans ces nouveaux labyrinthes de tous les systèmes en tous genres qui régentent le monde moderne fondé sur les chiffres, les procédure et la logique.
L’idée d’un plan divin provoque la sagesse ou le fait de « connaître l’esprit » avec la prise de conscience que nous sommes connus de l’Esprit qui se trouve au-delà du connu. L’énergie d’Uranus ouvre la voie pour une voie de ce type. La sagesse est un concept « jupitérien », le maître ésotérique du Verseau ; Jupiter, planète intérieure qui permet l’expérience d’être connu, à moins que l’orgueil intellectuel ou une trop grande extraversion la bloque.
La thématique de connexion de Jupiter, Saturne et Uranus, tous les 3 liés au Verseau est essentiel à l’aube du changement d’ère. Le parcours de Chiron n’ayant pas pour but la gratification ou inflation égotique, cela concerne bien le développement d’une compréhension compassionnelle. Il faudra déployer un courage considérable (qualité du Lion) pour ce voyage du « héros intérieur », voyage qui soigne la relation avec son propre centre.

Chiron et l’affinité avec le Centaure Sagittaire

Les énergies de ces 2 centaures sont complémentaires et s’équilibrent. En effet Chiron, le Sage Enseignant, modère l’ardent Sagittaire sur ses tendances à l’exagération et à l’inflation. Chiron est le protecteur de notre humanité. Il nous invite à mettre le focus sur notre humilité face à la douleur et à accorder autant d’importance aux côtés sombres de notre imagination qu’à la lumière éclatante des visions olympiennes où tout est possible.
Le Sagittaire tient un arc et une flèche ; comble du sort, il tient dans ses propres mains l’agent de sa propre blessure ! Dans l’astrologie ésotérique, la flèche est pointé vers le bas, on comprend d’autant plus la dimension et le sens que Chiron donne à l’incarnation : la concrétisation des talents et de l’individualité et son engagement sincère vis-à-vis de l’humanité. Chiron s’abandonne à la Terre, le maître ésotérique du Sagittaire fut ainsi libéré de sa souffrance. Chiron ne fait pas partie de la gloire de l’Olympe, il est orbit-crosser (corps céleste qui traverse l’orbite d’une planète), il est la possibilité d’une « fécondation cosmique ».
Le centre du système solaire est le Soleil, mais le système dans son ensemble tourne autour du Centre Galactique. Le centre galactique est le centre de rotation du disque de la Voie Lactée, il est situé dans sa région lumineuse la plus étendue, dans la direction de la constellation zodiacale du Sagittaire. D.Rudhyar parle « d’une conscience galactique », en précisant qu’elle fait appel à un nouveau niveau de symbolisation et déploie une notion « plus cosmique » de compréhension.

« Il faut colmater la faille entre l’homme et l’Univers, car c’est vraiment un « mal-aise », il faut rétablir la communication entre l’Univers et l’homme ».

D.Rudhyar

L’énergie vitale solaire se développe dans une personnalité définie par les limites de Saturne, les planètes trans-personnelles situées au-delà de ces limites, Uranus, Neptune et Pluton sont des « agents de transformation » à un niveau holistique et générationnel. Leurs fonctions est de « dé-saturniser » et de « dé-solariser » la conscience, ils créent le lien entre le système solaire et le système galactique, ils permettent à la conscience galactique d’œuvrer sur Terre, en influençant des personnes ordinaires vivants de façon trans personnelles en conscience d’appartenir au grand Tout. Ces personnes sensibles et habitées doivent rester en profonde vigilance, garder « les pieds sur terre » et cultiver finement leur discernement, se laisser traverser par les « puissances transformatrices » pour modifier la structure de leur personnalité sans l’anéantir et pouvoir ainsi recevoir et accueillir les informations nouvelles et subtiles d’une nouvelle façon de penser. Elles doivent continuer d’avancer en suivant « l’appel intérieur » connecté à cette force métamorphosante. Quand on se met en vibration avec les énergies d’Uranus (esprit), Neptune (amour) et Pluton (volonté), on accepte mieux les moments de crises et de changements imposés et on le vit comme un moyen de renaître à un état d’existence sain et plus spirituellement orienté.
A l’heure actuelle, le Centre Galactique est à 27° environ dans la constellation du Sagittaire (il avance d’un degré tous les 72 ans). Au moment de la découverte de Chiron en 1977, l’ascendant est en Sagittaire conjoint au Centre Galactique, cela conforte pleinement la parfaite cohérence du rôle de Chiron dans le zodiaque, celui d’annonciateur de l’influx cosmique nécessaire pour transformer et régénérer la conscience humaine et la guider vers une connaissance universelle.
Chiron facilite le processus qui consiste à intérioriser les thèmes du Sagittaire dans la quête de sagesse, de foi et de sens. On observe subtilement qu’il se différencie toute fois de l’enseignement abstrait et sociétal d’un Sagittaire, Chiron privilégie un enseignement sur la sélectivité des êtres, la représentativité sociale n’impacte pas Chiron dans le choix de ses élèves, cela ne constitue pas le destin du Centaure. Le Centre Galactique est toujours dans ce signe, cet archétype est vecteur du « Sens » qui vibre à une fréquence plus élevé, opportunité pour l’humanité de se reconnecter à la Source. C’est du fait, l’influence chironienne par excellence qui vibre en place centrale dans le déploiement de la vie spirituelle sur la Terre.

Chiron : Symbole de la Croix Sacrée

La vibration chironienne et le symbole de la Croix sont comme une évidence. Même si l’iconographie chrétienne en fait un symbole de la souffrance, de mort, de la résurrection du Christ-Sauveur, la Croix peut être assimilée de manière plus fondamentale en se positionnant sur les notions d’horizontalité et de verticalité. La première englobe le monde matériel dans lequel nous évoluons et la seconde relie symboliquement le Ciel à la Terre et illustre le monde spirituel vers lequel l’homme devrait progresser. Cet axe vertical est le signe de notre connexion avec le « Moi supérieur » dont le véhicule est un champ énergétique avec ses chakras qui s’élèvent depuis la racine jusqu’à la couronne et au-delà, et descendent jusqu’à l’intérieur des profondeurs de la Terre.
Dans la Croix, les 2 directions sont réunies par le centre où les lignes se croisent. C’est un symbole d’initiation et ce n’est pas un hasard que la Terre en astrologie soit dessinée par une croix placée au centre d’un cercle, on illustre ainsi l’éternité ou encore la perfection.

La compréhension du zodiaque passe par la lecture des 3 Croix qui réunit les 4 éléments sous des énergies et influences différentes :
La Croix Cardinale : Bélier (Feu) ; Cancer (Eau) ; Balance (Air) et Capricorne (Terre) ; ce sont les 4 signes qui ouvrent les saisons printemps, été, automne et hiver, ils rythment les équinoxes et les solstices. Leurs énergies circulent en ligne droite, signe d’ouverture d’esprit. Il faudra un grand laps de temps avant d’atteindre une ère cardinale. Ceci dit l’orbite de Chiron est en connexion avec l’axe Bélier/Balance avec l’aphélie en Bélier et la Balance en périhélie, et se montre donc réceptive à cette influence.
La Croix Fixe : Taureau (Terre) ; Lion (Feu) ; Scorpion (Eau) et Verseau (Air) ; ce sont des signes plutôt rigides dans leurs postures, qui détestent les changements. A l’approche de l’Ere du Verseau, Chiron se rapproche de plus en plus de la thématique du Lion, mais aussi du Verseau et stimule la polarité en Taureau (position de Chiron à sa découverte) ainsi que le Scorpion puisqu’en novembre 1977, date de son apparition au regard humain, le Soleil est en Scorpion.
La Croix Mutable : Gémeaux (Air) ; Vierge (Terre) ; Sagittaire (Feu) et Poissons (Eau) ; ce sont des signes souples et adaptables et ils suivent le « courant », ils préparent la sortie des saisons et la transition d’un état à un autre. Chiron est apparu au moment de la transition de l’Ere des Poissons à celui du Verseau. Il est en résonnance avec les thèmes de la Vierge, des Poissons, des Gémeaux et surtout du Sagittaire où il est puissant car le centaure est dans le Centre Galactique.

L’évolution actuelle du thème de l’aspect chironien est un aspect de transition gouverné encore par la croix mutable facilitatrice de cette mutation. Il se dirige doucement vers l’influence de la croix fixe auquel il est sensible car Chiron est découvert en signe du Taureau, il y était aussi au moment de la découverte de d’Uranus (1781, vibration 17/8, l’Etoile l’arcane 17 en analogie avec le Verseau) et de Pluton (1930, vibration 13/4, l’arcane 13 du Sans Nom est la lame de transformation du Scorpion dont Pluton devient le maître).
L’histoire de Chiron s’articule facilement avec celle du Scorpion, la flèche qui le blessa avait été empoisonné avec du sang d’Hydre que l’on associe au Scorpion. Il est passé par la souffrance, la mort et la renaissance, cela illustre bien la thématique du Scorpion. L’humanité est maintenant capable de s’anéantir (Scorpion) au sens propre du terme (Taureau). La découverte de Chiron en Taureau coïncide avec une plus grande conscience écologique, en effet à partir des années 1970, les politiques mondiales s’articulent sur une meilleure connaissance de la relation entre l’homme et la nature.
L’utilisation des ressources est une thématique du Taureau, tandis que le Scorpion entre en résonnance avec le caractère vital des questions auxquelles on est confrontés à mesure qu’on prend conscience de la fragilité de la vie.
Malgré l’inspiration et la générosité de la croix mutable, on peut se retrouver à traiter « ce questionnement vital » de façon légère et dispersée, que ce soit en philosophant (Sagittaire), en se jetant à corps perdu dans le travail (Vierge), en se perdant dans des futilités et détails (Gémeaux) ou encore en adoptant des comportements de dépendances ou de fuite (Poissons). Avec l’influence de la croix fixe qui s’installe, on supporte la pression et on réussit à rester sous tension, les énergies fixes concentrent leurs ressources et pouvoirs et en font un facteur de cohérence et d’endurance.

Glyphe astrologique de la Terre

Actuellement, Chiron traverse l’orbite de Saturne et se dirige vers l’orbite d’Uranus. Chiron est au plus proche du Soleil (périhélie) lorsqu’il se trouve au milieu du signe de la Balance et il en est le plus éloigné au début du Bélier (aphélie). Chiron devient une « planète intérieure » en direction du périhélie en Balance, entre Jupiter et Saturne, au début en Bélier (aphélie), il est en « planète extérieure ». Cette connaissance permet de mieux interpréter la caractère chironien du sujet. En transit, le mouvement de Chiron, facilite le voyage qui consiste à rentrer « chez nous », en nous rendant présents à nous-mêmes tout en étant reliés au cosmos.
Le voyage intérieur de Chiron commence donc en Bélier (pendant 8 ans), à l’aphélie. Sa quête du guerrier concerne « l’Eveil Spirituel » mais passe d’abord par les énergies Bélier, Taureau, Gémeaux et Cancer avant d’entrer dans la sphère de Saturne en Lion. Le portail du Lion gouverné par le Soleil est associé au cœur et ouvre sur le monde intérieur. Quand Chiron stationne au milieu du signe du Lion (pendant 2 ans), il est à distance moyenne entre Saturne et le Soleil.
Les 4 premiers signes incarnant les 4 éléments (Feu, Terre, Eau et Air) et marquent la mise en place de ces potentiels au sein de notre esprit, de nos sentiments, de notre volonté afin de construire les fondations nécessaires à leur intégration au niveau personnel. Le gardien du Seuil, Saturne, le protecteur des royaumes intérieurs, est là pour nous accueillir quand nous serons prêts à pénétrer dans nos profondeurs intimes.
L’initiation intérieure portée par le cheminement de Chiron à l’intérieur de l’orbite de Saturne, va permettre la libération de toute vanité (Lion) et manque d’estime de soi (Vierge), tandis que l’on s’approche de l’équilibre (périhélie en Balance). D’un point de vue ésotérique, l’énergie de la Balance est perçue comme une étape charnière dans le parcours spirituel. C’est à ce croisement, qui dure un peu moins d’1 an, que l’on fait le point sur ses expériences de vie, que l’on tire les enseignements du passé, que l’on oriente ses choix vers ce qui est adapté avec notre conscience, ce qui nous projette inexorablement vers une transformation et une renaissance accompagnée de l’énergie Scorpion. A ce stade, on est libéré et on peut envisager le retour dans le monde afin d’en concrétiser sa vision (Sagittaire). On a acquis plus de sagesse, après avoir affronter sa souffrance avec flegme et compassion (Balance), accepter d’être touché par le mystère du soi profond (Scorpion).
Au début du Sagittaire, Chiron se dirige vers l’extérieur, il parvient à la distance moyenne de Saturne au Soleil. Sur le chemin de retour de l’aphélie, Chiron se dirige vers l’extérieur et traverse la sphère de Saturne depuis le milieu du Sagittaire jusqu’aux Poissons. Le trans-personnel se développe de plus en plus, ce qui est source d’une profonde inspiration, avec un écueil de se perdre dans le monde extérieur, d’extérioriser des choses non-adaptées à moins de canaliser ses propres pensées et sentiments et de s’organiser afin que les autres les entendent et perçoivent clairement et correctement. Le retour de Chiron se situe vers l’âge de 50 ans, il aura traversée et aura été en contact avec ces 2 royaumes. A ce stade on pourra envisager d’aborder un niveau supérieur sur la spirale vertueuse de l’évolution.

Namaste

Cet article a été élaboré à partir du livre de Mélanie Reinhart « Chiron et la voie de la Guérison » aux Editions Janus






5 réflexions sur “Chiron en Astrologie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s