Portail Energétique 9/9

L’Âme-Agit du Portail 9/9 en Vierge

Je ne peux rien pour qui ne se pose pas de questions

Confucius

Portail 9/9 (9 ; 18(9) ; 27(9) septembre)

Ce portail énergétique est relié à la notion de bilan, de fin de cycle, pour réaliser une ouverture de conscience. Le nombre 9 est le symbole de « l’Amour Universel », il s’agit de la vibration de l’Esprit Divin, il est le numéro suprême du cercle de 1 (l’égo) à 9 (l’Univers). C’est la Réalisation de l’Homme, c’est l’archétype du philosophe. Le 9 est un nombre « de service à l’humanité », une demande « d’être bienveillant, compréhensif et tolérant ». On est dans le domaine de la philanthropie et du philanthrope, de l’humanitarisme et de l’humanitaire, de l’objectif de l’âme à réaliser, du potentiel à « savoir dire non » quand c’est nécessaire et juste, des capacités à résoudre les problèmes. C’est une invitation dans un espace non-conforme qui permet de développer des points de vue plus larges, de perspectives plus élevées.
Le 9 est une requête qui encourage à se mettre au travail en tant « qu’éveilleur de conscience » car le Monde est maintenant est prêt à recevoir cette aide. Quand on regarde l’écriture du 9, il pose un point sur la Terre et le cercle, le symbole de l’esprit, est dirigé vers le ciel (le contraire du 6) ; son potentiel est dans la connexion au ciel en restant ancré à la Terre mais dans le détachement car le 9 reste dans l’expression de l’essentiel. Le 9 permet de maintenir un niveau de connaissance et d’expérience pour accomplir « le véritable objectif de vie ». Le 9 est l’accomplissement, c’est la fin d’un phase de vie qui ouvre une porte sur un nouveau commencement en vous accompagnant solidement et prudemment à rester confiant et maintenir un état d’esprit posé et ouvert.
Sur un aspect négatif, on observe avec le 9 des êtres déconnectés, en pleine léthargie et affublés d’une grande incapacité à se concentrer.
Le portail 9/9 contient doublement l’énergie du 9, les énergies et l’influence du 9 en sont amplifiées. On reste dans les attributs de fin et commencement de cycle, de force intérieure et de leadership. Cette vibration doublée accentue le fait que l’on se trouve dans une phase décuplée de clôture importante de vie, on se situe dans des influences karmiques puissantes, le 9/9 nous soutient dans ce passage en nous incitant à la confiance et une guidance dans la foi afin de poursuivre un cheminement de réaliser l’objectif divin de notre mission terrestre. Le 9/9 nous suggère de nous engager dans une voie de travail exigeante pour réussir votre aspiration de vie concrètement. Il est le nombre des « Eveilleurs de Conscience » qui doivent accroître leurs fonctions et travail au profit de l’humanité. C’est un message ferme et limpide de se consacrer sans délai à la mission de votre âme dans cette incarnation.
Ce portail est l’opportunité d’actionner une phase de libération et d’intégration en simultané. On ressent intensément ces vibrations dans le corps physique (La Vierge est un signe de Terre). L’entité corporel a un grand besoin de repos et de soin. Cette puissance énergétique va travailler à libérer, délivrer l’ancien, les mémoires, les programmes discordants, entre le mental, le charnel et l’émotionnel. C’est le moment de nettoyer, vider sa maison, ses placards, sa cave, son grenier, en conscience et de régénérer aussi ses cellules, son esprit et son cœur. Ce passage nous oblige à « traverser notre passé » pour le digérer (la Vierge est relié aux intestins et aux maux du ventre) pour le réinitialiser sur un mode constructif. Un travail de purification (l’axe de la Vierge est l’axe de la santé et de la purification) est demandé, s’alléger, vider l’espace mental et physique, faire de la place au nouveau.
La finalité est de se reconnecter à notre sagesse intérieure occultée pour nous aider à accéder à notre vision et à mieux nous comprendre. Il est conseillé de mettre en place une action bienveillante sur l’ouverture de la porte du cœur afin de guérir les blessures de notre âme.
Ce portail prépare le passage de l’équinoxe d’automne, soit l’invitation à nous recentrer pour se relier à nos vibrations et nous engager en « totalité dans notre mission sacrée ». Ce qui doit se détacher, se détache ; comme les feuilles de l’arbre qui a fait son cycle qui tombent au sol et qui va nourrir la terre qui lui a donné vie, nous devons clôturer ce qui doit.

Mots clés : éternité, foi, lois spirituelles et universelles, karma, illumination, éveil de conscience, charité, sacrifice de soi, abnégation, destin, générosité, capacités créatives, grande sensibilité, loyauté, discrétion, sobriété, sagesse intérieure, sagesse divine, amour de soi, popularité, idéaux élevés, tolérance, humilité, altruisme, bienveillance, empathie, compassion, intuition, responsabilité, relations mystiques, romance, force intérieure, force de caractère, devoir, vocation, obligation.

Lorsqu’une porte de bonheur se ferme, une autre s’ouvre,
mais parfois on observe si longtemps celle qui est fermée
qu’on ne voit pas celle qui vient de s’ouvrir à nous.

Hellen Keller

Ce portail s’exprime pendant la saison du Vierge (23 août/22 septembre) qui habite la Maison 6 et qui est gouverné par la planète Mercure. L’analogie du signe de la Vierge dans les Arcanes du Tarot est l’Hermite (lame 9) et pour Mercure, c’est le Bateleur (lame 1).
On peut y associer l’Enseignement des « 13 Mères originelles », l’enseignement de la 9ème Mère du clan du 9ème cycle lunaire qui tombe en septembre et qui est liée à la couleur verte, la couleur de la volonté. La femme du Soleil Couchant est la Gardienne des Buts et des Rêves de Demain. C’est la dépositaire des besoins des 7 générations futures. C’est la Mère de la bonne utilisation de la volonté : la volonté de vivre, la volonté de survivre, la volonté de pouvoir. C’est la protectrice des Ressources de la Terre Mère et celle qui veille sur la préservation. Elle nous enseigne à préserver et nous servir de nos ressources sans rien gâcher ; à préparer demain en étant exact aujourd’hui, en concevant, en atteignant nos buts ; à manifester notre intérêt ; à nous sentir interdépendants ; à montrer notre compassion par la façon dont nous vivons ; à utiliser notre volonté, en mettant en œuvre nos intentions pour le bénéfice des générations futures. Elle nous enseigne à « Vivre la Vérité ».

Soleil en Vierge

L’Amour Pur au service du Mental Divin
La Blancheur de la Perfection

Le Glyphe de la Vierge représente une jeune fille tenant un épi de blé symbolisant la nature protectrice du signe. La forme du glyphe est un M enroulé sur lui-même, le M représente les intestins et la virginité ou « la modestie sexuelle » (par opposition au Scorpion avec la queue incurvée du glyphe M).

C’est le 6ème signe ou le 6ème principe de la Roue Zodiacale.
Son Maître est la planète Mercure, le dieu Messager, partagée avec le signe des Gémeaux. Dans le signe de la ViergeMercure est plus cartésien et analytique, il peut se perdre dans les détails. Mercure en Vierge est associé à la maturité et au principe d’ordre, de la logique et du rationnel. Le Mercure en Vierge, signe de Terre, développe au côté de l’intelligence mental, l’intelligence du corps (la Vierge est la demeure ésotérique de la Lune qui régit l’incarnation).
La Maison correspondante est la maison 6 : le domaine du service, « JE SERS » ; c’est ici que les capacités et talents innés sont utilisés de façon productives et que les vocations se déclarent. On est à la fin des maisons du développement familial qui démarre en Cancer (4/5/6) et du même coup à la fin de celui de l’individuation, de l’introversion, du matérialisme (1/2/3/4/5 et 6). La maison 6 est la dernière maison dite « personnelle ».
C’est le 2ème signe de Terre (Taureau / Vierge et Capricorne), la Terre est le symbole du corps, de l’esprit pratique, de la prudence, des besoins essentiels, de la sécurité, de la stabilité. La Terre permet de « vivre dans la matière » et la Vierge mutable organise et affine, discernant les modèles derrière la matière ; c’est la Terre sous son aspect le plus adaptable, le plus modulable.
C’est le 2eme signe de la Croix Mutable (Gémeaux, Vierge, Sagittaire et Poissons). Le signe mutable est double, sa nature présente 2 aspects distincts entre lesquels l’individu se glisse sans cesse. La mutabilité engendre une personnalité versatile qu’il sera difficile de définir précisément.
La Mutabilité de la Vierge allège la lourdeur de la Terre et l’adapte aux besoins de l’environnement en aidant les autres.
La Vierge est opposée aux Poissons et en carré avec l’axe Gémeaux/Sagittaire.
Sa polarité est féminine, sa typologie est dite « sanguine ».
La Vierge symbolise l’apogée de l’Eté, la récolte ; la force du jour arrive à l’équilibre avec la force de la nuit, le cycle de vie commence à ralentir.
Elle est exalté avec Mercure et la Lune Noire, en chute avec Vénus et elle est en exil en Neptune.
Son jour est le Mercredi (Mercure) ; son nombre est le 5, symbole du mouvement, du changement et de l’adaptabilité.
Son métal est le mercure, associé au symbolisme du jaune et du noir.

Mots clés : service, distinction, analyse, efficacité, perfectionnisme, volonté, détermination, travailleur, organisé, perfectionniste, rigoureux, pacifique, dévouement, économe, ponctuel, prudent, conscience, pureté, rentabilité, minutie, soumission, modestie, mais aussi maniaque, pointilleux, pédanterie, esprit étroit, trop terre à terre, peu intuitif, extrême nervosité, radinerie.

Forces : L’efficacité de la Vierge est légendaire, ce signe est doué d’intégrité, de créativité pratique, de bon sens, de fiabilité et d’un seul œil suffisant pour les détails. Bien que silencieux et réservé, il est toujours là pour les autres.

Faiblesses : Une obsession pour les détails rend la Vierge pédante et étroite d’esprit. La tendance a être critique et satisfaite de soi, combinée avec des objectifs inaccessibles, signale que cette personnalité n’atteindra jamais tout à fait les standards de perfection qui améliorent le respect personnel et diminuent les doutes de soi.

Ombre : L’ombre pudibonde de la Vierge s’effarouche face à l’impureté ; tout en étant profondément attirée par le voyeurisme et la pornographie, cette personnalité refoulée qui fourre son nez partout pense secrètement qu’elle est plus avisée que les autres.

Son défi karmique : Poussé à l’extrême, la Vierge risque de tomber dans la servilité. Ce signe a besoin de rendre service à partir du cœur, avec une vraie humilité sans chercher ni reconnaissance ni récompense. Le défi karmique est de faire preuve de jugement et de discernement sans devenir critique ou suffisant. 

Son principe : Le mental analytique doué d’induction et de déduction. Dans le macrocosme, ce principe s’exprime dans les lois physiques de l’univers, garantes de l’ordre immuable du cosmos ; sans elles le monde serait livré au chaos et à l’anarchie. L’énergie de la Vierge est la matrice du monde sur le plan du microcosme humain, elle tisse un lieu où le hasard, l’inconnu et l’imparfait n’ont pas leur place. L’énergie virginienne est présente partout où la « Claire Vision » du plan est nécessaire pour optimiser les chances de réussite. Elle est le dessin qui codifie jusqu’au plus petit détail de l’œuvre à accomplir. Le nombre 6, du 6ème signe de la roue du zodiaque, est la perfection en puissance. A cette étape se réalisent tous les ajustement nécessaires pour que fonctionnent ensemble, en harmonie, le physique, l’émotionnel et le mental. La Vierge a besoin de se sentir utile ; c’est un signe de mesure, d’amélioration de soi, de perfectionnement, voire de perfectionnisme. Elle ordonne le monde intérieur et le monde extérieur de sorte que chaque chose, voire chaque individu, soit à sa place. La Vierge se refugie derrière les murs invisibles et sur des raisonnements, des statistiques et des ordinateurs ; à l’extrême, elle concentre toutes ses ressources pour se protéger de la marée envahissante des instincts. En niant le côté irrationnel de la nature, elle court le risque de tout savoir mais surtout de ne rien comprendre.

Selon l’évolution cyclique du zodiaque, l’énergie virginienne apporte le sens du détail, la précision minutieuse aux visions grandioses et colorées du Lion. En temps que dernier signe de l’hémicycle personnel, il synthétise tous les signes précédents : la Vierge possède le courage en Bélier, la stabilité du Taureau, la curiosité et la facilité de contact des Gémeaux, la sensibilité et la chaleur humaine du Cancer, la lucidité du Lion. Elle se dirige vers la Balance pour se mettre en relation avec l’autre qu’elle envisage sous un angle pratique. Cette phase zodiacale symbolise le processus d’union de l’âme avec la personnalité, entre le triangle pointe en bas et le triangle pointe en haut, symbole du Sceau de Salomon ou l’Homme parfait arrivé à l’accomplissement de ses capacités personnelles. La chair est labourée, prête à recevoir les semences divines, comme la Terre le fut à l’époque Taureau. Arrivé au terme de son évolution personnelle, l’Être dit « Je suis le serviteur du Seigneur, qu’il soit fait selon sa volonté ».

La Symbolique physique correspond aux intestins. La fonction du système est de trier les éléments, de choisir ceux qui sont nécessaire au développement et aux bons fonctionnement des organes et de rejeter les déchets. Les intestins sont à la vie corporelle ce que le mental est à la vie de la personnalité : un lieu de tri où l’impur, l’inutile, le poison, sont irrémédiablement rejetés. De même, la nourriture est au corps ce que la Présence immaculée est à l’être individualisé : un aliment-vie.

En résumé, la Vierge est la matrice qui recherche la forme la plus parfaite chez l’Homme mais aussi dans la nature, dans ce monde où chaque espèce est parfaitement adaptée à l’économie globale de la planète. La Vierge est la comptable, la calculatrice, l’organisatrice, avec un sens du détail accru ; c’est la Reine de l’objectivité, du sens concret. Elle est sûrement le signe le plus objectif du zodiaque, grâce à sa capacité d’analyser et de disséquer toute expérience. Elle assure avec rigueur et grâce les correspondances exactes qui rendent fonctionnelles les lois du microcosme avec celles du macrocosme, la forme de la serrure avec celle de la clé, la parole avec l’acte, le plan avec la réalisation parfaite. Cette juste adéquation entre l’Être et ses capacités lui permet de percevoir l’énergie christique qui brûle en son sein. L’acquisition de la pureté représente un travail essentiel de ce signe. La personne Vierge attend, nourrit puis laisse éclore, la Présence Vivante intérieure qui abolira à jamais sa solitude, ses craintes et ses soucis de pureté.

L’archétype du signe : la Vierge Marie, Isis, le Serviteur de la Loi : intégrité ou intégrisme.

La devise du signe :
– Et la Parole dit : « Que la matière règne »
– Plus tard la voix surgit de la Vierge elle-même et dit : « Je suis la mère et l’enfant, moi Dieu, je suis Matière ».

Analogie Tarologique de la Vierge : L’Hermite (lame 9)

L’Hermite évoque le mystère du temps, il parle de l’expérience de transmission, de structures profondes, de la « colonne vertébrale » de chaque chose. L’énergie de l’Hermite diffuse la solitude des sommets surtout quand les autres attendent d’être éclairés de sa sagesse et d’être guidés par son expérience. L’Hermite ne fait pas partie de la civilisation ordinaire, il surveille le monde depuis sa grotte où il conserve une grande sagesse et les connaissances universelles. Il est secret mais abordable et disponible, ses disciples savent où le trouver. Il tient même une lanterne pour montrer la voie.
En astrologie, la Vierge est le signe du devoir, du travail et du service aux autres, et l’Hermite est typiquement relié à la personnalité de la Vierge : autodisciplinée, consciencieuse, fiable et exigeante, celle qui repère les ennuis et qui les règle.
L’arcane de l’Hermite décrit la sagesse, la prudence, la force créatrice à l’œuvre, la conscience de l’importance de notre existence, l’illumination, la philosophie, l’introspection et la méditation, la temporalité. Il illustre les concepts de la solitude, du silence et du meneur d’Hommes. Quant à la Vierge, elle désigne « La Vierge », plus spirituelle que matérielle, presque sainte et pure. Son glyphe dessine les ailes d’un ange, ou un V et un M, les initiales de la Vierge Marie.
Cela ne va pas dire que l’Hermite ou la Vierge soient destinés au célibat ; en latin virgo veut dire « non marié » ou « maître de soi ». La Vierge donne d’elle-même par choix et non par sens du devoir, elle est intègre et demeure fidèle à elle-même.
Historiquement, les vierges célibataires du temple servaient leur communauté en menant une vie exemplaire de service public et de responsabilité personnelle. Les Hermites sont solitaires, maîtres d’eux-mêmes, mais ils transportent la lumière de la sagesse pour guider les autres, ils attirent à eux par leur exemplarité des compagnons de quête et des croyants. L’énergie virginienne est sur le même rythme, elle est un peu isolée avec sa nature rationnelle, pratique et analytique à l’œuvre. Afin de respecter les hautes normes qu’elle s’est fixée, la Vierge doit souvent s’éloigner de ceux qui ne travaillent pas aussi fort et ne sont pas aussi actifs et organisés qu’elle. Elle focalise sur les détails et peut être critique alors qu’elle l’est surtout pour elle-même. Elle est utile et veut être utile ; si vous le souhaitez, elle n’hésitera pas à partager la sagesse acquise durant son cheminement.

La maison de la Vierge : Maison 6

Maison de la Vie quotidienne et du Travail professionnel
Les Œuvres Accomplies

« Je Pense donc je Sers »
« Je m’accomplis dans la notion du Service »

La persévérance, c’est ce qui rend l’impossible possible,
Le possible probable,
Et le probable réalisé.

Sagesse Céleste

La maison 6 compose l’axe 6/12 de la roue zodiacale ou le « Chemin de la Purification », marquant respectivement la fin de l’hémicycle personnel (6) et de l’hémicycle social (12). Cet axe conserve la mémoire de toutes les expériences précédemment acquises, respectivement de la maison 1 à la maison 5 et de la maison 7 à la 11. Il prépare également la personnalité à son émergence dans un nouveau cycle. Le chemin est la purification de la personnalité par son accomplissement au quotidien (6) et la purification de l’aura de la Terre par la prière ou la méditation (12). C’est aussi l’axe de la santé, des maladies aigues en maison 6 et des maladies chroniques en maison 12.
En maison 6, on devient conscient de la présence des autres, c’est le domaine de l’altruisme, du don de soi, c’est aussi le besoin d’appartenance à une équipe. Elle est relié à la santé et au ressenti de la personne à l’égard de son corps, de son mental et de ses émotions ; c’est une maison vraiment « holistique », la santé reflète l’harmonie intérieure.
C’est la maison de l’achèvement de l’individu, la fin du processus d’individuation initié en maison 1 en Bélier. C’est le lieu de croissance personnelle à travers des crises, à condition que celles-ci prennent un sens, et où se côtoient la nécessité intérieure de la transformation personnelle et la peur de la souffrance qu’elle éveille. Dans cette maison, c’est l’invitation de « l’amélioration de soi » et du type de qualités qui le favorise ; à cet endroit, la personne expérimente limitations ou frustrations adéquates à ce perfectionnement et à sa purification. La maison 6 est le champ d’expérience où la personnalité est prête à se remettre en question avec la meilleure bonne volonté.

Mots clés : service, santé, hygiène personnelle, routine quotidienne, responsabilités, ordre, discipline, capacité à se structurer, se perfectionner, accepter la frustration.

Mercure : l’Impulsion d’Analyser

Mercure en tant que principe de communication, exprime la manière de se relier à soi-même et au monde. Il est la 1ere planète du Système solaire par ordre d’éloignement au Soleil, c’est la plus petite, la plus rapide.

C’est une planète tellurique comme le sont Vénus, la Terre et Mars. Elle avance de 1° par jour, elle accomplit sa révolution autour du Soleil en 88 jours et traverse chaque signe pendant moins d’un mois. Elle ne s’écarte jamais de plus de 28° du Soleil. Elle rétrograde 23 jours en boucle par an environ.
Mercure correspond à l’âge de vie de 10 à 18 ans, il est l’énergie de l’apprenti, de l’adolescent.
Mercure symbolise la 1ere étape de différenciation de l’énergie solaire fondamentale, l’expression de la volonté, l’affirmation de son « soi » par l’intellect. C’est l’influx nerveux électrique primitif.
En tant que planète intérieure de l’orbite terrestre, Mercure est une planète d’individuation comme le sont Vénus et la Lune. Mercure avec son mental relie les fonctions vénusiennes (attractivité, émotions, affectivité et sentiments) aux fonctions lunaires (inconscient, monde intime de l’égo, psychisme, racines traditionnelles, environnement vital quotidien, possessivité et conservatisme). Sa mission primaire est faire prendre conscience à l’individu de ce qui est « le moi » et « l’autre ».
Il gouverne les Gémeaux et la Vierge. Quand une planète a 2 domiciles, c’est dans le premier qu’elle s’exprime à l’état brut, tandis que, dans le second, l’expression de ses qualités est plus discrète et subtile. On dit qu’il y a un domicile pour le jour, diurne, ici, la maison 3 et le signe des Gémeaux ; et une domicile pour la nuit, nocturne, ici, la maison 6 (travail et service aux autres) et le signe de la Vierge.
Il est en exaltation en Vierge et Verseau,  en chute en Poissons et en exil en Sagittaire.

Le Mercure est l’archétype des échanges, du raisonnement, du mental, de l’adaptabilité immédiate, Mercure est la maîtrise du Verbe conduisant au développement spirituel objectif.
Le mercurien Vierge est modeste utilisant son intelligence de façon à être utile à la société ; il est lucide, méthodique. Il développe une grande capacité de travail mental au dessus de la moyenne, mais physique également. Il agit avec rigueur et détermination dans une bonne exécution de sa mission, il possède un sens critique très acéré, face à des attitudes laxistes qui l’insupporte et il fait preuve d’exigence sur les méthodes de travail et le sérieux de leurs applications. Mercure nourrit l’élan de la perfection de la Vierge. Ce sont de bons gestionnaires, chercheurs ou des collaborateurs très recherchés. La motivation de Mercure en Vierge est le « tourment », il se place sur un terrain d’inquiétude par la peur de passer à côté d’opportunités ou ne pas saisir le potentiel proposé. Néanmoins, cette typologie à le pouvoir de transformer en enrichissement personnel ce qu’elle perçoit comme des problématiques perceptibles et anxiogènes.

Son glyphe est la croix de la matière placée au dessus du cercle de l’esprit, il est surmontée par le croisant de l’âme. C’est le triomphe du mental sur la matière, l’intelligence active qui canalise les impulsions d’en haut et d’en bas.

Mercure est relié au Mercredi, son métal est le mercure ; sa couleur bleu clair, gris tourterelle ; sa qualité la sagesse ; son vice la gloutonnerie.

Mots cléscommunication, voyage, apprentissage, pensée, raison, logique, éloquence, perception, astuce, coordination, écriture, parole, bavardage, ruse illusionniste, adroit, expressif, mémoire.

L’Impulsion habile du Verbe : Mercure, le curieux, est la planète concernée par l’intelligence dans le sens de rapidité de compréhension. C’est la planète de l’écriture, de l’édition, des médias, des télécommunications. Messager ailé des Dieux, Mercure est associé aux voies de communication, les routes, le transport, le commerce, l’internet, exploration du tréfonds de la psyché humaine.

La danse du Soleil et de Mercure : Mercure se trouve être le plus proche du Soleil, il agit comme un interprète dans le processus de l’expression personnelle. Quand Mercure se trouve conjoint au Soleil dans un même signe, l’effet de ce signe là est fortifié. Si Mercure se retrouve d’un côté ou de l’autre du signe solaire, les polarités seront incompatibles : un Soleil en position négative sera accéléré par un mercure positif et un Soleil en position positive sera ralenti par un Mercure négatif.
Les éléments affectent aussi la danse du Soleil et de Mercure.
En signe d’Eau, Mercure accroît l’empathie émotionnelle et l’intuition, en rendant un Soleil feu plus conscient des sentiments des autres. La personne développe une intelligence du cœur. On apprend comme on est aimé.
En signe de Terre, Mercure rend l’expression de « Soi » du feu plus pratique et limite les fantasmes. La personne actionnera une intelligence pratique et prudente. On apprend grâce au concret.
En signe de Feu, Mercure accélère l’expression de « Soi » , en la conduisant à une personnalité plus spontanée et plus ouverte. La personne aura une intelligence intuitive. On apprend grâce à la foi en ses maîtres.
En signe d’Air, Mercure va posséder une intelligence de type encyclopédique. On apprend par le jeu avec une pensée sans cesse en mouvement, l’expression de « Soi » est volubile et versatile mais instinctive.

La façon de penser de Mercure :
– En signes cardinaux, on propose de nouvelles idées.
– En signes fixes, on veut appliquer les idées.
– En signes mutables, on veut enseigner, partager les idées.
En Terre et en Air, Mercure correspond à un fonctionnement de type « cerveau gauche », analytique et préoccupé par l’acquisition du savoir. En Feu et en Eau, on observe un type « cerveau droit », global et préoccupé par le sens. Dans l’Air cérébral ou le Feu intuitif, Mercure est aussi rapide que l’éclair et risque de négliger des détails importants. Dans l’Eau émotionnelle, Mercure devient irrationnel et développe un côté rêveur ou visionnaire. Sur la Terre ferme, le processus mental de Mercure est lent à dépasser les frontières de la pensée conventionnelle.

Le tempérament d’un mercurien : Traditionnellement, quand Mercure est bien placé, le tempérament est astucieux, subtil, logique, la personnalité est spirituelle et pénétrante. Elle utilise ses antennes pour capter la pensée des anges en comprenant la « Langue des Oiseaux ».
Quand il est mal placé, il devient peu fiable et sans scrupule, menteur voire manipulateur.

L’énergie mercurienne : On ne devrait pas sous-estimer l’importance de Mercure dans un thème natal en le réduisant simplement au mode de pensée propre à une personne. Par Mercure l’être « se dit ». S’approprier l’énergie mercurienne, s’approprier sa parole par-delà les savoirs et les reflexes mentaux superficiels, c’est avant tout exprimer une vibration, un son, que portent les mots. Cette vibration met en contact avec son centre intérieur de lumière et ouvre le canal de la créativité. Planète intérieure à l’orbite de la Terre, la plus proche du Soleil, Mercure est « le Son » par qui nous existons avant d’être « leçon » mémorisée par l’égo lunaire.

Karma de Mercure : Il est lié à la communication, la compréhension, le rôle de messager et de lien, la relation aux gens.

Résumé
Principe : Mise en Relation
Processus : Compréhension croissante des expériences, sans implication personnelle
But : La Claire-Vision du Mental

La motivation, c’est quand les rêves enfilent leurs habits de travail

Message Céleste

Analogie Tarologique de Mercure : Le Bateleur (Lame 1)

Dans le Tarot, Mercure prend la forme du Bateleur (ou Magicien), le Maître de l’espace, du temps et de l’énergie cosmique. Il est la preuve que notre perception du monde change le monde et que l’esprit est vraiment plus puissant que la matière. Le Bateleur lui-même sert de canal à la transformation et au changement. Il dirige l’énergie cosmique à travers son corps et se sert de ce pouvoir pour manifester sa propre réalité.
Le bras gauche levé en l’air, le droit tenant un denier et allant vers le bas, rappelle la maxime d’Hermès : « En bas comme en Haut ». Le même principe sert souvent à expliquer pourquoi l’astrologie et le tarot sont des outils tellement efficaces. Les 2 puisent dans des pouvoirs plus grands que nous et utilisent le monde des idées pour nous aider à comprendre le monde matériel. Le Bateleur nous montre que le monde extérieur de cause à effet et celui de l’expérience personnelle, ne sont pas si éloignés. Nous sommes chacun un microcosme de l’univers macroscopique.
A Rome l’archétype du Bateleur/Magicien était connu sous le nom de Mercure. En Grèce, on l’appelait Hermès. Il était illustré portant des bottes aillées et un casque ailé également, il était le dieu de la vitesse, de la communication, des vendeurs, des orateurs, des illusionnistes et des voleurs. De nos jours, il est encore l’émissaire entre le royaume des idées et le monde de l’existence physique.
Mercure et le Bateleur correspondent à l’élément Air.

Quand vous cherchez une solution créative à quelque chose, vous oscillez entre la pensée et le calme, entre le mental et le vide mental. Le vide mental c’est la conscience, sans la pensée. C’est uniquement de cette façon qu’il est possible de penser de manière créative, parce que c’est seulement ainsi que la pensée acquiert vraiment un pouvoir. Lorsqu’elle n’est plus reliée au royaume de la conscience, la pensée seule devient stérile, insensée, destructrice.

Luc Berrut « Le Chemin de Soi »

Namaste


3 réflexions sur “Portail Energétique 9/9

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s