Pluton en Aspects

Pluton : le Principe de la Capacité à Incarner la Vérité
Pluton transforme le faux en vrai

Pluton avec lui-même

Pluton réalise le programme du destin. Toutes les fois où il entre en aspect avec lui-même, une étape prend forme. Il est parfois difficile de comprendre comment il agit avant d’avoir franchi les obstacles qu’il présente si l’on n’a pas su percevoir dans un thème l’évolution demandée au départ. Pluton étant plutôt lent, ses aspects représentent plus une période qu’une date précise.

Pluton en demi-sextile

Le premier pion du destin se met en place, on peut le programmer soi-même ou le subir, suivant que le thème présente une prépondérance de planètes en signes masculins ou féminins.

Pluton en sextile

C’est une période active et positive où des changements heureux permettront de réussir.

Pluton en demi carré

Le problème à résoudre se présente une première fois sans qu’on puisse apporter une solution, on ne pourra le faire qu’au carré. On ne peut qu’attendre et subir en vivant les choses le mieux possible.

Pluton en carré

Cette position de Pluton répète l’obstacle du demi carré. Il annonce que le temps est venu d’éliminer le problème ou le dépasser. C’est le signe de la crise finale que l’on doit résoudre de façon active.

Pluton en trigone

Cet aspect créateur et bénéfique permet la réalisation du programme de vie.

Aspects avec les autres Planètes

Avec Neptune le « Visionnaire » :
*en harmonie, cet aspect permet de réaliser son idéal de vie ou quelque chose de conforme à ce que l’on souhaite parce qu’il y a accord entre les 2 pôles les aspirations de l’esprit (Neptune) et les désirs du corps (Pluton). Il y a concordance entre le rêve et la réalité. Cela oblige à rechercher une voie matérielle conforme à ses désirs.
*en dissonance, la direction prise n’est pas la bonne, elle conduit à une insatisfaction profonde et on se sent perdu avec le doute chevillé pour trouver une nouvelle direction.

Avec Uranus « l’Eveilleur » :
*en harmonie, cet aspect favorise des changements heureux permettant un épanouissement et l’expression d’une liberté personnelle.
*en dissonance, cet aspect fait changer la direction au destin, mais c’est mal vécu parce que les choses ne se présentent pas de façon harmonieuse ou parce qu’on n’en voit pas la finalité. L’expression personnelle est bloquée ou des évènements éclatent qui bouleversent la réalisation de soi-même.

Avec Saturne « le Guide » :
*en harmonie, le programme de ce que l’on a à vivre se déclenche, il se fait une réalisation solide et durable.
*en dissonance, on observe un blocage du destin parce que le temps de l’accomplissement n’est pas venu. Le fruit n’est pas encore mûr. On le vit comme une contrainte, on peut se sentir comme enfermé dans une prison. En effet, on subit quelque chose de contraire à ce que l’on ressent profondément comme étant sa voie.

Avec Jupiter « le Mage » :
*en harmonie, les occasions se présentent pour réaliser le destin.
*en dissonance, la malchance est de mise, les occasions qu’on attend ne se présentent pas ou aboutissent à des échecs. On voudrait vivre des expériences et on sera empêché. Jupiter apporte un contenu heureux dont on est frustré, d’où la déception car il y avait seulement l’apparence d’événements heureux. Nos conditions de vie peuvent entraîner des agréments dont on n’a rien à faire. Il peut y avoir des soucis avec la justice.

Avec Mars « le Volontaire » :
*en harmonie, l’action conduit à une réalisation de la destinée.
*en dissonance, impossibilité d’action personnelle pour réaliser ce que l’on veut. Le changement de destin s’impose contre son gré. Il peut y avoir échec. Il faut attendre que Pluton se déplace, parce que toute activité sera stérile. On peut poser une décision de changement mais on ne pourra pas la réaliser de suite.
Si les planètes sont mal placées en natal et si l’on force le destin, il y a risque d’accident ou de maladie grave.

Avec Vénus « l’Amour » :
*en harmonie, il se produit une réalisation affective programmée par le destin (rencontre, mariage, naissance). Il peut s’agir d’une rupture. Si elle est mal vécue, elle sera alors la libération d’un karma passé.
*en dissonance, rencontre affective, d’ordre karmique, dont le vécu sera difficile parfois impossible. On peut avoir des problèmes difficiles à vivre avec des êtres aimés, vivre des ruptures ou des éloignements.

Avec Mercure « le Messager » :
*en harmonie, les réalisations peuvent être d’ordre intellectuel, commencement ou aboutissement d’études très importantes pour la destinée, d’ordre commercial ou concrétisation sur le plan création littéraire. Il y a possibilités d’appréhension de choses profondes par l’intelligence. Une nouvelle forme de communication peut s’établir avec les mondes invisibles. On note des déplacements, des prises de contacts permettant un élargissement des connaissances ou des rencontres qui marquent ; en fait, on se confronte à un passé karmique.
*en dissonance, on peut commencer, finir ou arrêter des études qui conduisent à une impasse, ce n’est pas nécessairement qu’on n’en ai pas l’utilisation mais parce que ce n’est pas la voie du destin futur. Il y a un arrêt de l’activité mercurienne, soit manuelle ou créatrice, soit intellectuelle, soit commerciale. La mobilité de Mercure est stoppée dans les déplacements, les contacts ou les activités multiples. Un changement dans les études peut bloquer certains débouchés dans le futur, on peut ne pas en percevoir la difficulté au moment où l’aspect se produit mais en subir les conséquences par la suite.

Avec la Lune « l’Eternel féminin » :
*en harmonie, on traverse une période d’équilibre intérieur parce qu’on se sent en paix et bien centré. On vit en accord avec le fond de soi-même. L’être intérieur est renouvelé, le foyer peut l’être aussi. L’épanouissement extérieur peut se concrétiser par des voyages. Le bien-être apporté ne peut se prolonger longtemps car la lune est changeante.
*en dissonance, il se produit une désintégration de la personnalité interne, troublée par des forces instinctives plutoniennes qui cherchent à remonter et à s’intégrer à la personnalité. Le travail se fait au niveau inconscient par alchimie intérieure, c’est plutôt inconfortable car on se sent changer et on ne sait pas ce que l’on va devenir. On ne sait plus qui l’on est, l’Être intérieur en est très affecté. On peut essuyer un échec qui nous fait nous remettre en cause, on se sent instable et on perd confiance en soi. La désintégration que l’on subit peut atteindre l’entourage. Des changements surviennent au foyer, dans les ambiances de travail ou de loisirs dans lesquelles on vit. On s’y adapte mal parce que cela déséquilibre intérieurement. On était installé dans certaines habitudes de vie qui sont bousculées et qu’on n’avait aucune envie de changer.

Avec le Soleil « le Moi » :
*en harmonie, la personnalité s’épanouit parce que l’on trouve ou suit une direction de vie qui convient ; on respecte le chemin de vie que notre âme s’est vue attribuée.
*en dissonance, la direction prise par le destin bloque l’épanouissement de la personnalité. Il peut y avoir fausse direction que l’on devra modifier par la suite, ou l’on prend une direction forcée contraire aux désirs profonds avec obligation de changer de suite. L’opposition peut proposer une ouverture heureuse mais dans un climat contraignant. Le passé karmique se réveille, on voudrait le vivre, mais ce n’est pas inscrit dans le destin de cette vie et on devra y renoncer, tout de suite ou plus tard.

Avec l‘Ascendant « la Conscience de Soi » :
*en harmonie, on traverse une période de réalisation de destin heureuse parce qu’on remplit son programme de vie et on se sent comblé. On vit en accord avec ses tendances profondes.
*en dissonance, le destin est bloqué par des obstacles, il y a une tentative avortée de réalisation. Quelque chose s’offre et on ne peut pas profiter de l’occasion. On le voudrait, on se sent la chose à portée de sa main et lorsqu’on veut la saisir, on ne peut pas ou il ne faut pas. On le vit intensément, cela est d’autant plus désagréable. Malgré tout, cela éveille des possibilités du fond de soi-même que l’on ignorait ou que l’on s’était efforcé d’endormir. Une prise de conscience se fait dont on tient compte pour l’avenir.

Avec le Milieu du Ciel « Faire impression sur le Monde » :
*en harmonie, une force instinctive vous pousse à répondre aux besoins de la situation même si on se trouve dans des circonstances nouvelles pour soi. On puise en soi les forces nécessaire pour résoudre les problèmes avec dextérité et facilité. Il peut y avoir une promotion professionnelle, on en assume les charges avec aisance, les difficultés s’aplanissent d’elles-mêmes. On se retrouve dans des situations ou des lieux de vie passée, on peut retrouver des personnes du passé karmique. On peut se dégager de l’emprise de la mère.
*en dissonance, un changement de situation se fait, on y est contraint ou on le choisit volontairement et il aboutira à une impasse ou à quelque chose de difficile à vivre parce qu’obligeant à évoluer en profondeur et à se remettre en question. Il faudra éventuellement épurer les instincts négatifs qui pourraient remonter à la surface. Il y a obligation de restructurer sa vie autrement car il faut tenir compte des conditions nouvelles d’existence et des instincts profonds tapissés au fond de soi.

Namaste




Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s