Elément Eau : Nuance et Subtilité

Le Monde Emotionnel
Jeu de Conscience

Les profondeurs de la conscience peuvent se comparer aux profondeurs d’un Océan infini. A l’intérieur, des trésors non dévoilés attendent qu’on les découvre via une intériorisation et une méditation profondes. Mais la découverte et la recouvrance de ces trésors exigent qu’on intègre les nombreux aspects de soi-même, en concentrant ses pouvoirs sur un but unique. L’exploration de la conscience Océanique commence par un mouvement concret vers l’équilibre dans la vie quotidienne. C’est comme soulever des poids légers pour préparer le corps et le mental à soulever des poids plus lourds.

Nicole Biscay (Kriya Yoga)

Nature de l’Elément Eau

Signes : Cancer, Scorpion et Poissons
Planètes : Lune, Pluton et Neptune
Type : Emotif
Polarité : Négative, féminine
Mots clés : Sentiments, fluidité, cycles, passivité, sensibilité, empathie, réflexion,
compassion, imagination, illusion, intuition
Physiologie : Systèmes lubrifiant et refroidissant : lymphe, sang, plasma, sécrétions
Apparence : Pulpeux, bien en chair, yeux grands et doux, teint éclatant
Tempérament : Tranquille, gentil, voire monotone
Associations : Emotions, purification, régularité, hydratation, soin, tronc d’arbre ou tige de fleur

La force de l’Eau
Vient toujours de la Source

Sagesse des Sirènes

Les Signes d’Eau

Les signes du Cancer (Lune), du Scorpion (Pluton) et des Poissons (Neptune) appartiennent à la triplicité de l’élément Eau. Le monde de l’invisible, des forces cachées, lumineuses et obscures est la véritable réalité de ce monde aqueux.

*Cancer : Actif, cardinal, le Cancer est le plus protecteur des signes d’Eau. Percevant la vulnérabilité émotionnelle, il est possessif et sur la défensive. Il représente l’inconscient personnel.
*Scorpion : reflète les profondeurs figées et insondables de l’émotion instinctive, mais révèle peu comme une eau profonde stagnante. Il représente l’inconscient collectif.
*Poissons : signe mutable, trouve l’expression libre dans le domaine aquatique, circulant avec les vagues de l’émotion. A de la difficulté à ériger des frontières. Il représente l’inconscient cosmique.

Les 3 signes d’Eau renferment le germe et l’épanouissement de la perception consciente allant dans le sens d’une inclusivité croissante : conscience de soi, du groupe, de l’Univers. Chaque signe d’Eau est un lieu de naissance, dans le secret silence des transformations alchimiques intérieures :
Cancer : naissance à soi-même.
Scorpion : naissance à la conscience du groupe.
Poissons : naissance à la conscience de l’Univers

Vivre dans l’Emotionnel

L’Eau est le plus subtil et sensible des éléments. Les 3 signes d’Eau introspectifs suivent leur rythme intérieur, tout en tenant compte de l’appel des émotions intenses. Cet élément est concerné par les sentiments, les cycles et les fluctuations. La motivation vient de l’intérieur, souvent en réaction instinctive à un stimulus émotionnel. L’Eau est, en apparence, le moins éveillé des éléments et le plus irrationnel. Ce sont là les peintres et les poètes du zodiaque. Les personnes appartenant à cet élément ont besoin de se savoir nécessaires, s’auto-percevant mieux à travers un échange émotionnel. Sensibles aux nuances subtiles, elles peuvent se montrer dépendantes et vulnérables, interprétant parfois les signes de travers, par le biais de leur propre émotion. Quand l’intuition fonctionne bien, ces signes accèdent à un plan intérieur de connaissance allant au-delà des 5 sens. C’est l’élément de l’instinct, de la perception et de la pré-connaissance.

L’Eau ou « le Sentiment de l’Âme »

L’Eau est l’énergie protectrice de la vie. C’est l’élément de la fertilité, de l’origine, de la perpétuation et de la croissance du vivant. L’Eau jaillit des profondeurs de l’inconscient et inonde d’images enfouies dans la mémoire individuelle et collective. Elle met en connexion avec le passé. C’est l’élément le plus yin des 4. La nature de l’Eau permet de « couler vers son but » en contournant les obstacles plutôt que de les affronter. Sa qualité de fluidité et sa capacité de transformation donnent la maîtrise ou l’élimination des éléments qui barrent la voie. Elle éteint le feu, ou s’échappe en vapeur, elle calme le vent en saturant l’air d’humidité et elle arrive à déplacer les montagnes de terre.
L’Eau correspond à l’immensité océanique de la subjectivité et des sentiments souvent contradictoires qui submergent la raison. Les réactions affectives, l’empathie, l’attendrissement, la compassion, la pitié, la charité et toutes les connexions établies de cœur à cœur offrent à la vie sa douceur et sa sentimentalité. L’Eau invite à se glisser dans la peau de l’autre et partager son ressenti sans mot dire.

L’Eau et l’Air sont tous deux des éléments relationnels mais, à l’opposé de l’Air qui se situe sur le plan mental, intellectuel et verbal, l’Eau relie à un niveau instinctif, sentimental et indicible. Son essence psychique, sensible et réceptive en fait l’élément le plus influençable des 4. C’est l’Eau qui s’unie au pouvoir occulte et aux mystères insondables de l’existence. C’est l’élément le plus mystique des 4.

L’élément Eau gouverne le système reproductif et le système lymphatique. Sa fonction est de chasser hors du corps les déchets, mucus et toxines accumulés à l’aide de divers organes comme le système urinaire, la transpiration ou les menstruations.

Au niveau psychologique, l’élément Eau favorise l’imagination avec ses qualités thérapeutiques, protectrices et créatives. L’Amour sur un mode fusionnel, la sensualité et l’aspect sexuel d’une relation s’épanouissent dans cet élément. La loyauté et la dévotion indéfectibles sont des expressions de son attachement au passé. L’Eau correspond au besoin de connexion intime avec les autres, tout autant qu’avec soi-même. En cela, elle nécessite la solitude propre au ressourcement. Ses profondeurs infinies cachent une fascination pour les secrets et les mystères de la nature humaine. Cet élément d’apparence calme et tranquille contient des courants souterrains et des remous intérieurs difficiles à réfréner et stopper.
Les aspirations profondes, les passions et les obsessions remplissent le domaine de l’inconscient gouverné par L’Eau.

Eau : Volonté de « Compatir »

Les profils dont l’élément Eau est majeur réalisent de façon innée que l’intangible joue un rôle fondamental dans la vie. Ils sont en contact direct avec l’essence de leurs sentiments, en harmonie avec les nuances et les subtilités que d’autres ne remarquent même pas. L’élément Eau gouverne le royaume de l’émotion profonde et des réactions affectives, allant des passions obsessionnelles à des peurs écrasantes, en passant par une acceptation englobant le Tout et par un amour de la création. Les signes d’Eau sont simultanément conscients du pouvoir de l’esprit inconscient et sont eux-mêmes inconscients de ce qui les motive réellement puisque les sentiments, de par leur nature profonde, sont partiellement inconscients.
Quand ils ont la chance de s’aligner en harmonie avec les dimensions les plus profondes de l’existence en toute conscience, ils sont les signes les plus intuitifs et les plus sensibles sur le plan psychique. Ils sont en connexion avec l’unicité de toute la création et sont capables d’aider les autres grâce à une réceptivité exacerbée aux sentiments d’autrui. Par contre, ils peuvent être submergés par leurs sentiments personnels et cèdent facilement aux désirs obsessionnels, aux peurs irrationnelles et à une sensibilité maladive.

Les signes d’Eau, comme la nature de l’Eau elle-même, n’ont aucune solidité, ni aucune forme par eux-mêmes. Ils sont donc très reconnaissants quand quelqu’un d’autre canalise leur fluidité et leur confère une forme, en particulier les natifs de signe de Terre qui possèdent la solidité à laquelle l’Eau peut croire et s’identifier. Ils n’aiment pas les personnes qui sont tumultueuses et qui affichent de fortes personnalités, tels que les signes d’Air et de Feu. Ils se sentent plus à l’aise avec ceux qui sont secrets et plus réservés, ce qui leur procure un plus grand sentiment de protection et de sécurité.
La réserve des signes d’Eau est quelque peu trompeuse car bien qu’il soit apparemment calme, ils sont constamment agités par des tempêtes et par des courants cachés qui les perturbent souvent sévèrement. Il verse dans le sensationnel à certains moments en cultivant inconsciemment des orages affectifs et des bouleversements si leur vie leur paraît ennuyeuse. La sensibilité de cet élément est si grande et leur vulnérabilité si prononcée que, si les réactions émotionnelles ne sont pas contrôlées et canalisées avec efficacité, il s’ensuivra un état d’instabilité émotionnelle et une prédisposition à être trop influençable. Il est pourtant notable de considérer la sensibilité des signes d’Eau, non comme une faiblesse, mais souvent comme une force, car ils bénéficient d’un pouvoir pénétrant à longue échéance, en particulier si l’énergie est dirigée vers un objectif précis et rêvé.

L’élément Eau rime avec le processus de la quête de la conscience à travers une lente mais sûre réalisation des désirs les plus profonds de l’âme. Instinctivement, ils ont la compétence de se protéger des influences extérieures afin de se construire un calme intérieur nécessaire à une profonde réflexion et de nourrir une subtile perception. La réalisation de la vraie nature de leurs émotions et de leurs désirs est un processus souvent lent et douloureux mais au fur et à mesure qu’ils affrontent leurs motivations réelles, ils sont assurés d’une satisfaction intérieure de plus en plus grande au fil des ans.

Eau en Débordement

Le problème d’un déséquilibre certain et indiscutable – comme 4 ou 5 planètes personnelles en signe d’Eau, une emphase en Cancer, une influence majeure de la Lune et de Neptune en faveur de l’élément Eau dans le thème astral – provoquerait sûrement une constitution individuelle tellement sensible, changeante et influençable qu’elle en deviendrait pathologique. Les signes cliniques les plus évidents d’une Eau débordante sont la dépendance affective excessive et les changements d’humeur imprévisibles. L’imagination délirante et l’irrationalisme peuvent atteindre un niveau paranoïaque.
Les peurs indicibles créent un tel besoin d’être rassuré que tous les stratagèmes seront mis en œuvre pour s’attacher la dépendance indéfectible d’autrui. Cela va des gémissements et apitoiement sur son propre sort en passant par le chantage aux sentiments, les promesses et autres manipulations pour en arriver à une victimisation du protecteur. La possessivité, l’avarice ou l’avidité empoisonnent les rapports relationnels à cause d’une peur de manquer et ne font qu’accroître le sentiment d’insécurité. L’envie détruit le plaisir du partage avec d’autres apparemment plus chanceux ou mieux nantis.
La langueur, la léthargie et les rêvasseries vont souvent de pair avec le manque de vitalité associé à une carence en Feu, de curiosité intellectuelle avec un manque d’Air ou de réalisme avec une insuffisance de Terre. L’ennui, l’absence de motivation personnelle, se traduisent souvent par une tendance à grignoter à longueur de journée, ce qui affaiblit le métabolisme déjà lent de constitution et ajoute parfois des problèmes physiques et psychologiques du surpoids. Un excès de sentimentalité et une tendance au sensationnalisme répondent à une tentative de faire des vagues pour attirer l’attention afin de rendre la vie plus intéressante.

Conseils pour sécuriser l’élément Eau en excès

*Rester éveillé, au sens propre comme au figuré. Éviter de dormir trop longtemps et surtout de dormir durant la journée. Éviter les habitudes sédentaires et le repli dans le sommeil. Cultiver la curiosité, les contacts sociaux et rechercher les exercices physiques et intellectuels. Fréquenter des personnes et des endroits excitants sans s’y accrocher.

*Lâcher prise, pratiquer le détachement des autres tout autant que des souvenirs encombrants. Apprendre à pardonner à soi et aux autres, quitter la position d’éternelle victime enfin de consolider une nouvelle estime de soi.

*Oser regarder ses peurs bien en face et prendre des risques, pratiquer une activité sportive qui relève du défi. S’aventurer seul en territoire inconnu.

*Manger en petite quantité, la digestion est lente et difficile avec les produits laitiers qui produisent une accumulation de mucus ainsi qu’avec la nourriture grasse, trop salée ou trop sucrée. Proscrire les pâtisseries, viennoiseries, ainsi que les noix et particulièrement les cacahuètes. Manger des mets chauds et épicés comme le gingembre, le curcuma ou le poivre noir. Jeûner régulièrement juste avant la Nouvelle Lune et sauter le petit déjeuner après un dîner trop copieux la veille. Boire des tisanes au thym ou à la sauge pour favoriser et augmenter le drainage en diminuant la rétention d’eau.

Eau en Carence

Lorsque l’eau est manquante dans une constitution de base, la personne peut souffrir d’être sèche et cassante, au propre et au figuré, sans compassion ni pour elle-même ni pour autrui. Le signe clinique le plus probant de cette typologie est la difficulté de plonger dans l’océan des sentiments, les siens propres et ceux d’autrui, par crainte d’être submergé et détruit par leur force incompréhensible.
La distance et une certaine aridité dans les relations sont les symptômes d’une profonde timidité qui est souvent interprétée comme du dédain alors qu’elle indiquerait plutôt une inaptitude à communiquer facilement au niveau des sentiments. Dans ce cas, l’isolement et le repli sur soi nourrissent un cercle vicieux qui prend fin si la personne arrive un jour « à se jeter à l’eau » : ne plus avoir peur de ses sentiments enfouis sous la surface dans les profondeurs de l’inconscient.
Une carence en Eau s’identifie à un défaut d’élimination avec un une accumulation de toxines qui peuvent provoquer crampes, douleurs arthritiques, rigidité au niveau du corps et ressentiment, rancune, hostilité parfois au niveau du cœur. L’absence de mémoire ou la difficulté d’accès à ce qui est emmagasiné au plus profond de soi impliquerait aussi un amoncellement inconscient de souvenirs toxiques.

Conseils pour compenser un manque d’Eau

*Hydrater, prendre des bains avec du sel marin pour pouvoir aux oligo-éléments plutôt que prendre des douches, nourrir la peau et les cheveux de crèmes et de soins hydratants. Boire de l’eau minérale, des jus de fruits, des bouillons salés au sel marin biologique.

*Purger l’accumulation de souvenirs douloureux en ayant recours à des thérapies douces qui s’adressent à la mémoire cellulaire et libère d’un passé traumatique.

*Écouter, méditer, apprendre à entendre les petites voix intérieures pour les suivre. Développer la compensation en écoutant les autres et en essayant de se mettre à leur place.

La prise en charge démontre qu’une des meilleures manières de compenser une carence en Eau consiste à choisir une profession d’aide aux autres. Nombre de médecins, d’infirmiers et infirmières, psychologiques et thérapeutes présentent un thème natal en manque d’Eau, même si cette carence est souvent compensée par un Neptune proéminent. Il semble que le contact professionnel leur offre le contexte idéal pour développer l’empathie et la compassion tout en conservant un saint détachement qui leur évite d’être engloutis par les malheurs de l’humanité.

La sensibilité est une forme d’intelligence
Qui ne peut être expliquée à ceux qui en sont dépourvus

Sagesse Elémentaire

L’Eau est la nature première de la Matrice, de la Mère : toute vie sort de l’Eau. Symbole de fertilité, de fécondité, l’Eau contient en elle-même le germe de toute chose et le germe, c’est le Feu.
L’Eau est le récepteur qui réagit, fusionne, absorbe, aspire. Elle enveloppe, lie, reçoit, réunit. Elle assouplit, dilue, dissout, fluidifie. L’Eau reproduit, copie. Elle reflète, elle est miroir narcissique de la beauté du monde. Elle perçoit et révèle, elle est l’instrument de la révélation et de la grâce.
L’Eau étanche la soif (de vérité, de connaissances, de rêves, d’amour …). Elle nourrit, désaltère et guérit, elle est le cœur sensible qui ouvre à la participation. Elle est la reine de l’émotion, de l’empathie.
Symbole majeur de l’âme et de l’inconscient où s’ébattent les anges comme le diable, les sirènes comme les fées, l’Eau est la “Terre psychique”  qui irrigue l’âme des larmes de joie et de tristesse, de bonheur ou de malheur.
Eau de sagesse ou de  folie, de vertu ou du mensonge, d’illusion ou de clarté, de laxisme ou de fermeté, d’obnubilation ou d’objectivité, de stupeur ou de maîtrise, elle est l’Absolu qui peut nous faire entrevoir le Divin.

Namaste


13 réflexions sur “Elément Eau : Nuance et Subtilité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s