Equinoxe d’Automne : Le Crépuscule de l’Âme

« Faites de votre Âme un nid de Pensées Harmonieuses »

Définition

C’est l’instant de l’année ou le Soleil traverse la plan équatorial terrestre, changeant d’hémisphère céleste. La définition astronomique est le moment où la durée du jour est égale à la durée de la nuit.
On observe l’Equinoxe de Printemps (ou vernal), l’Equinoxe de mars dans l’hémisphère Nord et l’Equinoxe de septembre dans l’hémisphère Sud. A contrario, l’Equinoxe d’Automne est celui de septembre dans l’hémisphère Nord et de mars dans l’hémisphère Sud.
Dans l’hémisphère Nord, les jours diminuent jusqu’au Solstice d’Hiver du 21 décembre, date de la fin de l’Automne. Dans l’hémisphère Sud, c’est le printemps qui arrivent, les jours rallongent jusqu’au Solstice d’Eté au 21 décembre.
Vu du Soleil et pendant les 2 Equinoxes, la Planète Bleue apparaît éclairée de façon égale dans ses 2 hémisphères.
C’est un portail saisonnier (porte principale qui permet de franchir un lieu important), il est un vortex puissant qui permet de passer énergétiquement d’un élément à un autre et de changer de saison.

Etymologie

Equinoxe vent du mot latin aequinotium de aequs « égal » et nox, nochs « nuit ».
Automne est un emprunt tardif au latin autumnus, qui vient du mot augeo qui veut dire « augmenter, accroître », soit la saison qui est augmentée, qui s’est enrichie, saison des récoltes provoquant l’augmentation des vivres ; la saison qui s’ajoute à l’Eté. Augeo, littéralement « augure », ajoute une dimension sacrée aux évènements qui consacraient, qui rendaient « auguste ». « Augure » est aussi relié à la notion de présage.

La Terre, aussi riche que belle, unissait
Dans ces Temps heureux, les fruits d’une Automne éternelle aux fleurs d’un
Eternel Printemps.

Mariage Saisonnal

On remarque que le mot Automne est un mot féminin qui se met au service de l’énergie yin, cette saison féminine invite à faire un travail énergétique sur le féminin sacrée.
Le Printemps, est un mot masculin qui met l’énergie yang au service de cette nouvelle impulsion de vie qui permet le démarrage d’un nouveau cycle. Cette saison masculine invite à faire un travail énergétique sur le masculin sacré. Le Mariage Energétique et la complémentarité des 2 Equinoxes Printemps/Automne permet le mariage alchimique des contraires afin d’obtenir la réconciliation des opposés et accéder à l’Être « ré-unifié ».

Signification Spirituelle

L’Equinoxe d’Automne annonce la régression de la lumière laissant place subtilement à l’obscurité, énergie de recueillement et de voyage intérieur. La fraîcheur s’installe et le froid arrive, invitant la nature à ralentir et « se mettre en hivernation ». Le cycle de vie des animaux et de la végétation s’immobilise progressivement, il se met « en pause », le temps finit par s’arrêter afin de permettre à la nature de se régénérer, se ressourcer après avoir livrer tous ses fruits.
C’est une invitation générale à tempérer et réduire nos activités et se mettre à vivre à un rythme plus doux et plus lent pendant cette période.
C’est le signal d’un moment intermédiaire propice à l’introspection, se centrer sur le « Moi interne », l’Automne teintée de féminité (saison de la Vierge/ Balance/ Scorpion et Sagittaire) nous accompagnant dans cette démarche, contrairement au Printemps qui annonce le frémissement et le réveil de la nature impulsé par le fougueux Bélier, plutôt masculin avec l’ensemencement de la Terre.
Saison axée sous le thème de l’harmonie et l’équilibre, elle est une proposition d’expérimenter la sagesse du temps ralenti, de mener une réflexion posée et méditer.
L’Automne est une passerelle énergétique pour permettre une mutation d’un monde à l’autre, de la lumière à l’ombre. C’est une convocation d’une ouverture suivi d’une fermeture, le passage de l’abondance des récoltes à la consommation de ses récoltes jusqu’au dépouillement.
On reçoit le message de sagesse et de modération entre le feu de l’été et la glace de l’hiver.
Le pouvoir de l’Equinoxe d’Automne est le Savoir, la Transmission et la Philosophie qui autorisent la connexion à la Mère-Terre afin de l’honorer et la remercier de l’abondance qu’elle nous a généreusement offert durant tout l’été. C’est faire le point sur ce qu’on doit laisser partir, actualiser nos intentions de paix et d’amour.
Pour les chamans, l’Equinoxe est un moment « critique » des changements, des mutations, les énergies se préservent, s’administrent, la maison ferme ses portes et ses fenêtres plus tôt. Les vents nettoient et balaient les sols. C’est le moment des réserves : les ranger, les stocker et enfin le temps du repos afin d’équilibrer à nouveau ses forces. Tous les acquis deviennent « aliments- potentiels » qui nourrissent le ventre de la renaissance personnelle, la Terre prend tout ce qu’on lui donne et le transforme en éléments nutritifs pour l’élaboration de l’Être.
Spirituellement, c’est le moment idéal où l’âme peut atteindre la guérison. Cette transition est soupoudrée d’inquiétude car c’est un moment où on quitte un lieu connu pour se diriger vers un autre ; au milieu c’est imprécis, mettant l’être dans un forme de « tourment » qui pousse à l’adaptation et à la transformation nécessaires à la promesse de guérison. On se débarrasse des situations qui nous ont bouleversées, des habitudes qui construisent des erreurs, les difficultés poussent à s’améliorer et à devenir une meilleure version de soi-même.
La saison automnale exhorte à prendre conscience de notre force et beauté intérieure nous demandant d’embrasser gracieusement le bon et le mauvais côté de notre vie à part égale et avec acceptation.
C’est un processus dynamique de reconnaissance de nos 2 parts, une lumineuse, l’autre obscurer et une invitation à les unifier afin de fertiliser notre Être en transformation.

Oh, l’Automne a fait mourir l’Eté !

Apollinaire

Signification Astrologique

L’Automne, ou le Crépuscule de l’année, est le moment où le Soleil quitte le 6e signe, la Vierge, le dernier signe personnel. Le processus d’individuation se clôture et on commence le voyage dans la partie nocturne du zodiaque avec la sollicitation d’aller à la rencontre de l’autre soutenu par le signe de la Balance. Les premiers signes sont de type identitaire alors que les 6 prochains proposent la découverte de l’altérité. L’altérité étant l’antonyme de l’identité, signifie « la reconnaissance de l’autre dans sa différence », C’est « Je Suis » qui devient « Nous Sommes ».
L’Automne est à l’année ce que le crépuscule est pour une journée. On dit du crépuscule que c’est le moment où la clarté est variable entre le jour et la nuit, ce qui définit bien cette période.
On a démarré l’année zodiacale avec le Printemps, principe masculin, procréateur d’un nouvel élan, expérimentant l’énergie yang (printemps/été) et on poursuit en se glissant subtilement dans la période yin (automne/hiver) en rapport avec la notion « gestative » de cette énergie. Elle est reliée aux poumons et aux gros intestins soutenant les sentiments de type émotionnel, tristesse ou mélancolie.
Ce passage énergétique est le passage de la jeunesse à la maturité avec le signe de la Balance, la mesure, la sagesse gouvernée par Vénus et exaltée avec Saturne (le Maître du temps et de la sagesse). C’est le temps des demi-teinte, des compromis et de la découverte de l’autre. On inaugure le domaine du collectif avec le Scorpion, le Sagittaire, le Capricorne, le Verseau, les Poissons et le Monde collectif. C’est un lieu de justice, de la pesée des âmes lors du jugement, de la dualité du corps et de l’esprit, de l’équilibre des forces de la nuit avec celles du jour. Le message astrologique est de considérer la lumière et l’obscurité en soi-même et d’harmoniser les contraires. C’est la rencontre du yin et du yang dans un équilibre dynamique pour créer un acte guérisseur. C’est l’espace où les feuilles tombant au sol créent un lieu sacré intérieur qui, en hiver, sera mis au service de notre être.
C’est un cheminement profond, la lumière décroît, on nous demande de souscrire à une descente dans la cave des nos émotions pour aller s’y confronter.

Message Druidique

La nature est soumise pour 6 mois à un courant héliocentrique, le Soleil s’éloignant de la Terre, il nous entraîne avec lui. Ce mouvement régit les mots « donner », « servir » et « unir ». Il nous entraîne vers la spiritualité. Ces mois sombres de lumière descendante engagent un travail intérieur qui va s’orienter vers la recherche de notre Soleil Personnel, c’est l’occasion de se délester de ce qui nous entrave, d’élaguer les vieilles branches inutiles.
Le Chêne est associé à la saison de l’Automne, c’est un symbole d’immortalité de l’âme à travers la mort initiatique et les différentes réincarnations. Son fruit, le gland, est le signe de vérité qui motive la quête de l’élève (l’Initié). C’est le moment de célébrer le travail de l’égo effectué dans la lumière ascendante les 6 derniers mois qui maintenant va se déployer sur un travail des profondeurs qui va se confronter à l’autre pendant les différents champ d’expérience des étapes suivantes.

Mabon : Sabbat qui célèbre l’Equinoxe d’Automne

Après Ostara (célébration du Printemps dans les rites païens), Mabon est la 2e Equinoxe de l’année, c’est la seconde récolte, c’est la fête des moissons. Ce sabbat est d’un ordre initiatique qui ouvre aux changements, ceux-ci opérant dans la nature et nous-mêmes, ils donnent accès à l’harmonie de la vie. Il nous guide sur les territoires du mystère et de la transformation. La Déesse éternelle rentre dans son 3e trimestre de grossesse, c’est le moment où le dieu Soleil mourant commence son voyage à travers l’océan occidental (soleil couchant). C’est la célébration d’un moment de transition où la nature exprime les forces de l’air, de l’équilibre entre la lumière et l’obscurité. C’est la fête du remerciement, l’action de Grâce des sorciers, avec un travail de régénération et de purification. C’est l’opportunité de rendre hommage à la signification spirituelle de la récolte, du sacrifice et de la survie.
Mabon est aussi le nom d’un dieu gallois qui signifie « Le Grand fils de la Grande Mère », le dieu de la fertilité.
Cette période invite à faire des balades en forêt, ramasser de fleurs, des feuilles et plantes séchées, cueillir des champignons. On décore sa maison de fruits de saison, de glands, de pomme de pin, de noix, de pommes. On allume des bougies de couleurs vertes sombres et brunes. On prépare les différentes parts de notre être à entrer en harmonie, en acceptation de notre part d’ombre pour illuminer l’hiver de notre propre lumière.

Automne : Hymne à créer son Espace Sacré

L’Automne est un andante mélancolique et gracieux
Qui prépare admirablement le solennel adagio de l’hiver.

Georges Sand

Ce crépuscule symbolique annonce la « nuit cosmique », la parole « ajustée », l’action de la vérité, qui favorisent l’ordre sur Terre et le Cosmos, la traversée des mystères. La gerbe de blé symbolise le refuge de l’esprit de la récolte. C’est le moment d’honorer le feu créateur, celui qui transforme le blé en pain, la matière brute en œuvre d’art. Cette période est une transformation intérieure sous le souffle de l’inspiration, la spiritualité nous guidant vers un nouvel état de conscience. Nous sommes « mûrs » pour modifier ce qu’il doit l’être.
L’Automne est rattaché à l’Archange Mikaël (Saint Michel 29 septembre), terrassant le « Dragon », ou vaincre notre nature inférieure pour devenir humain. C’est la promesse que notre animalité tyrannique nous perdant dans des ornières destructrices peut être maîtrisée et canalisée pour poursuivre l’accomplissement de notre nature humaine vertueuse, bienveillante et diffusant Amour et Gratitude.

Namaste


Une réflexion sur “Equinoxe d’Automne : Le Crépuscule de l’Âme

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s