Orbes en Astrologie

Etymologie du mot « orbe » : vient du latin « orbis » qui veut dire cercle

L’Orbe est un outil d’analyse des relations énergétiques entre les planètes.
Un aspect en astrologie est déterminé par l’écart angulaire (orbe) de 2 planètes, il ne sera pas de même nature selon les degrés qui séparent ces planètes. Les angles qui interviennent entre ces planètes ne sont jamais exactement conformes à la définition des aspects : il existe donc une précision de l’aspect que l’on appelle en astrologie « l’orbe ». Si cet orbe est faible (aspect précis), l’aspect sera plus puissant. Si les planètes sont en relation avec un décalage important (orbe grand), alors il sera moins fort.
Plus la planète est lourde, plus il faut se rapprocher de l’aspect exact pour avoir une valeur effective, en particulier pour les trans saturniennes.


Orbes d’influence en Astrologie

Conjonction ou Opposition : 10°/12° – 15° pour les luminaires (Soleil et Lune)
Quinconce ou Sesqui-carré : 2 à 3°
Trigone : 7 à 8°
Sextil : 4 à 5°
Semi carré ou Semi sextil : 2 à 3°

Orbes d’Influence des Planètes (classement du Moyen-Age)

Planètes

Jupiter ou Saturne

Mars

Vénus ou Mercure

Lune

Soleil


Orbes

12°

15°

Rayon d’Influence

4.5°

3.3°

7.3°

Les orbes dépendraient du rayon d’influence de chaque planète :
*Saturne + Soleil = 4°3 + 7°3 = 12° d’orbe
*Jupiter + Vénus = 4°3 +3°3 = 8° d’orbe

Orbes d’influence des planètes trans personnelles

Uranus 
Conjonction ou Opposition : 5°
Carré, Sextile ou Trigone : 3°
Neptune et Pluton 
Conjonction ou Opposition : 3°
Carré, Sextile ou Trigone : 1°

On peut considérer les transits en temps plutôt qu’en orbes :
Jupiter : orbe de 3 mois
Saturne : orbe de 6 mois
Uranus, Neptune, Pluton : 1 an
Ces transits se passant toujours de part et d’autre du transit exact.

Classement actuel

Aspects

Conjonction (l’Unité)
Opposition (Antagonisme et Objectivité)
Quinconce (Tension Interne)
Sesqui-Carré (Confrontation)
Trigone (Expansion Harmonieuse)
Carré (Action et Tension)
Sextile (Harmonie)
Semi-Carré
Semi-Sextile

Grandeur


180°
150°
135°
120°
90°
60°
45°
30°

Orbes









1°3

Rappel de la symbolique du Sesqui-Carré 

Il possède l’énergie d’un Carré ajoutée à celle d’un Semi-carré, appelé aussi demi-carré (45°). Il est l’un des aspects les plus contrariants et les compliqués à vivre. La symbolique parle d’elle-même, on est face à des blocages, des résistances conscientes (90°) que les mauvaises habitudes ou la négligence ont favorisées. Il se vit brusquement, sous un transit et généralement dans un état de stress, on est face aux problèmes qu’on a laissés s’accumuler car on n’a pas agi (45°) ou que l’on a agi en faisant des erreurs répétitives. Lorsqu’il se réveille, il est vécu avec des doutes, une période d’interrogation, un certain sentiment d’inquiétude. Des pollutions ou des situations nocives ont pu passer pour insignifiantes ou bien leurs négligences conduisent à des obstacles et causent des dégâts par la suite.
L’aspect de 45° inclus dans le Sesqui-Carré demande de corriger certaines habitudes avant qu’il ne soit trop tard, mais paradoxalement, l’aspect de 45° ne pousse pas à agir. On peut donc laisser les choses s’accumuler avant d’être face à des obstacles frontaux (aspect de 90°).
Le carré inclus dans l’aspect de 135° du Sesqui-Carré impose une difficulté et favorise l’entêtement, une résistance aux changements. On peut avoir semé des situations qui deviennent toxiques.

Aspect Appliquant et Aspect Séparatif

*Un « aspect appliquant » décrit une planète qui arrive sur une autre planète. Il s’agit d’un aspect préparatoire, préliminaire à l’action de l’aspect exact. Cet aspect révèle une tension plus grande ou une forme d’effervescence.

*Un « aspect séparatif » signifie une valeur de libération, la planète en aspect se sépare de l’autre planète. C’est un aspect d’intégration, d’application, de compréhension, par rapport à ce qui s’est joué lors de l’aspect exact. 

Encadrement Astrologique

Un encadrement est une analyse d’une planète ou d’une cuspide (ou d’un point quelconque), en considérant la planète précédente et la planète suivante, en leur attribuant une influence sur la planète et la zone qu’elles recouvrent toutes. C’est une suite de 3 planètes dans un ordre défini, la distance angulaire entre la première, celle du milieu et la dernière n’a aucune importance.
La théorie de l’encadrement enrichit les interprétations et postule sur le fait que les planètes ont une zone d’influence entre elles. Cette notion d’encadrement est importante pour la relation Soleil et Lune et la Croix d’incarnation (Ascendant / Fond du Ciel / Descendant / Milieu du Ciel). Dans ce cas-là, cela mérite de faire une réflexion par zone.
La planète clôturant l’encadrement tend à s’exprimer avec plus de force avec le temps.

Namaste

 

 

 

        

  


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s