Chiron fait sa Révolution

Chiron (astéroïde 2060) se déplace le long d’un orbite elliptique fortement incliné par rapport au plan de l’écliptique en direction du Soleil (la lumière intérieure), dans un mouvement centripète puis un mouvement centrifuge vers Pluton (le Soleil Noir). Sa trajectoire se dessine de façon chaotique.
Pour définir ce voyage elliptique, on utilise 2 termes spécifiques qui sont :
Périhélie : composé de 2 mots de grec ancien peri « autour » et hélios « soleil » qui correspond au point de la trajectoire d’un objet céleste en orbite héliocentrique qui est le plus proche du Soleil.
Aphélie : composé aussi de 2 mots du grec ancien apo « distant/loin » et hélios « soleil » qui correspond au point de la trajectoire d’un objet céleste en orbite héliocentrique qui est le plus éloigné du Soleil.
Les planètes du système solaire se déplacent autour du Soleil en décrivant une courbe de la forme d’un cercle légèrement aplati que l’on appelle une ellipse. Cette courbe possède 2 points particuliers que l’on nomme « foyer ». Le Soleil occupant un de ces points. Cette particularité a été remarquée par Kepler en étudiant l’orbite de Mars. A cette époque les orbites étaient considérées comme des cercles, cependant la planète Mars ne semblait pas correspondre à cette loi, c’est ainsi que naissait la première loi de Kepler. En observant la forme de l’orbite terrestre qui répond à la 1ère loi de Kepler, la Terre passe par 2 points particuliers, la périhélie et l’aphélie, qui ne s’appliquent qu’au Soleil. Pour les autres planètes ou lunes, on utilise les termes périgée et apogée. La ligne qui joint l’aphélie et le périhélie en passant par le centre du Soleil se nomme apside.
Ces 2 points sont très espacés, ce qui signifie que le voyage est lent et long avec une traversée flegmatique dans certains signes et des passages rapides dans d’autres. L’aphélie de Chiron est en Bélier, la traversée dure environ 8 ans et la périhélie est dans le signe de la Balance où il stationne moins de 2 ans. Le voyage initiatique de Chiron dure 50 ans pour effectuer les transits nécessaires et essentiels dans chacun des signes du zodiaque afin d’accéder à d’autres plans de conscience.

Vivre le transit de Chiron est la rencontre qui consiste à amener progressivement « la blessure enfouie » à la porte de la conscience. Les transits de Chiron jouent donc un rôle majeur dans le déroulement du processus d’individuation, dans l’épanouissement et l’expression de l’individualité.
Chiron est le guide entre le monde du connu saturnien et le monde de l’inconnu uranien, il est « l’éveilleur de conscience ».
Chiron nous prend par la main (Kheir en grec, qui a donné sa racine au mot Chiron), geste symbolique et tout à fait approprié dans la circonstance pour nous accompagner en toute confiance dans cette « quête de plénitude holistique« .

Le Monde Connu et ses limites

Il s’agit du monde de Saturne, ce que l’on connaît de soi, de son identité que l’on a construit sur des modèles. L’être humain se définit par des caractéristiques physiques, psychiques ou appartenance à un groupe ou à un courant. Saturne délimite le contour de ce que la personne croit être : il la met en sécurité et ancre un sentiment rassurant qui permet d’avancer sereinement dans l’existence. Admettre les règles de Saturne, c’est vivre une conscience limitée par un temps chronologique, et se positionner par rapport au passé, présent et futur.

Le Monde Inconnu et son invitation illimitée

Chiron ouvre la Porte des Dieux gardé par Saturne, le monde de l’invisible, les transits de Chiron sont une invitation à élargir son regard et les visions saturniennes par l’énergie uranienne. La conscience du « moi » est stimulée pour enfin démarrer une transformation. L’interrogation est : suis-je un être limité ou un être illimité ?

Le Moment Juste (Kairos) et le Moment Défini (Chonos)

Rentrer en contact avec l’énergie chironienne est une prise de conscience du temps individuel, soit le kairos, le moment opportun, le moment juste, le temps intérieur. Ce moment est une révélation et les batailles contre la réalité peuvent cesser. La volonté mise en marche devient une énergie d’action libérée et sans complexe dans l’instant présent. L’être se sent ré-unifié, réconcilié avec lui-même, avec sa destinée. Tout est alors ressenti comme juste et unique dans la présence du cosmos.
Cet état manifeste alors des synchronicités auxquelles on devient plus sensible avec l’influence de Chiron. On observe un temps plus large et un champ plus vaste où les choses s’articulent hors du temps et de l’espace, tout devient plus compréhensible, plus simple et plus fluide. Les réponses aux questions se formulent sous des formes inattendues et surprenantes, par des rencontres fortuites, des rêves, des lectures, des objets, des signes. On se sent relié au Tout, l’élaboration de notre existence est interconnectée et devient « sensible ».

Animal, Humain et Divin enfin réunifiés

Chiron est un Centaure, le bas du corps est animal, le haut du corps est humain, et il est un demi-dieu. Son transit invite à prendre soin de cette triade, corps, âme et esprit. Il est conseillé d’écouter les sensations corporelles, avoir une alimentation saine, accueillir les émotions, les sentiments, définir de façon plus consciente les valeurs qui nous touchent, prendre en compte notre nature spirituelle.

Pendant cette étape, l’égo en prend un coup et résiste, mais le transit de Chiron devra être accepté ou subi, ce n’est pas une sollicitation à laquelle on peut dire non. Répondre à Chiron, c’est abdiquer son identification et s’ouvrir au monde trans-saturnien. L’être réalise que le monde extérieur n’est le reflet que de ses propres croyances et son attention se porte sur l’intérieur avec la rencontre de son maître, il peut donc s’accorder à grandir en conscience.
Le processus de l’éveil se met alors en marche, le chemin de l’initiation se balise avec quelques aller-retours nécessaires à l’évolution et l’identification plus précise de la blessure et la prise en charge de sa souffrance.
Quand l’être met le doigt (de la main) sur sa douleur, alors la guérison s’opère avec magie.

Les transits de Chiron enseigne l’écoute et l’attention, invite à devenir observateur de soi-même et d’être présent à la vacuité infinie. Il permet de nous ouvrir la porte saturnienne et de pouvoir poser le regard sur ce qui se cache derrière l’envie d’essayer la voie unique de l’inconnu pour mieux se connaître et re-connaître.

Le Voyage du Fini vers l’Infini

Voyager, c’est grandir, c’est la grande aventure,
Celle qui laisse des traces dans l’âme

Marc Thiercelin

Chiron en Bélier
1919/1927
1969/1977
2019/2027
« Exister guérit »
Je suis dans un esprit de conquête, d’affirmation de soi et d’initiative.
On a la perception intérieure d’être en vie, sens de l’identité primaire.

Chiron en Taureau
1927/1934
1977/1984
2027/2034
« Exister charnellement guérit »
Avoir ou apprendre la substance.
Séparation d’avec la mère, prise de conscience de son propre Corps.

Chiron en Gémeaux
1934/1938
1984/1988
2034/2939
« Penser guérit »
Esprit est le synonyme de paix.
Capacité à la réflexion, on différencie l’intérieur et l’extérieur.
On observe le monde dans les détails.

Chiron en Cancer
1938//1941
1988/1991
2039/2042
« Les Racines guérissent »
Sentiments d’appartenance et de nostalgie.
Image que l’on se fait des parents.

Chiron en Lion
1941/1943
1991/1993
2042/2044
« La lumière rayonnante guérit »
Séparation de la mère pour aller à la rencontre du père.
Autonomie et sens de l’individualité voit le jour.
Expérience de sa propre nature.

Chiron en Vierge
1943/1945
1993/1995
2044/2045
« Le travail guérit »
Le travail est la manifestation de l’amour.
On apprend la discrimination.
On définit ce qu’on n’est pas.
On développe compétences et persévérance nécessaire.

Chiron en Balance
1945/1946
1995/1997
2045/2047
« La Beauté guérit »
Rencontre avec l’autre, son « autre intérieur »,
l’Ombre et le côté inconscient de sa nature.
Effet miroir de la relation est source d’apprentissage.
Là où est l’autre, la peur surgit, l’autre est l’extension de soi-même.

Chiron en Scorpion
1946/1948
1997/1999
2047/2049
« L’Ombre guérit »
Les ténèbres sont la lumière en devenir.
Transformation personnelle profonde alors qu’on lutte contre le sentiment de séparation.
Rencontre avec sa mortalité on grandit avec les notions de mort, de vie, de sexualité, perte et abandon.

Chiron en Sagittaire
1898/1901
1948/1951
1999/2001
2049/2052
« La vision du moment précis guérit »
Elargissement de l’horizon du plan mental et philosophique.
On cherche du sens à sa propre expérience.

Chiron en Capricorne
1901/1905
1951/1955
2001/2005
2052/2056
« L’Acceptation du fardeau guérit »
On revient à l’axe parentale comme le Cancer.
Ambition inconsciente de la mère.
Volonté de succès et de pouvoir dans le monde.
Aspirations à donner forme à son potentiel.

Chiron en Verseau
1905/1911
1955/1961
2005/2011
2056/2061
« La lumière guérit »
La clarté favorise l’ouverture.
Recherche le groupe qui pense comme soi.
C’est ici qu’on trouve sa tribu d’âmes.
On veut changer le monde pour améliorer l’humanité.

Chiron en Poissons
1911/1919
1961/1969
2011/2019
2061/2069
« La compassion s’éveille et guérit »
Le passé se dissout, le sentiment de séparation est aboli.
Un nouveau cycle de vie plus incluant et enrichi de sagesse domine.
Le monde de la perception et du sentiment s’installe.
On souhaite se libérer de la lourdeur de la vie terrestre et retourner à la source unique.

Namaste




3 réflexions sur “Chiron fait sa Révolution

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s