Rétrogradation des Planètes Intérieures

Proximité et Intimité de la Rétrogradation avec la Terre
Voyage Introspectif à travers la Terre Intérieure de notre Être

Avant tout propos, il faut savoir que lorsque une planète rétrograde, elle avance contre le sens solaire en suivant les aiguilles d’un montre. D’autre part, il faut distinguer la conjonction inférieure (correspond à la Nouvelle Lune) de la conjonction supérieure (correspond à la Pleine Lune) avec le Soleil. Dans le premier cas, la planète se place entre le Soleil et la Terre ; dans le second, c’est le Soleil qui se met entre la planète et la Terre.

Voyager : Se fouiller à l’intérieur à grands coups de dehors

Message Céleste

Définition

On appelle planètes intérieures celles qui se situent dans l’orbite de la Terre, il s’agit de Mercure, ou notre façon de penser, et Vénus, ou notre façon d’aimer.
Lorsque Mercure et Vénus rétrogradent, ils le font toujours autour de leur point de conjonction inférieure. Au moment de la rétrogradation, l’astre est au plus prés de la Terre et effectue une conjonction avec le Soleil. La planète plus rapide dépasse la Terre. Mercure rétrograde tous les 88 jours pendant 20 à 24 jours, 3 fois par an. Vénus rétrograde tous les 570 jours, soit tous les 19 mois, sa rétrogradation dure entre 41 et 44 jours. Mercure et Vénus sont reliés à l’individualité, à la personnalité et sa psychologie. L’astre errant en rétrogradation ponctue ainsi la symbolique de modifier son cours naturel pour répondre à la demande de la personnalité qui vit, expérimente, se développe, se débat sur Terre, dans les 12 champs d’expériences représentés par les 12 maisons astrologiques.

Suivre le modèle du Processus Lunaire

Vénus et Mercure (planètes intérieures), comme la Lune, présentent et expriment des phases semblables au processus lunaire. Au moment de la conjonction inferieure, le Soleil éclaire la face cachée de la planète intérieure, soit l’équivalent de la Nouvelle Lune, cette phase correspond au moment de semence de l’ensemble du cycle Soleil-Planète Intérieure. Au moment de la conjonction supérieure, le Soleil éclaire la face de la planète intérieure qui est tournée vers la Terre, soit l’équivalent de la Pleine Lune ou le « Plein Mercure » ou la « Pleine Vénus ». Le cycle commence à la conjonction supérieur Soleil/Planète Intérieure et se termine au moment de la nouvelle conjonction supérieure en traversant les profondeurs de la conjonction inférieure, moment opportun pour l’Être de réorienter la façon dont il utilise la fonction psychologique symbolisée par la planète. La rétrogradation est l’occasion de donner une nouvelle impulsion signifiante au cycle formé par une planète et le Soleil.
En revenant vers le Soleil, la planète se tourne vers les dimensions fines et subtiles de l’Être, elle revient vers le Soi (Soleil) et épouse le mouvement des grandes forces transformatrices qui animent l’inconscient collectif (les Etoiles). C’est l’invitation à convoquer « notre étoile » en tirant sur le fil invisible qui nous relie à elle. C’est une période de réajustement entre une partie de l’individu (la planète en question) et les besoins vitaux (les étoiles). Entre les 2, il y a le Soleil, une conscience qu’il va falloir transformer en la déshabillant de ses vêtements usés ou inadaptés.

Danse mouvementée du Retour vers « Soi »

La rétrogradation, ou cette convocation au Retour vers « Soi », se déroule en 2 grandes périodes : déconstruction et reconstruction.
1 à 2 : phase directe
2 à 5 : phase de déconstruction
5 à 8 : phase de reconstruction, sur la base de « semence de sens » contactée au cœur de Soi au moment de la conjonction inférieure ; la planète est alors au plus proche de la Terre et symboliquement au plus proche de « sa quête intérieure ». Plutôt qu’imposer leur marque au monde, les énergies en marche métamorphosent l’univers intime. La rétrogradation est un espace de liberté à conquérir dans lequel l’Être n’est plus soumis aux injonctions familiales, sociétales ou culturelles. Il nous faut libérer une âme des filets noueux d’un psychisme sans repos.
8 à 9 : phase directe.

Processus d’Apprentissage ou Moments de Libération en 5 phases

Ce processus est proposé par D. Rudhyar, il développe une dialectique à 5 temps qu’il applique aux degrés Sabian (Symboles Sabian – Le sens des 360 degrés du zodiaque, un mandala astrologique présentant le cycle des transformations et ses 360 phases symboliques D.Rudhyar).
La symbolique du nombre 5, ou le nombre de l’Homme conscient de sa lumière, nombre de toute organisation, cellulaire, individuelle ou sociétale, est un processus de maturation et de croissance intérieure, un outil de conscience.

Phase 1 (cycle 1/3) : Définir l’objectif à poursuivre, nouvelle phase d’activité. Phase directe de pré- rétrogradation.
Application pratique : l’emploi de la fonction psychologique coule de source.
Mot clé : Accentuation.

Phase 2 (cycle 3/4) : Mise en lumière de contraste, ce qui semblait aller de soi commence à se modifier et devenir un mystère, création de l’objectivité. Phase d’entrée dans la boucle de rétrogradation.
Application pratique : période de questionnement, les certitudes s’effondrent.
Mot clé : Intensément.

Phase 3 (cycle 4/6) : Alimenter activité germinale, réconciliation avec valeurs intérieures essentielles. Phase de rétrogradation au moment de la conjonction inferieure.
Application pratique : la personne se déconnecte du monde extérieur.
Mot clé : Expansion.

Phase 4 (cycle 6/7) : Développer une technique utilisable pour la bonne marche de la progression. Phase directe mais qui reste dans la boucle.
Application pratique : la personne resurgit dans le fleuve de la vie normale, enrichie miraculeusement de sa pêche dans ses eaux obscures.
Mot clé : Concrétisation.

Phase 5 (cycle 7/9) : Introduire une nouvelle dimension, un nouveau plan de conscience. C’est le principe de transformation qui est à l’œuvre. Phase qui s’étend de la sortie de la boucle à la future conjonction supérieure.
Application pratique : l’Être souhaite partager, par ce qu’il est devenu, sa nouvelle manière de comprendre (Mercure) et d’aimer (Vénus).
Mot clé : Expression.

Rétrogradation: l’Âme-Agit

Le Silence est un Ami qui ne trahit jamais

Confucius

La rétrogradation est l’opportunité de se mettre en contact avec « nos mondes magiques » grâce au « silence intérieur ».
Même si c’est une période de difficulté pour se faire comprendre par les autres, poussée par l’énergie rétrograde de rentrer dans la « boucle de marginalité involontaire », elle propose, de « voir » dans un premier temps puis « d’accepter dans un second temps, « son originalité naturelle ». C’est fondamentalement une énergie « mal gérée », utilisée de façon inconsciente ne mesurant pas son impact sur le monde extérieur.
C’est un moment où les mémoires karmiques sont réactivées et, de fait, nous pouvons nous en débarrasser. Une phase rétrograde est adaptée aux vies antérieures et non à la vie actuelle, c’est l’occasion de résoudre des anciennes peurs, des problèmes cachés dans les placards à l’abri du regard. C’est une période idéale de purification du karma individuel et collectif.
En phase rétrograde, la planète reste ouverte aux sollicitations du monde extérieur mais ne semble pas y réagir. La direction de l’attention consciente se met en inversion par rapport au mouvement direct, ce qui provoque une énergie à double sens entre le monde et la personne. Un Mercure rétrograde, par exemple, focalise son attention sur la compréhension de sa fonction psychologique. La planète rétrograde est perméable aux questionnements divers et profonds, la transformation intérieure, mais elle se sent démunie dans le domaine pratique et concret. L’ordre des fragilités est inversé, la planète directe est adaptée pour participer à la vie relationnelle et sociale mais ignorante pour l’exploration des motivations profondes ; ce potentiel et cette qualité reviennent de fait à la planète rétrograde. Elle permet de s’enrichir par la croissance intérieure, alors que la planète directe se féconde par l’expansion de son influence extérieure.
On se reconnecte à soi-même, on sent dans son intérieur la fonction psychologique correspondante. Seule l’authenticité fait foi, il est interdit « d’être superficiel » seul le ressenti intime aide à déployer ses ailes. Avec Mercure, on a le « mot juste » ; avec Vénus on vibre « le sentiment véritable ». La rétrogradation favorise les qualités et le sens intérieur, Mercure la perception des Idées, le contact télépathique, avec Vénus, on prend conscience du toucher intérieur.
Une planète rétrograde dans un thème natal impose toujours une rencontre avec la souffrance car la conscience doit se désidentifier de ses systèmes de croyances.

Aventure Intime

Vivre l’aventure de la « Rétrogradation de ses Terres Intérieures » c’est entrer dans sa nuit intime pour forer jusqu’au cœur de l’être et en ramener une nouvelle présence à soi. Mercure et Vénus, territoire de la pensée et du sentiment, acceptent la danse du couple cosmique dans la nuit lunaire tout en étant perdus dans la clarté solaire. Ces planètes intérieures nous soumettent à un examen complet de nos capacités d’adaptation aux besoins de notre être essentiel.

Namaste

Cet article est inspiré et soutenu par les connaissances et l’expertise de Luc Bigé et son livre « Planètes rétrogrades, terres intérieures »


2 réflexions sur “Rétrogradation des Planètes Intérieures

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s