La Chèvre : Sa Symbolique

Le mot « chèvre » vient du latin capra
Sa symbolique est en lien avec la notion de « nourrice des dieux » d’une part
et de « pulsions démoniaques » d’autre part

« Si la chèvre avait la queue plus longue, elle pourrait balayer les étoiles »

Proverbe Tchèque

La chèvre est un animal mythique, voire mystique. En Inde, elle est assimilée à la mère du monde, la nature primordiale, cause originelle du monde matériel. La tradition ésotérique a la même vision : la chèvre céleste nourrit le monde et organise le cosmos. Selon des récits ancestraux chinois, la chèvre sert aussi d’enclume pour façonner la foudre, la source du feu.
Paradoxalement, dans les religions monothéistes, elle fait aussi partie, comme le bouc, des animaux démoniaques.
Le terme « caprice » qui est dérivé de capra en latin « chèvre », traduit parfaitement l’ambiguïté symbolique dont la chèvre est porteuse. Dans l’absolu, l’animal évoque le caractère naturel et sauvage, la liberté, voire la franche indiscipline, telle la chèvre de Monsieur Seguin.
La chèvre est tantôt nourricière divine assimilée au principe de croissance et de vie, tantôt animal cornu aux pieds fourchus, entrant dans la liste des bêtes impures.
Dans la mythologie grecque, c’est la chèvre Amalthée qui nourrit Zeus et qui fournit la fameuse corne d’abondance. Sans oublier qu’à partir de sa peau, Zeus fabrique la première égide (du grec aix et aigos qui veut dire chèvre), bouclier qui l’aide à triompher des Titans. De façon similaire, dans la tradition scandinave, c’est la chèvre Heidrun qui nourrit les guerriers d’Odin.
À l’opposé de ses significations positives, dans les 3 religions monothéistes, la chèvre est l’incarnation du diable, qui prend parfois son apparence, comme en témoignent ses cornes et ses pieds fourchus. Chimères, créatures fabuleuses citées par Homère, synthétisent également le caractère infernal par sa composition hybride : tête de lion, corps de chèvre et queue de Dragon.

La chèvre est à la fois le symbole de certitude, d’énergie créatrice, de réjouissance, de tranquillité, d’aspiration et de foi. La chèvre porte une belle énergie de sécurité illustrant l’adage : « lent et régulier gagne la course ». La chèvre rappelle de se concentrer sur chaque étape du voyage au lieu de se focaliser sur la destination. Elle propose de se questionner sur les notions d’attachement, de sa nature : est il sain ou pas ?
Elle nous invite à perfectionner nos compétences et nos talents afin d’honorer nos dons et devenir en cela plus habile. La chèvre porte naturellement en elle une volonté à grimper à des hauteurs que les autres animaux ne veulent pas atteindre, elle signale ainsi un potentiel d’énergie puissant d’ambition et d’aspiration. La chèvre vise haut, elle nous rappelle d’atteindre les étoiles, la chèvre est un beau signe que l’on peut accomplir bien plus que ce que l’on pense !

L’univers a des plans pour nous qui sont au-delà de nos attentes les plus folles.

Sagesse Céleste

Les cornes de la chèvre sont un symbole d’ascension spirituelle, les cornes sont comme des antennes qui absorbent les informations du monde des esprits. La chèvre ne perd d’ailleurs jamais ses cornes, cela permet de déterminer son âge. Une chèvre mature a un niveau d’élévation spirituelle plus élevée. Elle nous permet d’avoir une vue d’ensemble et de prendre de la hauteur sur notre existence. Le corps n’est qu’un véhicule permettant que l’on navigue dans « le voyage de son âme » sur Terre. La chèvre nous donne la direction de la foi afin de devenir une âme plus éclairée.

D’ailleurs, le glyphe du signe du zodiaque du Capricorne représente un animal avec le haut du corps d’une chèvre alors que son bas du corps est une queue de poisson. Il s’agit du signe le plus ambitieux du zodiaque, il représente aussi le désir d’ascension et d’évoluer du poisson (les profondeurs des eaux) à la chèvre (les sommets des montagnes).

Au niveau de la symbolique des rêves, la chèvre représente l’agilité physique, l’amour de la liberté et l’obstination. Une chèvre blanche met en évidence le franc-parler et la nature spontanée, c’est un signe de joie, de robustesse et d’endurance.

Namaste

Source : Corinne Morel ; Dictionnaire des Symboles, Mythes et Croyances. Elle est diplômée d’études en pratiques sociales à l’université Lyon II et du Collège International de Sophrologie Médicale, Corinne Morel est formatrice en psychologie. Après avoir assuré pendant plusieurs années des consultations divinatoires en tant que tarologue-astrologue, elle s’est orientée, en 1989, vers l’enseignement de la tarologie (Tarot de Marseille, Oracle Belline, Grand Jeu de Mademoiselle Lenormand), de la psychologie et de la numérologie. Passionnée par le symbolisme, la philosophie, la psychanalyse et l’ésotérisme en général, Corinne Morel a écrit une vingtaine d’ouvrages de référence en lien avec ces domaines.


2 réflexions sur “La Chèvre : Sa Symbolique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s