Shakti शक्ति : l’Energie du Féminin Suprême

Je m’incline devant la puissance primordiale,
Je m’incline devant la puissance et l’énergie universelles,
Je m’incline devant ce à travers quoi Dieu crée,
Je m’incline devant la puissance créatrice de la kundalini,
le pouvoir de la Mère Divine.

Mantra dévotionnelle à la Shakti

Skakti : déesse hindoue primordiale

Shakti, énergie créatrice ou principe actif de l’univers, l’Être Suprême, est la Grand-Mère divine Dévi et ses différents avatars.
Le terme vient du sanskrit, shah qui signifie « pouvoir ou potentiel à produire ».
C’est l’énergie cosmique primordiale et la puissance sous-jacente de la création et son existence, c’est le cosmos lui-même, c’est l’agent de tout changement.
Elle est toutes les Mères universelles à la fois nourricière, protectrice et destructrice. Elle se personnifie sous différentes formes comme :
Parvati (épouse de Shiva), son nom en sanskrit veut dire « femme de la montagne », elle personnifie la forme bienveillante de la Shakti , elle est le modèle de « bonne conduite pour les femmes ». Elle est la déesse de la dévotion et de l’harmonie.
Kali, l’avatar noir de Dévi, qui est la déesse du Temps, de la préservation, de la transformation et de la destruction. En terme sanskrit, son nom veut dire « celle qui détruit toute chose », elle est le « mal incarné » sous toutes ses formes surtout celui de l’ignorance, de la jalousie et de la passion.
Saraswati, la déesse des arts et de la sagesse, de l’éloquence, de la connaissance. Elle est « la multiforme », épouse de Brahman, sa demi-sœur et sa fille. En effet, l’hindouisme fait appel à 2 concepts : l’essence (Brahman, le créateur de la trimurti hindou) et l’existence (pradhana), la Shakti ou Saraswati, serait la forme qui permettrait à l’esprit (brahman) de se manifester et de se matérialiser. L’union de Saraswati et de Brahman souligne la notion que la connaissance est une condition majeure à la création. Leurs enfants sont les Védas, Saraswati étant le vach, le verbe originel et créateur.
Durga, « l’Inaccessible », qui est la Shakti de l’Absolu impersonnel, adorée seule, signe de toute puissance. Elle la déesse du courage et de la force.
La Shakti est aussi l’énergie de la Kundalini Yoga, la déesse-serpent existant dans le corps de chaque être humain. La pratique de ce yoga permet d’accéder à un niveau de compréhension plus élevé et la maîtrise des énergies.
Le culte de la Shakti est célébré partout en Inde et culmine lors du festival de Navratri (en sanskrit नवरात्रि, littéralement : « neuf nuits ») se déroulant sur 9 nuits et 10 jours.

Shakti : le Principe féminin divin

La Shakti, principe actif féminin créateur est le symbole de la fécondité, de la maternité. C’est le bonheur intérieur qui rayonne et qui communique. Cette énergie se love aussi dans chaque Homme de façon « non-manifestée », non-visible. Elle nous relie à tout ce qui est à l’intérieur de nous et autour de nous. Elle nous rappelle que notre nature est changeante et cyclique. Elle est inépuisable et se loge dans notre petit bassin.
Elle nous enseigne la « pratique de la discipline spirituelle » et nous met en relation avec notre Mère Nature. Elle nous apprend l’amour, la sagesse, le courage, la loyauté et la connaissance. Cet apprentissage nous conseille d’honorer notre chemin personnel afin de mieux nous connaître et de mieux nous respecter. Il nous invite à nous connecter à nos ressources intérieures afin de mieux traverser nos tempêtes intimes et à se relier, parallèlement, à son soleil intérieur, afin d’illuminer l’obscurité et chasser le flot de pensées chargé de négativité. Il nous éclaire sur l’utilisation de nos sens et de notre mental pour, ainsi, transformer l’illusion des démons intérieurs qui nous habitent en nous tyrannisant. La Shakti nous incite à incarner la pureté en mettant en action le repentir, le pardon, en accueillant le don d’humilité. Avec ses qualités nombreuses et diverses, d’abondance, de prospérité, elle matérialise l’immatériel par son énergie pure et transcendante et nous offre la possibilité de toucher avec émerveillement la richesse divine intérieure.
La Shakti, énergie vivifiante, inspirante, œuvrante, primordiale de la femme, dont la Lune est l’un des symboles, nous propose subtilement de « faire corps, âme et cœur » avec elle.

Shakti : le féminin Sacré

Shakti, principe féminin suprême, est l’énergie féminine qui permet à Shiva, principe masculin d’atteindre sa complétude et son opérativité. C’est cette union sacrée qui donne toutes les couleurs à tous les centres subtils. L’énergie féminine est la force féminine créatrice divine. L’énergie féminine est la Lumière, l’Amour, la Beauté, la Compassion infinie pour tout être vivant. Elle symbolise l’inspiration, le principe initiateur porteur de vie, comme notre Terre Mère, Gaïa. Les attributs de l’énergie Shakti sont l’intuition, l’imagination, la sensibilité, l’écoute, l’empathie, la douceur, l’intelligence émotionnelle, la sensualité, l’harmonie, la créativité, la capacité de soigner, à prendre soin et à s’occuper des autres.
Nous avons tous en nous, hommes et femmes, une part d’énergie féminine et d’énergie masculine, chacun dans des proportions différentes. Chaque personne doit honorer et cultiver sa part d’énergie féminine, car c’est cette énergie qui pourra réellement remplacer et éliminer les anciens schémas destructeurs, engendrant conflits, dualité et opposition.
La femme, en honorant son féminin sacré, ne rejette pas ses qualités féminines ; au contraire, elle les accepte et les met au service des autres et d’elle-même. La femme, respectueuse de son féminin sacré, ne cherche pas à « singer » l’homme, elle comprend que le pouvoir ne réside pas dans la force physique, dans l’abus d’autorité ou dans l’agressivité dominante ; elle sait, déterminée et sûre d’elle, qu’elle a à sa disposition d’autre qualités tout autant performantes, de douceur, d’harmonie, de confiance et d’amour. La femme dans son féminin sacré, a compris le pouvoir de son énergie féminine, son pouvoir guérisseur, son pouvoir de transformation auprès des hommes et donc son pouvoir de transformation « du Monde ».
Par contre, se mettre dans la posture de renier le principe féminin en soi revient à se renier soi-même, c’est se mettre en danger et cela engendre nécessairement conflits intérieurs, mal-être et sentiments de dualité.

Shakti : l’Âme du Monde

« Le chant du nom de Dieu est un yoga. Il contient une grande Shakti. Cette Shakti apaise l’esprit et emplit le cœur d’amour. Le chant dissipe l’inquiétude et la souffrance, il engendre la joie. Il purifie l’atmosphère en soi comme autour de soi. Il détruit les germes de l’agitation mentale. Celui qui chante le nom de Dieu avec enthousiasme est empli d’une joie divine ».

Sagesse hindouiste

La Shakti est la force vitale créatrice d’un individu, c’est la force d’épanouissement de l’Être, du Soi, homme comme femme. Cette force se manifeste par l’éveil d’un sentiment tourné vers l’Univers, vers une voie spirituelle qui nourrit et stimule cette énergie Shakti qui a pour fonction de lever le voile sur l’ignorance ; ainsi, l’être commence à regarder le monde avec un autre regard plus véritable.

Namaste


2 réflexions sur “Shakti शक्ति : l’Energie du Féminin Suprême

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s