Portail Energétique 7/7

L’Âme-Agit du Portail 7/7 en Cancer

En faisant scintiller notre lumière,
nous offrons la possibilité aux autres d’en faire autant.

Nelson Mandela

Portail 7/7 (7 ; 16 (7) ; 25 (7) juillet)

Ce portail énergétique est relié à la notion de foi, de spiritualité, d’éveil, d’illumination spirituelle, d’acceptation spirituelle et de développement de la conscience, de l’intuition, du savoir inné.
Ce portail est une fabuleuse opportunité d’expérimenter la confiance avec audace et sagesse. Nous allons recevoir une lame puissamment énergétique qui nous appelle à nous connecter à « notre Être véritable ».
La vibration du 7 est un « nombre sacré » ; d’un point de vue ésotérique il est la chance et le mysticisme. C’est la Perfection de l’Homme.
Chaque « difficulté » est une « chance » de libérer une mémoire inutile pour faire place à l’expression authentique de notre âme. C’est le moment idéal pour libérer les anciennes mémoires et mécanismes aujourd’hui inefficients.
Ce portail 7/7 est une ouverture providentielle de collaboration pleine et entière avec notre « moi libéré » et « l’autre respecté », cette vibration se met au service de la conscience collective afin de réparer la conscience individuelle souffrante. Le but de ce portail est de nous mettre en contact avec nos potentiels vibratoires qui sont là pour expérimenter de nouvelles voies d’évolution, nos ressentis, nos émotions et d’écouter nos intuitions afin de les manifester pour construire notre bien-être et répondre aux « exigences de notre dessin de vie ». Ici, on nous sollicite pour persévérer dans nos choix, maintenir nos élans créatifs, rester centrer sur nos objectifs clairement définis, appliquer les leçons apprises et intégrées pour notre bien afin que le miracle se manifeste dans notre vie !
C’est le moment d’accepter de recevoir les résultats du travail accompli, d’apprécier, de savourer ces moments de satisfactions offerts avant de reprendre et poursuivre sa route.
Le 7 indique que nous sommes sur la bonne voie, que les résultats fixés vont dépasser toutes nos exigences. Le 7 est une vibration bénéfique qui nous accompagne pour accroître notre spiritualité, il nous propose de nous laisser traverser par la magie divine afin d’être guidé, d’être soutenu et nous permettre de nous ouvrir à de « nouvelles opportunités ».
Dans le portail 7/7, l’énergie du 7 est doublée et amplifiée. C’est l’énergie de la sagesse intérieure et de l’intuition. Ellenous informe que nous avons su écouter et être attentif à notre guide intérieur, nous pouvons maintenant suivre les élans de notre cœur avec confiance et sérénité. Dans chacun de nos actes, nous pouvons y mettre la sagesse divine et nous vivons des réalisations satisfaisantes qui répondent à nos souhaits au-delà de notre imagination.
Le succès s’installe dans notre existence car nous avons su entendre et respecter notre voix intérieure sage, déterminée, motivée et disciplinée. Elle nous récompense de nos efforts accomplis dans les réalisations de nos souhaits en mettant en valeur la magie (l’âme-agit) active dans notre vie, nous nous autorisons, sous cet aspect, à « vivre nos rêves » pleinement.

Ce portail est relié au nombre 5 et au nombre 14 : 7 + 7 = 14 = 1 + 4 = 5.
Le nombre 5 est l’archétype de l’épanouissement de l’Homme, c’est l’expansion de l’Homme ; le nombre 14 est le nombre de réussite matérielle, d’élévation spirituelle, de reconnaissance et de guérison, d’équilibre sur tous les plans.
Ce canal spirituel 7/7, coloré de l’énergie 14 est le signal que nous nous trouvons au bon endroit au bon moment, que nous sommes à l’orée d’expérimenter l’âme-agit dans notre vie.

Mots clés : sagesse intérieure, capacités psychiques, ésotérisme, contemplation profonde, introspection, inventivité, originalité, compréhension des autres, guérisseur naturel, secret, capacités à surmonter difficultés, esprit vif, solitude, isolement, vision à long terme, non conformisme, indépendance, intention, manifesté et non-manifesté dans le temps et l’espace, analyse mentale, philosophie, recherche scientifique, alchimie, génie, spécialiste, détermination, parole écrite, logique, discernement, savoir, recherche, éducation, apprentissage, capacités à fixer les limites, dignité, rigueur avance sur son temps, précurseur.

Ce que l’on pense, on le devient
Ce que l’on ressent, on l’attire
Ce que l’on imagine, on le crée

Bouddha

Ce portail s’exprime pendant la saison du Cancer (21 juin/22 juillet) qui habite la Maison 4 et qui est gouverné par le luminaire de la Lune. L’analogie du signe du Cancer dans les Arcanes du Tarot est le Chariot (lame 7) et pour la Lune, c’est la Papesse (lame 2).


On peut y associer l’Enseignement des « 13 Mères originelles », l’enseignement de la 7ème Mère du clan du 7ème cycle lunaire, celle qui aime toutes choses. C’est la mère de l’amour inconditionnel et de tous les actes de plaisir. C’est la gardienne de la sagesse sexuelle et du respect de Soi. L’amoureuse sensuelle, la mère nourricière, la chaleur féminine, la gardienne des besoins de la famille. Elle nous enseigne la confiance, le respect, à aimer tous les aspects de notre vie, ses leçons, l’existence physique, à être une femme aimante, une mère qui prend soin, une amoureuse et une amie, à se pardonner et pardonner aux autres en développant l’acceptation et en fuyant les critiques. Elle apprend à « Aimer la Vérité ».

Soleil en Cancer

La personnalité lovée au sein de l’Âme
Le Sensible

Le Glyphe du Cancer incarne les pattes du crabe qui symbolisent la nature tenace de ce signe. Le glyphe suggère aussi la qualité nourrissante des seins. La carapace du crabe accentue la notion d’enveloppe protectrice, ainsi le processus de croissance a lieu en toute sécurité à l’abri.

C’est le 4ème signe ou le 4ème principe de la Roue Zodiacale.
Son Maître est le luminaire de la Lune, le principe maternant.
La Maison correspondante est la maison 4 : « Je Sens », maison des racines, de l’hérédité, du foyer, de la famille, la vie privée, les parents, l’enfance, la matrice, l’éducation. Nous sommes au début des maisons du développement familial 4 – 5 et 6.
C’est le 1er signe dEau (Cancer, Scorpion et Poissons) ; l’Eau est le symbole le plus subtil et sensible des éléments, il parle de sentiments, de cycles et de fluctuations, les motivations viennent de l’intérieur souvent en réaction instinctive à un épisode émotionnel. L’Eau est le signe d’émotions intenses et irrationnelles. Le signe du Cancer, actif, cardinal, est le plus protecteur des signes d’eau. Il perçoit la vulnérabilité émotionnelle immédiatement, il est possessif et sur la défensive. Chaque signe d’Eau représente une ouverture particulière de l’Être aux images de l’inconscient, inconscient personnel pour le Cancer, inconscient collectif pour le Scorpion et inconscient cosmique pour les Poissons.
C’est le 2er signe de la Croix Cardinale (Bélier, Cancer, Balance et Capricorne), vectrice d’activité et d’entreprise. Le signe du Cancer, freiné par l’élément Eau, absorbe l’énergie cardinale de façon moins évidente mais pas moins ambitieuse pour autant. Ce signe tenace vise le contrôle émotionnel surtout sur l’axe du foyer et de la famille. En signe cardinal en élément Eau, le Cancer initie quelque chose de neuf et encore mystérieux, il est l’initiateur d’un processus d’évolution.
Le Cancer est opposé au Capricorne et en carré avec l’axe Bélier/Balance.
Sa polarité est féminine, sa typologie est dite «lymphatique».
Le Cancer symbolise le début de l’été, il ouvre la porte du solstice d’été, la force du jour est arrivée à son paroxysme, elle va à nouveau régresser, mais le cycle de la vie va profiter de la chaleur estivale pour fleurir, nourrir, récolter les fruits et arriver à maturité. Le Cancer est le signe de la nuit, de la fécondité et de la gestation, il représente l’océan primaire qui fait naître la vie.
Il est exalté avec Jupiter et Pluton, en chute avec Mars, il est en exil avec Saturne et la Lune Noire.
Son jour est le Lundi (Lune) ; son nombre est le 2.
Son métal est l’argent et le cuivre, sa pierre est la pierre de Lune et la perle.

Mots clés : grande sensibilité, intuitivité, sens aigu de la famille, protecteur, réactivité, imagination, ténacité empathie avec une vraie qualité d’écoute générosité, fidélité, bonne mémoire, humilité, pacifique, consensuel, mais aussi hyper émotivité et hypersensibilité, sujet à la dépression, peur de l’abandon, inquiet, rancunier, mélancolique, influençable, rêveur, possessif et complexe d’infériorité.

Forces : Le Cancer est doté d’une grande intuition quant aux besoins des autres, il est extrêmement attentif et protecteur. Ce signe rempli de sollicitude est « l’assistant social du zodiaque ». Dans la sphère professionnelle, l’habilité mentale doublée à une excellente mémoire se traduit souvent par « du flair dans les affaires ».

Faiblesses : Le Cancer est impacté de façon « négative » par sa sensibilité émotionnelle ; quand il est vulnérable il devient jaloux et possessif, s’accrochant à tout ce qui représente la sécurité.

Ombre : Le côté sombre du Cancer se loge dans le contrôle de la prise émotionnelle que ce signe voudrait avoir sur les autres et les gens. C’est une ombre insaisissable qui prend racine dans une insécurité personnelle.

Son défi karmique : La personnalité du Cancer est toujours « alourdie » par les situations ou les relations anciennes dont il refuse de se débarrasser. Il y a des questions de codépendances et « d’amour réprimé » qui ont besoin d’attention. Le Karma positif prend souvent sa source dans l’éducation donnée par le Cancer. Pour ce signe, le défi est de trouver le moyen de s’occuper de lui-même au lieu de compter sur le soutien émotionnel des autres.

Son principe : Aux étapes précédentes, l’énergie Bélier prend possession de la matière avec l’énergie Taureau et la met en mouvement avec l’énergie Gémeaux. Le Cancer, en suivant, sera l’initiateur d’un nouveau plan de conscience qui va se développer et arriver à maturité dans les 2 signes suivants (Lion et Vierge). En effet chaque triade (signe cardinal, fixe et mutable) forme une totalité en soi, totalité sur laquelle s’appuie la triade suivante dans son développement progressif sur 3 signes du zodiaque. Le Cancer, deuxième signe négatif réceptif (le Taureau étant le premier avec l’acceptation de la réceptivité physique) accentue la réceptivité émotionnelle, ou plus précisément la sensibilité de l’organisme créée à l’étape Taureau. Ainsi, naît la conscience de soi qui traverse l’Être avec une palette d’expériences intérieures. Le Cancer se réfère au principe de gestation, de fermentation et de couvaison. Il nourrit toute phase préparatoire qui nécessite la sécurité et l’intimité de l’alcôve pour mieux définir et approfondir sa propre nature. C’est l’embryon qui grandit dans la matrice, à l’ombre et protégé de l’environnement hostile.

Selon l’évolution cyclique du zodiaque, l’énergie feu cosmique du Bélier, en s’incarnant dans la matière du Taureau, permet l’expression du mouvement du Gémeaux ; de la synthèse de ces 3 forces naît un quatrième état, totalement neuf, la conscience de soi du Cancer.

La symbolique physique du Cancer est le tube digestif et l’estomac. Avoir le ventre plein pour expérimenter le bien-être, physiquement bien sûr, mais émotionnellement et spirituellement. L’estomac a pour fonction de transformer la nourriture, les expériences-aliments doivent être digérées, incorporées, faites siennes, avant qu’elles ne servent à la personne globale. La qualité de la nourriture, qu’elle soit physique, affective ou mentale, joue ici un rôle essentiel pour la construction de la personnalité et la confiance en soi qui en découle.

En résumé, le Cancer s’efforce d’incarner dans sa vie personnelle les idées lumineuses captées lors de l’étape Gémeaux. Il a pour mission de démontrer dans sa vie quotidienne la réalité vivante de ce qui n’était avant qu’abstraction pure. Le Cancer est donc le signe de l’Incarnation ; dénommée « la Porte des Hommes » par la tradition, il s’oppose à la « Porte des Dieux » en Capricorne : à cette étape du Capricorne, il est mis à la disposition de l’Homme et de sa conscience évoluante, l’énergie qui fait le lien entre le Ciel et la Terre. Arrivé au sommet de la réalisation matérielle, personnelle et sociale, l’Être a l’opportunité de sortir du Samsara, de la roue des incarnations. Le Cancer est donc une énergie maturante, qui comprend tous les processus de gestation et de naissance. Il donne naissance à la conscience de ses besoins personnels, il permet l’intégration de la personnalité et il aide à devenir sa propre mère. A un niveau plus élevé, il construit l’Être de façon à devenir son propre foyer où l’énergie de l’âme trouvera sa place, il permet de « savoir où est sa place ».
Archétype du signe : l’Enfant, Narcisse, la Maison.

La devise du signe :
– du point de vue de la forme : « Que l’isolement soit la règle, et cependant la foule existe ».
– du point de vue de l’âme : « Je bâtis une maison illuminée et l’habite ».

Analogie Tarologique du Cancer : le Chariot (lame 7)

L’Arcane du Chariot dans le Tarot correspond au signe du Cancer, le signe de la maternité, de la maison et de la vie de famille. En observation superficielle, on ne voit pas le lien avec l’esprit aventurier de la lame du Chariot. Mais en se penchant plus subtilement, on voit que le conducteur(rice) original(e) du char ne quitte jamais longtemps sa maison et sa famille. Cette lame décrit comment nous nous protégeons. C’est ainsi que nous prenons les rênes dans certaines situations en fixant des limites et en ayant des défenses saines pour nous protéger de tout ce que nous ne voulons pas dans nos vies/bulles d’énergie. 
L’individu typique ressemble beaucoup plus au Prince du Chariot qu’on ne le pense. En effet, les premiers voyageurs se déplaçaient dans des modèles anciens de maison mobile. Le Cancer et le Prince sont tous les 2 pleins de ressources, intuitifs et protecteurs avec des qualités indispensables et précieuses pour effectuer un voyage. La Prince est un aventurier avec la poursuite d’une quête qui se fait dans un but pratique : certains Cancer sont prêts à défendre et protéger leur communauté, certains voyagent pour affaires et pour le commerce afin d’offrir une vie meilleure à leur famille, d’autres sont à la recherche de connaissances et d’expériences et souhaitent établir des liens avec des gens d’ailleurs dans le monde. Toutefois quelque soit la nature du voyage, le prince transporte toujours un peu de chez soi avec lui. D’ailleurs, l’imagerie du char reprend la symbolique de la maison dans sa forme carrée, comme la carapace du crabe qui est une barrière solide et presque impénétrable entre les dangers du monde extérieur et la créature vulnérable à l’intérieur. Le crabe se déplace de côté et rarement en ligne droite, il sonde le terrain pour savoir quelle direction emprunter.
Le signe du Cancer et le Chariot sont tous les 2 des « leaders » qui ne craignent pas les nouvelles expériences et aventures.
Le Cancer est l’un des signes les plus protecteurs du zodiaque, de sorte que l’armure protectrice du Chariot s’aligne parfaitement avec son ambiance nourrissante et son désir d’offrir sécurité et confort.

La maison du Cancer : Maison 4

Prise de conscience du soi, Trouver son Centre

« Je Sens donc je Suis »
« Je m’établis », « Je m’incarne dans un cadre de vie »

La maison 4 compose l’axe 4/10 de la roue zodiacale : l’axe des racines à la fleur, l’axe parental, l’axe vertical de la croix d’incarnation formée avec la maison 4 dit le « Fond du Ciel », la nuit, l’obscurité, le Nadir (ce qui est caché, le Moi, les racines, le foyer, l’introversion, la sécurité et les origines) et la maison 10 du Capricorne dit le « Milieu du Ciel », la lumière, le jour, le Zénith (ce qui est visible, l’apparence extérieure du Moi, carrière, ambition, reconnaissance, extraversion, effort).
La maison 4 est la « demeure » du Moi, la source du Moi le plus profond ; elle symbolise la sécurité essentielle, ce dont la personne a besoin pour ne pas se sentir menacée par le danger. Le Moi est caché dans une profonde solitude, c’est ce qu’il faut chercher pour arriver à connaître pleinement son Moi. Le paysage intérieur peut alors être sûr ou menaçant, terne ou stimulant, imaginatif ou pragmatique, ordonné ou souple. La maison 4 parle des fondations, celles dont nous avons besoin pour accomplir notre vie terrestre.
Cette maison est rattachée au principe féminin, la mère ; en fait, elle est rattachée au parent qui apporte la sécurité, qui rassure émotionnellement, qui s’occupe du foyer. Elle est fondamentale, elle reflète notre sentiment de sécurité ou d’insécurité selon l’expérience vécue dans notre enfance avec notre famille humaine de cette existence terrestre. Si elle est épanouissante, elle favorise la construction d’une personnalité sûre d’elle et en confiance, si elle est traumatisante on portera à jamais une inquiétude sourde et sournoise quant à nos chances de survie dans ce monde.
La maison 4 est la maison qui nous relie le plus profondément à la réalité matérielle de la vie, à la Terre qui est notre premier foyer dans cette expérience de vie qui nous traverse.
La maison 4, nous permet de « devenir ce que je suis », en m’identifiant à ma famille, mes traditions, les courants dominants de ma culture, mais aussi m’identifier au pouvoir rythmique qui vibre dans mon cœur et en me ressourçant aux grands mythes collectifs, aux archétypes présents dans l’histoire humaine.
La symbolique du nombre 4 véhicule une notion de perfection matérielle dans la concrétisation de l’Idée de la base exprimée par le 3. Cette « perfection matérielle », dont le symbole est le « cube », permet à l’être de construire quelque chose de durable et de stable : son Moi, en travaillant inlassablement sur sa sécurité physique et ainsi préserver sa sécurité émotionnelle.

Mots clés : foyer, parents, enfance, modèles hérités, matrice, environnement familial, éducation.

La Lune : l’Eternel féminin

La Lune est l’unique satellite naturel permanent de la Terre. Il s’agit du 5ème plus grand satellite naturel du système solaire, elle est le 2ème satellite le plus dense du système solaire après un satellite de Jupiter (Io).
La Lune est en rotation synchrone avec la Terre, lui montrant donc constamment la même face. Celle-ci, appelée face visible, est marquée par des mers lunaires volcaniques sombres qui remplissent les espaces entre les hautes terres et ses cratères d’impact proéminents. Réciproquement, elle possède une face cachée, qui présente moins de mers mais beaucoup plus de cratères.

La Lune, ses dons et ses mirages,
La Lune, satellite de la Terre, réfléchit la lumière solaire. Elle la rend accessible à la Terre, c’est-à-dire à la personnalité en voie de croissance. Notre satellite nourrit tous les organismes sur les plans physique, mental et spirituel.
En terme ésotérique, la Lune représente « la petite lumière », l’acquérir est indispensable avant de pouvoir contempler en face « la grande lumière », celle de l’âme solaire.

Luc Bigé « Le Chœur des Planètes »

La Lune est la « base de la sécurité émotionnelle », elle répond à la satisfaction des besoins essentiels. Elle est le don des émotions. C’est la traduction de la vivance de nos émotions, « les émotions étant le langage de l’âme ». La Lune prépare la venue sur Terre, en faisant naître les émotions, elle prépare l’incarnation à recevoir l’expérience de la vie dans un corps qui va devenir le réceptacle et l’organe géant des émotions.
La Lune gouverne le signe du Cancer. Elle symbolise le foyer comme havre de paix où l’être grandit sans se soucier de la jungle extérieure. La Lune est exalté en Taureau, en exil en Capricorne et en chute en Scorpion.
La durée de son cycle est de 28 jours. La Lune correspond à la période de vie de 0 à 12 ans. Elle passe 2,5 jours par signe et parcourt à peu prés 12°/jour. La Lune comme le Soleil ne rétrograde jamais.
Le principal attribut de la Lune, c’est l’anima, le féminin, le femme, la mère, la fertilité, la fécondation.
Le principe de la Lune est la médiation entre l’intérieur et l’extérieur. Son processus est la réceptivité et l’assimilation de la nourriture nécessaire à la croissance. Son but est de rendre accessible à la personnalité la lumière de l’âme (Soleil).

Son glyphe : Le croissant de l’âme prend forme, liant l’esprit avec la matière et créant la matrice réceptacle de la vie.

La Lune est relié au Lundi, au nombre 2, à l’argent et l’aluminium, sa qualité la chasteté, son défaut l’envie.

Mots clés : réactions émotionnelles, sensations, instincts, fluctuation, réceptivité, cycles, enfance, humeurs, réflexion, habitudes, la mère, instinct maternel, le passé, héritage ancestral, l’inconscient.

La Lune ou les besoins essentiels : La Lune est à la base un corps céleste réceptif et passif. Négative là où le Soleil est positif, elle reflète davantage l’expérience de vie que ne l’initie. Changeante et cyclique, la Lune se rapporte aux besoins essentiels et aux instincts de survie. C’est le corps céleste des habitudes ancrées et des réactions instinctives, du conditionnement et des modèles que l’individu active sans y réfléchir, ainsi que celui des sentiments et émotions. Comme elle est orientée vers la survie, pour beaucoup de personnes, l’influence de la Lune est plus forte que celle du Soleil. Quand la Lune est placé dans un signe extraverti, elle va dominer un signe solaire inhibé, refoulé. En signe dominant, l’expression des sentiments peut être bloquée malgré un signe solaire ouvert. En un signe d’eau sensible à l’influence de la Lune, les émotions méconnues et les sentiments irrationnels peuvent devenir violents même chez le plus décontracté des signes solaires.

Sécurité lunaire : Le plus puissant et le plus basique des besoins humains est de prendre en compte le besoin de sécurité. En signe de Terre, la sécurité est une question physique, alors que dans les signes d’Eau, c’est une question émotionnelle. Ces signes trouvent la sécurité en se rendant nécessaires sur le plan domestique ou relationnel, à propos des biens matériels ou des sentiments. Pour les signes d’Air et de Feu, la sécurité réside dans l’abandon des responsabilités ou des devoirs et dans la possibilité d’être soi-même.

La mère : La Lune est l’archétype de l’instinct maternel et le principe de l’éternel féminin, indiquant le degré auquel ceux-ci se manifestent chez l’individu, homme ou femme. Son emplacement dans le thème décrit le type de mère espéré et ses qualités. Les signes de feu lunaires ont besoin d’une mère chaleureuse, ouverte qui les aidera à explorer le monde extérieur. Les signes de terre lunaires ont besoin d’une mère fiable, capable de leur offrir une routine qui les fera se sentir en sécurité. les signes d’air lunaires préfèrent une mère que leur fait connaitre le monde à travers des histoires et des jeux de mots et qui encourage l’expression personnelle. Les signes d’eau lunaires ont besoin d’une mère qui s’accordent à leurs émotions.

Le tempérament lunaire : Avec une Lune bien placée, la personne concernée aime son foyer, elle possède de bonnes manières, elle est un peu timide. Quand la Lune est mal placée, le tempérament est oisif, apathique et mécontent.

L’énergie lunaire : La Féminité Absolue fluidifie l’idéal solaire. Sans elle, l’univers se figerait dans une image théorique qui, dans sa perfection apparente, empêcherait toute évolution. La Lune « kaléidoscope » toute planète qu’elle touche par aspect. Ainsi une personnalité solaire se laisse convaincre par des preuves tangibles, un individu lunaire n’a que faire des statistiques et de démonstrations. C’est avec l’appui de nombreux cas particuliers décrivant des expériences vécues qu’il se laisse aisément persuader. Le premier a besoin de concepts théoriques, le second comprend par l’image et l’exemple. Le monde lunaire accepte et reconnaît la valeur créative du chaos. L’absence d’ordre et d’unité ne semble pas effrayante mais bien au contraire riche en possibles encore mystérieux.
Le mouvement de croissance et de décroissance de la Lune rend progressivement assimilable la lumière solaire dans un organisme concret. Sans le soutien structurant de Saturne, la Lune reste fragile et démunie.
La Lune est médiatrice, fonction essentielle du satellite. Par son mouvement quasi-circulaire autour de la Terre, elle relie la triade des planètes personnelles (Soleil, Mercure, Vénus) avec la triade des planètes sociales (Soleil, Jupiter et Saturne). Elle est le point de synthèse, le 7ème point, entre la vie intérieure de l’être et sa vie extérieure. Ce que la Lune sème dans le social, elle le moissonne pour l’âme solaire ; ce qui émane du centre solaire, elle le redistribue dans le monde extérieur. Saturne et la Lune construisent l’égo. Le premier en lui donnant une forme et une structure indispensable à la concrétisation et au maintien de son identité, la seconde en lui donnant un composé de mémoires issues des expériences terrestres. Dans un thème, Saturne est une porte à l’interface du conscient et de l’inconscient qui laissent uniquement passer les informations non dangereuses pour la sécurité de l’organisme, cette planète représente le « surmoi ». La Lune, elle, joue le rôle de médiateur entre le conscient et l’inconscient : elle enrichit la conscience d’images et d’impressions recueillies dans le monde de l’expérience objective. Inversement, par le voie des rêves, de l’imaginaire, de l’inspiration poétique, elle offre des matériaux au conscient, matériaux que Saturne va structurer. La Lune est initiatrice, elle ouvre le conscient au monde de l’imaginaire riche en symboles. Elle est la fée magicienne de la vie.

Karma : lié à la vie familiale ou publique, la sensibilité, le rôle nourricier et sécurisant, l’imagination.

Résumé

La Lune peut s’exprimer différemment selon le thème :
– Comme un repli sur le passé et un refus de grandir en reniant toute signification évolutive à la frustration.
Il y a identification à l’enfant intérieur.
– Comme une antenne psychique qui comble les besoins de l’organisme bio-psycho-mental.
La mère est ici le personnage central ; mère que l’on a, puis la mère que l’on est.
– Comme une fonction régulatrice et harmonisation des énergies de notre être global.
La femme, l’anima, en est la représentation archétypale.

J’aime penser que la Lune est là même si je ne la regarde pas.

Albert Einstein

Analogie Tarologique de la Lune : La Papesse (lame 2)

La Lune est la maîtresse de la nuit, la gardienne des secrets et des rêves. Lorsqu’elle prend la forme de la Papesse, la Lune devient une proche confidence en qui avoir confiance, capable de nous aider à comprendre les cycles de la vie et à mesurer nos réactions aux marées du temps. La Papesse est une mystique, assise à l’entrée entre ce monde et le suivant. Elle connaît les secrets de l’univers mais ne les partage qu’avec les Sages.
La Papesse incarne la Lune, le satellite lumineux de la réflexion et de l’intuition.
Dans la Grèce antique, Sélène était la déesse de la Lune, elle émergeait des océans chaque nuit, après son bain couronnée d’un croissant de lune. Dans la Rome antique, elle était Luna, qui signifie « lune » en latin. La Lune change constamment de forme, tout comme les déesses de la Lune font souvent, et c’est pourquoi les Grecs lui ont donné le nom d’Artémis, la déesse de la chasse, des animaux sauvages, de la vie sauvage, de l’enfantement, des femmes et des filles. Les Romains l’appelaient Diane.
La Lune est la partenaire du Soleil. Certaines cultures considèrent ces corps célestes comme frère et sœur, tandis que d’autres les voient comme mari et femme. Dans tous les cas, ils forment un couple essentiel, et leur association céleste symbolise les concessions permanentes entre la lumière et l’ombre, l’action et la réaction, le masculin et le féminin, le rayonnement et le reflet, le conscient et l’inconscient.
La Lune symbolise le paysage fragile des souvenirs et des sentiments, brillamment illuminé quand elle est pleine, mais sombre et ombragé quand sa face nous est cachée. Elle reflète nos peurs et nos insécurités ainsi que notre désir d’être protégé et en sécurité. La Papesse incarnant la Lune symbolise les profondeurs de la personnalité, c’est le lien avec les mémoires, l’humeur et la maternité, les rythmes et le besoin de prendre soins de nos créations.

Le chemin de la Lune a quelque chose de profondément humble, car il dirige notre attention sur la Terre, là où toute visée lointaine cède le pas à la réalité incarnée. La Lune n’évoque pas une mission à laquelle nous serions appelés ni un idéal de perfection que nous serions censés atteindre. En tant qu’enveloppe de la Terre, elle se contente de nous accompagner dans notre propre histoire terrestre, elle nous rappelle que nous en sommes le point de départ.

Eric Berrut « Le Chemin de Soi »

Namaste


10 réflexions sur “Portail Energétique 7/7

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s