Les 12 Archétypes Astrologiques : l’Appel du Mystère (7)

Le Visage de l’Archétype de la Balance
(23 Septembre / 22 Octobre)

Portrait de la Balance

Maître : Vénus
Maison : 7
Elément : Air 
Qualité : Cardinale
Polarité : Masculine
Exaltation : Saturne | Chute : Soleil | Exil : Mars
Saison : Automne  | Sabbat : Mabon 
Jour : Vendredi
Nombre : 6
Physiologie : reins et région lombaire
Couleur : bleu ciel, indigo, blanc et rose
Cristaux : kunzite verte, séraphinite, fluorite, corail rose, lapis lazuli, marbre
Végétaux : frêne, platane blanc, figuier, peuplier, lilas, genièvre
Huile Essentielle : sauge sclarée, géranium, rose, oliban, bergamote et basilic
Déesse Archétypale : Aphrodite Ourania, Pallas, Lakshmi, Radha, Maât, Héra, Némésis, Junon
Conte Initiatique : La Funambule de l’Amour
Mots Clés : harmonie, médiation, conciliation, diplomatie, beauté, esthétique, paraître, équité
Voyage Intérieur : « A la rencontre de la déesse de l’Abondance »
Rituel : « Magie d’Amour »

Energie de la Balance

Le temps de transition féminin de la Vierge, pragmatique et travailleuse, préparant la saison froide à venir, cède la place au changement saisonnier. Dans un moment d’équilibre parfait entre la lumière et l’ombre, l’Equinoxe d’Automne annonce la saison de la Balance.
La Balance est un signe cardinal stimulé par la subtilité de l’Air, elle est le portail d’un point tournant saisonnier – ici, l’Automne – elle est soumise au principe masculin et animée par l’élément Air impartial et objectif. Elle initie, après le signe de la Vierge qui a clôturé l’hémisphère personnel, l’hémisphère collectif, à la quête d’une harmonie idéale sociétale vertueuse.
La lumière se fait moins intense, les matins sont plus frais et le soir venu, on s’enveloppe dans les vieux pulls favoris, blottis dans les plaids moelleux, après avoir allumé les premiers feux dans le foyer. On entretient la chaleur estivale dans les cœurs, prêts à visiter le labyrinthe de l’âme, propice au crépuscule de la période.

L’Equinoxe d’Automne marque la 2d récolte. L’abondance de la Terre est à son maximum, on remplit les paniers de pommes et de raisins ; on célèbre ce temps de plénitude en dînant à la lueur des bougies. L’archétype de la Balance concerne essentiellement l’équilibre, la relation à autrui, la comparaison, l’opposition ou la complémentarité. C’est le signe de l’union, des associations, des contrats ; il est « miroir », dans le sens où on attire celui/celle qui reflète une part de soi-même dont on doit prendre conscience. Ce signe est gracieux, élégant, courtois, il a besoin d’être aimé et la solitude lui fait peur.
Au cours de ce cheminement pour atteindre l’équilibre, la Balance pratique l’art délicat de la « réconciliation des contradictions », elle reflète la capacité de faire face à une situation et d’en voir toutes les facettes en préservant un regard objectif sur les choses et personnes. La Balance construit naturellement des ponts ; elle connecte, elle instaure la paix.
On souligne souvent l’indécision, l’hésitation de la Balance qui serait incapable de prendre parti, mais en fait, sa tâche est d’aligner les choses, d’être neutre et de trouver un terrain d’entente.
Pour la Balance, la recherche de symétrie s’étend à tous les secteurs de la vie. L’énergie de la Balance résonne avec le Nombre d’Or, la relation parfaite entre 2 propositions. Des relations interpersonnelles à celles entrent la ligne et la couleur, entre la forme et la fonction, la Balance est une artiste dont le support est la vie.

La Balance est connectée à Vénus sous son aspect Aphrodite Ourania, ou « Aphrodite Céleste » associée aux « principes supérieurs de l’Amour » : l’amour noble, spirituel, intellectuel, à la différence de l’amour physique et terrestre d’Aphrodite Pandémos liée à l’archétype du Taureau. La compréhension de l’énergie de la Balance paraît abstraite et c’est avec raison : la Balance est le seul signe qui ne soit pas représenté par un animal ou un humain. La Balance est symbolisée par les plateaux de la justice et son essence est en phase avec le concept de démocratie, d’égalité et de justice. Bien que la Balance soit un signe social, lié de façon innée à l’idée de relation, elle conserve à ce sujet une impartialité rationnelle et logique. Au plus profond de l’âme, cet archétype reste un « idéaliste romantique », rêvant d’une société harmonieuse et vertueuse.

Expression Féminine de la Balance

L’énergie Balance est des plus paradoxales. D’un côté, elle est l’incarnation du typiquement féminin : charmante, gracieuse et élégante ; d’un autre côté, elle représente le signe du zodiaque le plus ambitieux et le plus stratégique. Romantique par essence, elle peut se montrer allergique à tout engagement. Elle essaie continuellement d’équilibrer et d’aligner tous les facteurs de son monde de manière à pouvoir trouver l’insaisissable état d’harmonie. Créer la paix et l’harmonie est au cœur d’expression de cette énergie, à la poursuite de cet idéal, ces plateaux soigneusement équilibrés peuvent basculer dans un sens ou dans l’autre et tout renverser.

La Balance est un signe social par excellence. Elle est ce point d’évolution atteint par l’âme, d’où elle peut regarder son propre développement et reconnaître que s’il y a un « je », il y a aussi un « autre ». Son opposé, le signe du Bélier est entièrement tourné vers la naissance et l’épanouissement du « moi » quand la Balance parle de façon naturelle d’un « nous », de tout ce qui conduit à former des partenaires et à trouver mutuellement des chemins bénéfiques pour approcher la vie. La Balance excelle dans l’équilibre des besoins entre le « vous et le moi » et à trouver un but commun.
L’énergie Balance porte de façon innée le désir de la construction des relations de toutes sortes. Dans sa recherche d’harmonie, elle incarne la réputation bien méritée d’être amicale, coopérative, facile à vivre et juste. Elle veut réellement bien faire.

Cependant comme toute pièce, l’énergie Balance présente 2 faces, avec une autre face plus sombre. Quand elle se nourrit de son « ombre », dans sa quête de maintenir la paix, elle subit un besoin irrépressible de lisser, d’apaiser et de charmer quoi qu’il en coûte. Elle va arborer son sourire le plus doux et garder ses opinions et ses sentiments pour elle-même de façon à ne pas faire chavirer le navire. Elle veut absolument éviter toutes sortes de frictions qu’elle déteste par dessus tout afin de ne pas mettre en péril, en déséquilibre, son fameux « équilibre soigneusement cultivé et policé ».
Dans cette dynamique, peut apparaître un problème de « codépendance » avec ce besoin de vouloir plaire à tout le monde. Cette stratégie, pour l’énergie Balance, reste une tactique de survie. De façon viscérale, elle sait que dire aux personnes ce qu’elles veulent entendre permet de continuer à fonctionner en douceur. Elle cultive le fait d’être agréable pour rendre l’autre heureux et éviter le conflit.
Le problème avec cette posture est qu’elle induit un prix à payer : celui de la dysharmonie et le conflit interne, ce non respect du « moi » se transforme alors en ressentiment. L’énergie Balance peut ainsi développer un comportement « d’agressivité passive » favorisant des enjeux peu judicieux à maintenir la paix. Quand la situation devient très délicate et qu’elle est obligée de se confronter au problèmes de front et de fond, il arrive qu’elle se transforme en manipulatrice afin de conserver sa façade de raison et de sang-froid tout en faisant passer l’autre pour le méchant.
Face à son ombre, la Balance doit se rappeler que sa quête pour atteindre l’harmonie commence avec elle-même. Au lieu de sublimer ses propres opinions, ses besoins, ses désirs, elle a besoin de prendre exemple sur le Bélier, son contraire. En effet, l’énergie Bélier sait définir des limites claires et dire sa vérité sans se préoccuper de froisser quelques personnes dans le processus. C’est ainsi que la Balance peut apprendre à exprimer, elle aussi, ses propres besoins et opinions, ce qui l’aidera à trouver la paix et l’harmonie interpersonnelle à laquelle elle aspire.

L’énergie Balance en signe cardinal pragmatique définira toujours une stratégie, d’ailleurs elle atteint le niveau désiré de succès financier à un âge relativement jeune ; Vénus étant en relation avec les ressources et la richesse et correspondant à l’âge de 18 à 25 ans. La Balance incarne subtilement le fameux axiome de « la main de fer dans le gant de velours ». Elle procède toujours à ce que les choses soient accomplies dans une diplomatie amicale, les personnes sont alors heureuses de faire ce qu’elle leur demande.
Vénus est aussi en relation avec le concept de valeur et de mérite ; ainsi, la Balance investit en sa personne parce que cela augmente son amour-propre, elle croit sincèrement que si on fait un effort sur les « apparences », les personnes sont plus réceptives voire plus maniables. L’expression féminine de la Balance développe une sensibilité raffinée et est souvent comparée à une « beauté froide » quand la vénusienne Taureau s’exprime dans une sensuelle beauté terrestre.

L’énergie Balance est là pour apprendre au sujet de la relation, c’est la majeure partie de son but de vie. Ceci dit, elle peut se montrer d’une indécision notoire quand il s’agit de s’engager… En effet, en signe d’Air, la Balance adore « l’idée de l’amour », elle aime y penser, y rêver, lire des articles à ce sujet et le concept de 2 personnes vivant un rêve ensemble lui plaît. Comme elle est charmante et séduisante, elle ne manque pas de « prétendants » et c’est là que cela « se corse », elle a l’embarras du choix et comment peut-elle déterminer celui qui sera le mieux ? La Balance a besoin d’un « autre » qui apprécie la culture, qui présente de bonnes manières, intelligent, romantique, impartial et équilibré dans sa propre vie. L’énergie Balance étant le signe du mariage et de l’association, quand elle finit par trouver le bon, elle s’engage à 100 % et sera un « autre » loyal, fidèle et sympathique qui sera toujours entretenir la flamme de l’amour.

Avec ses compétences humaines exceptionnelles, son flair artistique et son ambition, la Balance peut exceller et embrasser de nombreuses carrières. Toutefois, elle aura besoin de travailler au sein d’une équipe pour donner le meilleur d’elle-même. Son intérêt pour les relations et son penchant pour l’amour pourrait la conduire à une carrière d’organisatrice de mariage.
Elle peut être douée pour assurer la promotion ou le rôle de porte-parole ou de représentante d’une entreprise, par exemple une industrie de grand luxe. Elle possède aussi des compétences de « meneuse », associée à une personnalité charismatique qui pourra se mettre au service d’une carrière politique, utilisant sa soif de justice comme engagement. On peut la retrouver dans des métiers comme avocate, négociatrice, arbitre, diplomate ou juge brillante.
Son côté esthète peut la conduire vers les beaux-arts, la photographie, l’architecture ou la décoration d’intérieur. Son intérêt pour la beauté et les accessoires de mode lui ouvre les portes de tous les métiers en relation, comme l’art de la coiffure et du maquillage, de l’esthétique, la représentation en cosmétiques le stylisme ou le commerce.

Déesse Guide : Lakshmi

Lakshmi, en sanskrit, veut dire « beauté, splendeur, prospérité, fortune ». Déesse du Panthéon Hindou, elle est en résonance parfaite avec de nombreux attributs de l’archétype de la Balance. Elle est la déesse naturelle de la beauté et de l’abondance, elle est connectée avec l’amour et le mariage comme le signe de la Balance. Elle est la fille d’un grand rishi né de la poitrine de Brahma, Bhrigu. Elle s’incarne en femme lorsque Vishnou s’incarne sur Terre ; elle choisit Vishnou, le Protecteur, comme compagnon divin et comme mari. Cela suggère qu’elle n’est pas seulement la déesse de la richesse et de la prospérité, mais aussi celle de l’Amour, du Dévouement et du Mariage, toutes choses qui peuvent sans aucun doute être décrites comme des formes d’abondance. Lakshmi et Vishnou constituent « le couple divin » par excellence : en Inde, les futurs mariés s’inspirent de l’image de Lakshmi /Vishnou unis, pour célébrer et honorer de leur influence la cérémonie de leur mariage.
Lakshmi est l’une des déités les plus populaires du panthéon hindou, elle est vénérée toute l’année mais plus particulièrement pendant le festival des lumières Diwali qui est un temps de joie et de plénitude pour se rassembler et célébrer. Les lumières et les lampes sont allumées en son honneur pour célébrer son arrivée et dissiper l’obscurité. Diwali se déroule pendant la Nouvelle Lune, généralement en Octobre, pendant la saison de la Balance.

Lakshmi est figurée comme une belle femme d’expression sereine, habituellement drapée d’un magnifique sari rouge et or. La plupart des représentations la montre gracieusement assise ou debout sur un lotus rose, ornée de bijoux et entourée de symboles de prospérité d’abondance, comme les pièces d’or et des coupes remplies de fruits mûrs. Elle est parfois accompagnée d’une paire d’éléphants joyeux qui l’aspergent doucement d’eau, ce qui confirme qu’elle personnifie la déesse de la fertilité, de même que son rôle de pourvoyeuse de richesses et d’abondance. Le lotus a de nombreux niveaux de significations symboliques dans la mythologie orientale. Ses racines plongent profondément dans l’eau boueuse alors que sa fleur s’ouvre, pure et majestueuse, dans le monde visible : elle suggère un équilibre entre l’inconscient fertile se canalisant dans la manifestation et la beauté du monde conscient. La fleur de la conscience est littéralement nourrie par les riches profondeurs cachées juste en dessous de la surface.
Lakshmi est une manifestation divine de l’énergie de Shakti, le « Féminin Sacré » et on dit que toute femme est une incarnation de Lakshmi. Elle naît de « l’Océan de Lait » que les dieux barattent pour acquérir le nectar d’immortalité. Le barattage de la mer de lait est la base du mythe cosmologique de la mythologie hindoue. Elle est considérée comme étant une bienfaitrice qui aide son prochain afin de développer sa richesse intérieure.

Elle a 4 mains qui représentent la Vertu et lui permet de distribuer les richesses, elle symbolise les 4 richesses de la vie qui sont nécessaires pour aborder une vie équilibrée :
*kama (désir): plaisir et amusement
*artha : prospérité matérielle
*dharma : conduite vertueuse et relations harmonieuses
*moksha : libération spirituelle.
Ces 4 buts indiquent bien que pour avoir une vie d’abondance et de richesse à tous niveaux, on doit être conscient de l’équilibre, ce qui est bien sûr un thème majeur de l’énergie Balance.

Le signe de la Balance est gouvernée par Aphrodite, qui présente, de fait beaucoup de similitudes avec Lakshmi déesse provenant d’un autre panthéon.
*Lakshmi émerge d’une mer de lait sur un lotus rose, quand Aphrodite naît de l’écume de la mer et parvient au rivage sur une coquille Saint-Jacques.
*Lakshmi choisit Vishnou comme époux ; Aphrodite choisit toujours ses amoureux.
*Lakshmi donne naissance à Pradyumna, qui est la réincarnation du dieu de l’amour et du désir, le seigneur Kama, alors qu’Aphrodite est la mère d’Éros, un autre dieu de l’amour et l’attraction sexuelle.

La Vérité est le point d’Equilibre de 2 contradictions

Proverbe chinois

On vient de répondre à l’appel du voyage insufflé par l’archétype Balance.
On est allé à la rencontre de l’énergie de la déesse Laksmi et l’expression magique qu’elle pratique avec art pour trouver « le point d’équilibre » avec élégance et habilité. Elle met en lumière « la voie juste du milieu » en diffusant l’harmonie, l’amour et l’abondance autour d’elle. On a traversé l’épopée pacificatrice inspirée par l’élément Air, à la découverte de la magie des potentiels énergétiques de diplomatie portés par la Balance.
Le principe inhérent à l’énergie Balance est de concilier les contraires.
La Balance achève la croissance de la personnalité, domaine des 6 premiers signes du zodiaque, elle initie le 2d hémicycle orienté vers une collectivisation croissante. Entourée de 5 signes à droite comme à gauche, l’axe Bélier/Balance sert de pivot à tout le zodiaque.
Ce sont des moments d’équilibre dynamique, des phases de chaos intérieurs et de liberté totale au moment où toutes les certitudes disparaissent. La maîtrise du monde de la mesure en Vierge a préparé en tout point le champ exploratoire de la Balance. L’harmonie, mot-clé de ce signe, fait d’elle la messagère d’un nouveau monde plein de promesses d’où émane la beauté. Dans la nature comme dans l’art, l’étape Balance reflète globalement le degré d’harmonie établie entre les parties que la Vierge s’est efforcée d’analyser. Un tout pourvu d’unité est, pour la première fois, envisagé.

A l’étape Balance c’est la première rencontre objective du « non-moi ». Jusqu’à la Vierge, les énergies étaient utilisées pour construire la personnalité, toute implication dans le monde était un surplus de vitalité dont la source s’alimentait à une impulsion intérieure ou la volonté de l’égo. L’Être Balance est, avant tout, un organisateur social qui aime rassembler les personnes dans la joie et le partage. Il sait écouter en s’efforçant sincèrement de comprendre l’autre. L’énergie Balance se sent divisée intérieurement entre l’impulsion socialisante qu’il habite (2d hémicycle) et le souvenir encore vivace d’une personnalité autonome et critique (1er hémicycle). Malgré ce tiraillement, elle offre l’opportunité aux parties de s’associer entre elles sans perdre leur spécificité pour coopérer à la genèse d’une culture.
Elle incarne l’Être romantique à la recherche de l’âme sœur qui, placé pour la première fois face un autre que lui-même, aspire à une relation de couple puissamment idéalisée, bâtie sur l’échange réciproque et la paix. L’énergie Balance cherche à établir « ordre et beauté » en donnant aux éléments épars l’opportunité de jouer un rôle au sein du plus grand Tout.
En sanskrit, la Balance se nomme Tula, elle désigne un pays lointain où règne un âge d’or mythique, une terre sainte. Ce signe a la nostalgie de la beauté, de la vérité, du groupe idéal. Inconsciemment, elle résonne avec les grandes images de l’Eden primordial. C’est la quête de la paix intérieure pouvant mener à la contemplation des beautés subjectives de l’Univers, fruit d’une harmonisation des vibrations du moi avec celle du Soi. La Balance est un lieu où chacun exprime sa lumière intérieure contribuant ainsi à l’éclat du groupe entier. Le « vrai » appartient la sphère de Mercure, qui s’apparente à l’élément Air de la Balance. La question se pose maintenant de savoir ce qui est « intellectuellement juste ». Sa vérité rencontre d’autres vérités alors qui a raison ? Existe-t-il une vérité universelle ? Où se cache la vérité ?

La réponse réside peut-être dans une prise de conscience globale. Le bien appartient à la sphère de Saturne, exalté en Balance, on aborde, ici, une notion de conscience morale. Le bien correspond à toutes les lois ou conventions strictement humaines qui permettent à un groupe social de s’épanouir. En effet, la nature ne connaît ni le bien et le mal. Ce 7ème signe perçoit les règles de vie essentielles qui autorisent la communauté humaine à acquérir une plus grande cohésion. Mais tout cela est encore un peu conceptuel et aérien et il faudra attendre l’étape Capricorne, terrienne et tangible, dont Saturne est le maître, pour concrétiser les idéaux sociaux de la Balance.
La Balance est le moment de naissance à la « conscience de l’autre », quand le Cancer représente dans la symbolique astrologique la « naissance de la conscience de soi-même », et le Bélier la « naissance à la pulsion de vie ». L’énergie Balance est civilisatrice, elle œuvre pour le rassemblement de personnes fières et esseulées en une communauté de vie.
Pour éviter que la civilisation ne s’étoile comme une fleur sans racine, elle devra se ressourcer en renouant avec les forces vives de la Terre, telle sera la fonction de la prochaine étape, Scorpion qui livrera bataille, soutenue de hordes barbares exterminant sans pitié une culture livrée au jeu de l’apparence ou stimulant une régénération de la civilisation par la nouvelle élan créateur.

Sentez vous à présent les tonalités fondamentales des archétypes Bélier, Taureau, Gémeaux, CancerLion, Vierge et Balance ? Nous avons initié, avec le signe de la Balance, le cheminement de l’hémisphère collectif, nous allons maintenant aborder les rivages du mystère, de l’intense et du magique avec la 8ème étape zodiacale, l’archétype du Scorpion.

« Le monde n’a jamais eu de commencement, ni de fin, parce que le monde est en équilibre ».

Wistenlove Augustin Couloute

Namaste


8 réflexions sur “Les 12 Archétypes Astrologiques : l’Appel du Mystère (7)

    1. Pour rappel comme explicité dans l’article, Lakshmi est une des déesses les plus populaires du panthéon hindou, elle est associé à la prospérité, l’harmonie, la beauté et elle est assez proche des énergies de Vénus, le gouverneur de la Balance.
      Dans ce même panthéon, on relie Kali, la déesse de la transformation et de la destruction au Scorpion. Toutes les 2 sont des avatars de la Shakti, la Déesse-Mère.
      Après les résonances sont libres, j’ai choisi Lakshmi comme j’aurais pu choisir Vénus mais que je l’avais déjà traité pour l’archétype du Taureau ou alors Némésis dans le panthéon grec, la déesse de la justice, elle personnifie la « loi morale » et mettre l’accent sur cette caractéristique de la Balance.
      Namaste

      J’aime

      1. Merci pour la réponse, en fait j’avais remarqué que la déesse Lakshmi était honorée chaque année à la fête des lumières Diwali🪔 sous le signe du Scorpion ♏️ en tropical chez nous, en Inde il en est autrement car le Soleil en sidéral est en Balance ♎️.
        Faudrait-il qu’on soit en cohérence avec le zodiaque et la déesse Lakshmi pour une interprétation astrologique sidérale ?

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s