Ajna Chakra आज्ञा : Rituels d’harmonisation (6)

Méditation

Pratiquer une courte méditation avec affirmations positives spécifiques ; à faire le soir au coucher et le matin au réveil si possible 40 jours d’affilé.

J’écoute ma Sagesse Intérieure.
Je fais confiance à mon Intuition. 
J’ai confiance en mes Possibilités.
Je vois avec Clarté.

Affirmations Ajna Chakra

Autre pratique : exercice pour développer la vue périphérique et ses perceptions.
Appliquer quelques gouttes d’hysope decumbens dans les mains et une goutte sur le 3ème œil. Inspirer profondément et se passer les mains sur l’aura. Debout, pieds joints, monter lentement les mains latéralement et les ramener au-dessus de la tête en position de prière de façon à capter l’énergie de la terre et du ciel. Descendre les mains jointes sur le sommet de la tête, puis devant le visage et le cou, les immobiliser devant la poitrine. Mains toujours en prière, diriger les pouces vers le buste, à l’inspiration, écarter les mains l’une de l’autre jusqu’à ce que les pouces soient en face des mamelons ; à l’expiration, rapprocher les mains à 1 cm l’une de l’autre. Recommencer le geste 3 fois.
Elever les mains au niveau du regard, refaire 3 fois la même opération en écartant les mains à la largeur des yeux. Faire la même chose avec le 3ème œil, sur le haut du front à la racine des cheveux, mains légèrement inclinées vers l’arrière de la tête, puis sur le sommet de la tête. Pendant tout le rituel, conserver l’attention sur les pouces et dans l’ouverture et la fermeture des mains et du canal central.

Autre exercice de méditation pour unir les énergies du plexus solaire avec celles du 3ème œil, unir l’intellect et l’esprit, augmenter la capacité de visualisation. Appliquer une goutte d’huile essentielle de sauge officinale sur le 3ème œil.
S’assoir en lotus, en tailleur ou sur un chaise les 2 pieds parallèles ancrés au sol, la colonne vertébrale droite, le menton légèrement incliné en avant.
Visualiser le corps dans sa totalité.
Visualiser des racines qui poussent sous les pieds et sous le coccyx qui s’ancrent dans le sol.
Visualiser la colonne vertébrale.
Visualiser tous les chakras, leurs racines fixées sur la colonne vertébrale, traversant le corps pour s’épanouir comme des fleurs sur le devant.
Concentrer l’attention sur le plexus solaire.
Inspirer par les pétales du plexus et conserver le souffle en ce lieu en comptant jusqu’à 3.
Imaginer ensuite que ce souffle monte jusqu’à l’ajna.
A l’expiration, visualiser ce souffle sortir du 3ème œil.
Rester dans le silence, observer ses pensées, ses émotions, sans jugement. Cette méditation demande un peu d’entraînement, l’idéal est de répéter ce processus plusieurs fois de suite.

Pour un temps plus long suivre une méditation guidée de votre choix comme celle-ci :

Ecouter

Chanter, écouter certaines vibrations spécifiques ou répéter des mantra peuvent également apaiser Ajna.

Le mantra associé à Ajna  Chakra est le mantra Ksham.
N’hésitez pas à chanter le son Ksham lors de vos séances de méditation.
D’autres sons comme les bruits blancs (bruit produit par un stimulus contenant toutes les fréquences audibles de vibration) ont également un impact très positif pour stimuler Ajna.

Exercer des mudra (yoga par les doigts)

Un MUDRA est un mot sanskrit  qui définit un ensemble de geste symbolique et qui dirige le courant vital à travers des positions des mains.
Notre vie est entre nos mains ! La tradition védique nous conseille de comprendre cette expression à la lettre. Il faut juste voir chaque doigt comme le roi d’une énergie et la pratique des mudra, qui en sanskrit veut dire « signe » ou encore « sceau »,  favorise le dialoguel’échange, la collaboration avec ces énergies.

Il est bien connu que notre corps subtil est empli de canaux énergétiques, les nadi, qui gèrent aussi bien nos processus physiologiques que psychiques. C’est surtout à la surface des pieds et des mains que ces canaux s’accumulent. Travaillant avec nos doigts nous pouvons harmoniser notre état physique, contrôler nos émotions, augmenter la concentration, et en fin de compte harmoniser notre Etre Individuel aux processus de l’Univers.

Kalesvara Mudra :
« Krishna qui règne sur le Temps »
Utilisé pour éliminer un trait de caractère difficile,  calmer le flot des pensées, apaiser les émotions et améliorer la concentration.

Pratiquer le Yoga et le Pranayama

Dans le processus d’équilibrage, le Yoga va jouer un rôle d’affirmation au sens corporel et spirituel.

Yoga : action d’atteler, de maîtriser, de dompter
Yogi, (yogini) : pratiquant(e) du Yoga
Pranayama :la discipline du souffle au travers de la connaissance et le contrôle du prāṇa, énergie vitale universelle.

Enseignement Yogi

Étant un chakra supérieur ou spirituel, la façon la plus efficace pour activer ce chakra reste la méditation.
Cependant, certaines postures de yoga sont particulièrement ciblées pour ce rôle : ce seront surtout des postures de stimulation du cerveau nécessitant concentration et équilibre et des postures de retirement intérieur (ou pratyahara).
N’hésitez pas à associer la visualisation de la fleur de lotus à 2 pétales. L’un représente le canal énergétique du Soleil (Pingala) et l’autre celui de la Lune (Ida).
Visualiser la couleur Indigo d’Ajna dans votre front lorsque vous prenez la posture afin de cibler plus spécifiquement le travail. Le pranayama le plus adapté pour stimuler Ajna est Brahmari ou la respiration de l’abeille.

Les postures de Yoga adaptées à Ajna

– Posture de l’Aigle : Garudasana « Oiseau Mythique »
Garuda = le mythique « roi des oiseaux », la monture de Vishnu.
Le mot est habituellement traduit par « aigle », bien que, selon un dictionnaire, ce nom signifie littéralement « dévoreur », parce que Garuda était à l’origine identifié au « feu brûlant des rayons du soleil ».

– Posture de l’Enfant : Balasana
Bala veut dire enfant, cette posture calme le cerveau et aide à soulager le stress et la fatigue

– Posture du Danseur : Natarajasana ; nata = « danseur » ; raja = « roi ou seigneur »
Natarajasana (la posture du danseur) est une posture avancée, elle demande équilibre, et ouverture à la fois d’épaule et du devant de la cuisse. Son exigence est le reflet du mythe qui est à son origine.
Dans les temps anciens, existait un groupe de sages, dix milles Rishi, qui refusaient de croire en l’existence des dieux, et de la triade Brahma – Vishnu – Shiva. Ce dernier décida de les visiter là où ils habitaient, dans la forêt, afin de leur révéler la vérité… Les rishi à l’arrivée de Shiva l’accueillir avec des mauvais sorts, tous aussi inefficaces les uns que les autres. Ils décidèrent alors de lui envoyer un tigre féroce, Shiva l’attrapa et utilisa sa peau pour en faire un vêtement. Puis ils lancèrent un serpent extrêmement dangereux, Shiva le mit autour du cou comme collier. Enfin les rishi envoyèrent sur Shiva un démon sous la forme d’un nain tout noir qu’il écrasa alors au sol avec son pied, et commença à danser. Le rythme était envoûtant, en même temps que Shiva dansait, il jouait d’un tambour nommé damaru, et de la lumière émanait de son corps. Les dieux descendirent du ciel pour le vénérer dans sa forme du Dieu de la danse, nommé Nataraj. Les rishi hérétiques éblouis se mirent à genoux devant sa splendeur.
Cette danse est appelée aussi Danse de l’éternité, ou Danse de Tandava. Quand Shiva danse le monde tremble et se désintègre pour devenir néant, et permettre à un nouveau monde de se créer. Il est dit que Shiva performe cette danse dans le cœur de ses dévots pour détruire l’égo et permettre à leur âme pure de se révéler.

– Posture de  l’Arbre : Vrikhsasana
L’arbre (vrikhsa en sanskrit) est un symbole universel représentant l’axe du monde qui unifie les réalités matérielles et spirituelles. Ses racines, plongeant dans la terre, évoquent l’énergie que l’on puise dans le monde phénoménal, le monde matériel. Sa cime évoque la sensibilité et l’ouverture de la conscience à des dimensions plus subtiles, plus spirituelles. Ainsi, cette attitude peut exprimer la verticalité de l’homme, son cœur (Anâhata Chakra) situé en équilibre entre le ciel et la terre. Par ailleurs, dans sa soumission aux saisons, l’arbre symbolise également les changements et les mutations survenant dans la vie de chacun.
Se compose de 3 degrés :
1 / S’ancrer 
2 / S’élever
3 / Se relier.

– Posture du Guerrier III : Virabhadrasana  Virabhadra = guerrier

– Posture du Chien museau vers le sol : Adhomukhasvana
Adho = « vers le bas » ;  mukha = « museau » ;  svana = « chien »

– Posture de la Charrue : Halasana ; hala = « charrue »
Améliore la souplesse de la colonne vertébrale et stimule les nerfs qui l’entourent.

– Yoga Mudra en padmasana (en lotus)

Bon entraînement et bonne harmonisation du Charkra Frontal.

Namaste




Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s