Les 12 Archétypes Astrologiques : l’Appel du Mystère (6)

Le Visage de l’Archétype de la Vierge
(23 Août / 22 Septembre)

Portrait de la Vierge

Maître : Mercure
Maison : 6
Elément :  Terre
Qualité : Mutable
Polarité : Féminine
Exaltation : Mercure | Chute : Vénus / Neptune | Exil : Jupiter /Neptune
Saison : Automne  | Sabbat : Signe seuil entre Lammas et l’Equinoxe d’Automne 
Jour : Mercredi
Nombre : 5
Physiologie : abdomen, intestins, rate, système nerveux central
Couleur : blanc pur, couleur terre, tout ce qui est tacheté et moucheté
Cristaux : citrine, grenat, opale, sodalite
Végétaux : valériane, sureau, marronnier, noyer
Huile Essentielle : oliban, eucalyptus, cyprées, romarin genévrier
Déesse Archétypale : Hestia, Vesta, Inari, Hou Ji
Conte Initiatique : Immaculée
Mots Clés : service, distinction, analyse, efficacité, perfectionnisme, conscience, pureté,
rentabilité, minutie, soumission, modestie, pédanterie, esprit étroit
Voyage Intérieur : « Acquérir calme et sérénité dans le rangement du quotidien »
Rituel : « Trier les graines »

Energie de la Vierge

Les journées illimitées dans le temps et remplies de la lumière de la saison du Lion cèdent la place au 2d seuil saisonnier. Le signe de la Vierge marque la transition de l’été vers l’automne et cette énergie imprègne profondément son archétype, qui s’ouvre à la nature mercuriale de la personnalité Vierge.
La Vierge est un signe mutable de Terre, elle relie une saison à la suivante et résonne avec l’élément pratique, réaliste de la Terre. L’archétype de la Vierge est lié aux récoltes à venir. On se prépare à séparer le « bon grain de l’ivraie ». La réflexion portant sur : qu’allons nous récolter ? ou qu’allons nous redonner au sol comme compost pour fertiliser les cultures à venir ? C’est un temps naturel et favorable de pesée et d’évaluation, de tamisage et de tri. La saison de la Vierge est considérée comme un moment de nettoyage après la saison festive ou de farniente du Lion ; en effet, c’est le moment de la rentrée scolaire, de la rentrée professionnelle après de doux et joyeux moments des vacances. C’est le signe d’une explosion simultanée d’activités ciblées et d’organisation, de même qu’un tournant subtil intérieur au moment où l’on se prépare à recevoir moins de lumière et aborder graduellement les longues nuits à venir.

Le signe de la Vierge est en relation avec l’archétype de la déesse vierge et, quelque soit le degré de dévouement de la femme Vierge aux autres dans sa vie, une certaine part de sa psyché restera toujours insensible aux opinions ou à l’influence des autres. La Vierge incarne l’aspect de la prêtresse qui s’auto-purifie et se dédie aux voies concrètes du service de la Déesse.

Pour la Vierge, le corps est réellement un temple, et une pratique rituelle spirituelle quotidienne la connecte à la sagesse intérieure du corps tout en lui permettant de cultiver une profonde révérence pour les cycles de la nature. Le signe de la Vierge s’aligne avec l’archétype du Guérisseur et certains aspects du Chamane. Il évoque aussi le thème de la femme sage vivant dans une chaumière dans les bois, fabricant des élixirs et des remèdes à base d’herbes avec ce qui pousse dans son jardin soigneusement entretenu.
La notion de « rendre service », « de se mettre au service des autres » est une pratique spirituelle pour l’énergie vierge. Une partie de sa mission de vie repose sur l’amélioration, la purification et l’édification, en se rendant utile de façon raisonnée, organisée et pratique. Elle résonne avec l’archétype spirituel concentré mais humble d’un « maître zen ».
Pour l’énergie de la Vierge, il n’existe pas de séparation entre les choses pratiques de la vie quotidienne et le spirituel. La Vierge apporte à l’esprit la contemplation tranquille de la vie monastique et elle est en relation avec la lame du Tarot de l’Hermite. Cela ne signifie pas qu’elle est destinée à passer sa vie seule mais qu’elle prend garde et analyse les influences individuelles qu’elle laissera entrer dans son monde.

Le signe de la Vierge est inextricablement lié au concept de limites personnelles et elle ne craint pas de dire non à ce qu’elle à ce qui n’a pas de sens pour elle. La Vierge synthétise les signes qui la précèdent et possède le courage acquis en Bélier, la stabilité en Taureau, la curiosité et la facilité du contact en Gémeaux, la sensibilité et la chaleur humaine du Cancer et la lucidité du Lion. Elle prépare l’étape suivante, la Balance, elle est le point d’urgence à établir une relation juste avec le monde social.

Expression Féminine de la Vierge

Le signe de la Vierge s’exprime dans la polarité féminine du zodiaque gouvernée par l’énergie mercurienne androgyne.
L’expression féminine de l’énergie Vierge reste à ce jour l’expression la moins bien comprise du zodiaque. La signification mythique d’origine de la Vierge étant d’être « entière par elle-même » laisse à croire à nos contemporains que la personne serait coincée, hautaine et puritaine, déconnectée de sa nature sexuelle.
Dans la Grèce antique, faire vœu de chasteté était l’opportunité de se libérer du devoir de procréation et d’éviter de devenir la propriété d’un homme, la femme n’ayant pas accès à la vie sociale. Choisir d’être une « déesse vierge », c’était faire le choix de ne dépendre d’aucune autorité masculine, de disposer d’une sorte de liberté que ne connaissait pas la plupart des femmes mortelles. Pour comprendre la subtilité de l’expression féminine de la Vierge, il est nécessaire de se rapprocher de cette définition originelle antique, à ce jour, cela ne signifie pas que la personnalité porteuse de cette énergie ne peut ou ne doit pas avoir d’enfants ou être heureuse en ménage. La personne de nature Vierge considère ce projet comme possible mais elle ne l’associe pas à ses critères de vie réussie et ce n’est pas ce qui la motive profondément intérieurement. L’expression féminine Vierge est par elle-même complète, autosuffisante et autonome.

L’énergie vierge est en connexion intime avec l’idée de « perfectionnisme », elle sait que tout, y compris elle-même, peut être amélioré. C’est une personne qui passe beaucoup de temps en quête de développement personnel, elle a un œil qui discerne les détails et si quelque chose n’est pas sa place dans sa vie ou dans son environnement, cela n’échappera pas à son attention. Son association avec le temps des récoltes, en particulier dans l’aspect de séparation de « bon grain et de l’ivraie », lui donne un esprit analytique qui voit clairement ce qui est utile et ce qui est excessif ou ce qui serait une perte de temps. Elle est constamment en train de perfectionner ses compétences, son travail et sa personne. Le travail alchimique de rationalisation, de clarification, de formatage de sa psyché, est ancrée dans sa connexion à sa planète gouvernante, Mercure, dont la déité est associée à l’alchimie et à la magie. Comme la Vierge est un signe de Terre, elle canalise l’énergie de Mercure d’une façon pratique, s’améliorant assidument en effectuant polissage et peaufinage, ce qui fait partie intégrante des buts supérieurs spirituels de la Vierge.
Le perfectionnisme de la Vierge s’adapte particulièrement au secteur de la santé. C’est sans doute le stéréotype obsessionnel du signe qui est le plus vrai, cette énergie est souvent une experte de la santé, de l’Ayurvéda ou des vitamines. Elle peut se faire l’avocate de l’alimentation naturelle ou biologique et des pratiques de production non génétiquement modifiée. Elle préfère le pur et le naturel et c’est sûrement une Vierge qui a inventé la phrase « mieux vaut prévenir que guérir ».

Cette typologie est une obsessionnelle de l’ordre et ne supporte pas une improvisation « je m’en foutiste » ou la spontanéité, elle élabore des listes, de choses à faire et ressent une impression de calme et d’accomplissement quand elle dessine une jolie petite marque pour cocher ce qu’elle a fait. Cette petite fée du rangement a un énorme talent d’organisation et peut même transformer comme par magie l’environnement le plus incohérent en une machine bien huilée, elle a besoin d’un temps de préparation qui s’assimile à la pratique d’un rituel sacré qui évitera le chaos. L’expression virginale est intrinsèquement attirée vers des formes pratique de rituel, qui l’aide à se concentrer et à entrer dans un état d’esprit méditatif. Elle élève les tâches quotidiennes au rang d’une sorte d’art.
Cette personnalité a une approche efficace et logique de la vie, elle reste attentive et voit le monde dénué de ses illusions romantiques qui altèrent la perception. Certains y verront une attitude de froideur alors qu’elle possède un grand sens de l’humour. Gouvernée par le facétieux Mercure, elle peut donner des répliques qui rivalisent avec celles des meilleurs humoristes, elle est drôle mais attention à sa capacité aussi précise qu’un laser, à remarquer des choses subtiles au sujet des autres, qui, combinée à son esprit critique, peut mettre les gens mal à l’aise. Elle est aussi maligne qu’un singe, elle intègre tout ce qu’elle étudie et classifie toutes ces informations en un formidable ensemble, elle construit ainsi un répertoire  de compétences utiles.

Le côté sombre de la Vierge fait référence à ses dons innés poussés à l’extrême. Le sens critique qui se retourne en autocritique et induit un manque d’estime de soi. Elle peut focaliser sur un détail particulier de son apparence et vouloir absolument le corriger jusqu’à la chirurgie plastique. Quant au travail, dans une exigence de perfection, elle peut s’épuiser sans jamais obtenir le résultat souhaité.
Les crises de doute de soi peuvent alors tourner à l’anxiété et à des pensées obsessionnelles. La Vierge, pour s’équilibrer, doit se connecter et puiser dans les qualités de son signe opposé, les Poissons, et « travailler en conscience » avec l’art de lâcher prise sur ce qu’elle ne peut pas contrôler. La Vierge doit se souvenir que l’art de tisser l’ombre et la lumière conduit à l’entièreté.

C’est tout naturellement dans le secteur de l’amour et des relations que le discernement de la Vierge est le plus évident. En effet, comme se mettre en couple, pour elle, n’est pas sa priorité, elle a tendance à approcher l’idée de l’amour avec un regard sans projection ou illusion romantique. Elle garde la tête froide et son attitude est détachée. La Vierge peut vivre pleinement heureuse seule jusqu’à ce qu’elle rencontre la personne avec qui cela a du sens de se mettre en couple.
Dans la relation physique, la Vierge est un signe de Terre dont le corps est réellement le Temple, elle reste en phase avec sa nature sensuelle, loin de la volupté luxueuse du Taureau, ni l’attraction sexuelle bouillonnante du Scorpion, elle est une amoureuse techniquement expérimentée (qui pourrait choquer les signes les plus amoureux) et propose une relation pure, naturelle et simple.

La pratique du travail est clairement le chemin de vie de la Vierge. Elle a besoin de servir en contribuant au plus grand bien. Le désir de servir de la Vierge ne signifie pas qu’elle désire littéralement « être une servante », mais bien « améliorer le monde » en apportant sa pierre à l’édifice. La vocation de la Vierge entretenue par une sensibilité à fleur de peau et par un œil acéré peut faire d’elle une excellente éditrice, une correctrice, une chercheuse, une statisticienne ou une contrôleuse de gestion exceptionnelle. Dans la même attention méticuleuse au détail, elle peut devenir une chirurgienne brillante, elle peut s’épanouir dans une carrière médicale. Avec son exceptionnelle capacité d’organisation, elle est souvent une assistante exécutive recherchée.
Sa connexion au corps lui ouvre des carrières dans les arts de la guérison, comme enseigner le yoga, être herboriste, productrice de produits naturels ou dans les pratiques de guérison manuelle comme le massage ou l’acupuncture. Le respect de la Vierge pour la nature peut la conduire à une vie holistique et tourner ses talents vers l’agriculture, la production biologique, vers l’aménagement paysager, les soins aux animaux, l’apiculture et l’horticulture. De toute façon, quoi que la Vierge fasse, elle fait bien et l’élève souvent à un tout autre niveau de perfection, une fois qu’elle a trouvé sa vocation, elle s’aligne si complètement avec son travail que celui-ci devient synonyme de son identité.
La Vierge apprécie de travailler seule, si elle fait partie d’une équipe, elle a besoin de solitude pour se concentrer. En effet, la Vierge excelle dans une situation de travail où elle peut préserver et contrôler la qualité et l’environnement du lieu où elle se trouve. Un espace de travail calme l’aide à tenir son anxiété à distance. L’expression féminine de la Vierge peut travailler avec bonheur en coulisse ou dans un rôle de soutien, elle n’a pas besoin d’être le centre de l’attention ou de recevoir une gloire personnelle pour son travail, mais elle valorise et apprécie la reconnaissance et le respect.

Déesse Guide : Hestia (Vesta)

Hestia est l’une des 3 déesses vierges du panthéon grec avec Athéna et Artémis. Elle est la divinité vierge du feu sacré et du foyer domestique. C’est une cronide, elle est la 1ère fille de Cronos et de Rhéa, sœur de Zeus, Poséidon, Hadès, Héra et Déméter. Elle appartient à la génération des dieux mineurs.
Hestia jura chasteté et décida de veiller sur le reste de sa famille. Elle assiste à la naissance des Moires (déesses de la naissance, de la destinée humaine et de la mort) et fut horrifiée par l’idée de mettre au monde des monstres mais aussi sensibilisée par le traitement infligé à des femmes par leurs maris. Quand Poséidon et Apollon vinrent lui demander sa main, elle supplia Zeus de la laisser vierge.
Elle choisit donc la virginité éternelle avec la bénédiction de Zeus.
Celui-ci honore Hestia en faisant d’elle l’une des déités les plus importantes de la Grèce antique pour la remercier d’avoir maintenu la paix entre les Dieux. Chaque maison et chaque temple a un sanctuaire qui lui est dédié et elle est honorée par les 1ères offrandes de tout sacrifice. Hestia incarne le feu du foyer lui-même et en tant que tel, elle est le centre même de la vie de famille. Même si le foyer est un endroit où l’on se rassemble pour se tenir au chaud et faire la cuisine c’est aussi un autel, il représente le feu sacré qui est l’âme de la maison et le cercle le plus intime du sanctuaire.
Au même titre, l’équivalente romaine, Vesta, est aussi la déesse du foyer. Son feu perpétuel est entretenu par les vierges Vestales et il est considéré comme étant le cœur collectif et le feu de toute la cité.
On dénombre de nombreux rituels en relation avec Hestia. La prise de possession dans un nouveau logement, les mariages et la consécration de la naissance d’un enfant sont soumis aux rituels et aux bénédictions d’Hestia.

Bien que la Vierge soit un signe de Terre et qu’Hestia soit associée au Feu, il y a de nombreuses affinités entre les 2. Le plus évident, c’est qu’elles sont toutes les 2 identifiées avec l’archétype de la Vierge. Les 2 sont autonomes, sans besoin ou désir de glorification personnelle. La propension de la Vierge à travailler dans l’ombre suggère une qualité d’effacement d’humilité qu’elle partage avec Hestia. La synthèse qu’opère Hestia entre le quotidien et le sacré, incarnés par le feu du foyer, fait écho à la propension de la Vierge à trouver une nourriture spirituelle dans le mondain. Hestia comme la Vierge est connectée aux rituels de la vie quotidienne. Elles partagent toutes les 2, la capacité de créer et de maintenir des limites personnelles. La Vierge est connue pour sa capacité à dire non, à tirer un trait sur toute situation qui ne fonctionne pas pour elle ; de façon similaire, Hestia a refusé de se marier et de procréer et a choisi, comme voie privilégiée pour elle, celle de la virginité éternelle.

« Pureté et Impureté personnelles, nul ne peut purifier autrui »

Bouddha

On vient de répondre à l’appel du voyage insufflé par l’archétype Vierge. On est allé à la rencontre de l’énergie de la déesse Hestia et l’expression magique qu’elle a d’entretenir « l’illumination spirituelle » en prenant soin d’accomplir en conscience toutes les activités pratiques de la vie quotidienne par son « feu sacré ». On a traversé l’épopée virginale inspirée par l’élément Terre, à la découverte de la magie des potentiels énergétiques de service portés par la Vierge.
Le principe inhérent à l’énergie vierge est contenue dans le la notion du « mental divin universel ». Ce n’est pas la pensée vagabonde des Gémeaux mais la « Claire Vision » présidant à toute création.
Dans le microcosme humain, la Vierge est le mental analytique doué d’induction et de déduction ; dans le macrocosme, ce principe s’exprime dans les lois physiques de l’univers garantes de l’ordre immuable du cosmos, sans elles, le monde serait livré au chaos et l’anarchie. En ce sens, la Vierge est la « matrice du Monde », elle tisse un lieu où le hasard, l’incongru et l’imparfait n’ont pas de place.
L’énergie virginale est présente partout où la Claire Vision du plan est nécessaire pour optimiser les chances de réussite. Elle est l’Epure (dessin technique sur 3 plans utilisé par le charpentier, elle lui permet de trouver les coupes nécessaires à la réalisation de sa charpente), qui codifie jusqu’au plus petit détail de l’œuvre à accomplir.
Le nombre 6, lié à sa 6ème étape dans le zodiaque, représente la « perfection en puissance ». Il marque l’achèvement du cycle de l’évolution personnelle. À cette étape, se déversent toutes les énergies correctives grâce auxquelles sont réalisés les ajustements nécessaires pour que fonctionnent ensemble et harmonieusement le physique, émotionnel et le mental.
La Vierge est la matrice qui recherche la forme la plus parfaite chez l’Homme mais aussi dans la nature. La Vierge a la capacité de se retirer en elle-même en vue d’un « processus de purification », c’est en payant ce prix, ce tribu, qu’elle se libère de la pesanteur terrestre et elle peut ainsi utiliser son travail intérieur au service des autres. La Vierge a besoin de la blancheur de la perfection, elle assure les correspondances exactes qui rendent fonctionnelles les lois du microcosme à celles du macrocosme, la forme de la serrure avec celle de la clé, la parole avec l’acte, le plan avec sa réalisation parfaite. La personnalité Vierge attend, nourrit puis laisse finalement éclore la Présence Vivante intérieure qui abolira à jamais sa solitude, ses craintes et son souci de pureté.

« C’est par la Foi que l’on traverse les courants, et c’est par la Sagesse que l’on accède à la Pureté ».

Bouddha

Sentez vous à présent les tonalités fondamentales des archétypes Bélier, Taureau, Gémeaux, Cancer, Lion et Vierge. Nous avons clôturé, avec le signe de la Vierge, le cheminement de l’hémisphère personnel, nous allons maintenant aborder les rivages de l’hémisphère du collectif avec la 7ème étape zodiacale, l’archétype de la Balance.

Namaste


2 réflexions sur “Les 12 Archétypes Astrologiques : l’Appel du Mystère (6)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s