Source, Fontaine, Puits : Symboliques

« La force de l’Eau vient de la Source »

Proverbe Persan

Source : Ss Symbolique

Le mot « source » vient de la racine latine surgere, qui a donné naissance à sourdre et sourcer, pour sortir.
On donne, en physique, le nom de source à l’eau vive qui sort de terre, en plus ou moins grande quantité, et qui devient l’origine des puits, des fontaines, des rivières.
Sa symbolique est en lien avec la notion de « matrice »

Le source est l’origine du « voyage de l’Eau » qui se répand à l’infini là on a besoin d’elle. Elle jaillit et coule, suivant, au gré de son intuition, un contenant (lit de rivière, bassin, fontaine, puits, océan). Le source est sûrement une belle métaphore poétique de « l’Amour qui jaillit » sur l’humanité apportant bienfaits et sagesse.

La source possède universellement une valeur matricielle et emblématique de l’origine : la situation encore vierge de toute expérience, la pureté absolue, les eaux primordiales. Elle partage le symbolisme général de l’eau, notamment les significations de fécondité, d’imaginaire et de création. Dans les mythes et légendes, les sources, comme les fontaines ou les puits sont habités par des génies bienfaisants.
Sur le plan psychologique, la source évoque l’histoire inconsciente, renfermant les causes et les origines des pulsions, des complexes et des traits de la personnalité.

Fontaine : Sa Symbolique

Le mot « fontaine » vient du latin fontana
Sa symbolique est en lien avec la notion de « régénération »

La fontaine illustre la pureté, l’innocence, la fraîcheur du corps, du cœur et de l’âme. La fontaine est une métaphore de l’immortalité, de la purification et de la régénérescence. Propriété des dieux, la fontaine est un lieu sacré qui ne doit pas être profané sous peine de lourdes sanctions.
Pourvu d’une signification symbolique identique à la source, la fontaine ne s’en distingue que par sa fonction de rajeunissement. Ainsi la célèbre fontaine de jouvence, symbole de l’alchimie, est-elle censée non seulement accroître la longévité mais rajeunir et maintenir dans la fleur de l’âge ceux qui s’y désaltèrent.
Elle figure de façon allégorique l’accès à la connaissance, à la vérité et au mystère, qui accordent à l’initié une sagesse sur laquelle le temps n’a plus de prise. Cette signification transparaît de façon évidente dans la mythologie scandinave à travers la fontaine de Mimir.
La fontaine, douée de sagesse, apparaît également dans la science augurale antique. La pégéomancie, divination par l’eau des fontaines ou des sources, consistait à interpréter les diverses manifestations se formant à la surface de l’eau : rides, bruits subtils, après y avoir acheté un caillou. Selon la légende, Egérie, conseillère et inspiratrice du roi Numa, fut changée à sa mort en fontaine.

Puits : Sa Symbolique

Le mot « puits » vient du latin puteus
Sa symbolique est en lien avec la notion de « l’Inconscient »

Le puits est le symbole de la profondeur, du secret et de la connaissance. Il exprime l’enfouissement des ressources, leur dimension cachée, latente et accessible au seul initié. Il évoque l’obligation de creuser, de puiser dans les profondeurs de la Terre ou dans les profondeurs de son Être. Par conséquent, il est le symbole de l’inconscient freudien évoquant les pulsions refoulées, le vécu ou l’histoire personnelle, ou de l’inconscient jungien comme la connaissance universelle ou l’histoire de l’humanité.
Fortement valorisé dans le pensée magico-religieuse, le puits est sacré. La regard porté sur lui doit être respectueuse. Sans compter qu’il y a la capacité d’exaucer les vœux de toute personne y jetant une pièce. Cette croyance trouve son origine dans le fait que le puits est considéré comme le lieu d’habitation des esprits qui ont le pouvoir d’entendre et de réaliser le souhait des vivants. En Chine, chaque puits à son Roi dragon, dieu qui veille sur la maison ou le village. Il est pour cette raison l’objet d’un culte révérencieux.

« La nature est, pour celui qui sait la regarder, une source inépuisable d’émerveillement »

Thomas Traherne

Le symbolisme de la source, de la fontaine et du puits est relié à l’Eau, miroir de l’Âme qui porte le vie, nourrit, féconde et pourvoit. Elle est passive, créatrice, stable et changeante. Elle inonde les âmes de pureté, de régénération et de vie nouvelle. Elle est synonyme de « promesse divine », elle est « Eau Cosmique ». L’Eau est la matière qui se laisse traverser, transfuser par la Lumière, devenant porteuse du germe en gestation de la Connaissance, de le Sagesse et de l’épanouissement de la Conscience. L’Eau comme le Tao, la « Voie », la « Grande Mère » est Amour et vacuité infinie.

Rien au monde
n’est aussi mou et fluide que l’eau.
Mais pour dissoudre le dur et l’inflexible,
rien ne la surpasse.

Le mou triomphe du dur ;
le souple triomphe du rigide.
Tout le monde sait que cela est vrai,
mais peu savent le mettre en pratique.

Tao Te King, 78

Namaste

Source : Corinne Morel ; Dictionnaire des Symboles, Mythes et Croyances. Elle est diplômée d’études en pratiques sociales à l’université Lyon II et du Collège International de Sophrologie Médicale, Corinne Morel est formatrice en psychologie. Après avoir assuré pendant plusieurs années des consultations divinatoires en tant que tarologue-astrologue, elle s’est orientée, en 1989, vers l’enseignement de la tarologie (Tarot de Marseille, Oracle Belline, Grand Jeu de Mademoiselle Lenormand), de la psychologie et de la numérologie. Passionnée par le symbolisme, la philosophie, la psychanalyse et l’ésotérisme en général, Corinne Morel a écrit une vingtaine d’ouvrages de référence en lien avec ces domaines.


7 réflexions sur “Source, Fontaine, Puits : Symboliques

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s