Les 12 Archétypes Astrologiques : l’Appel du Mystère (11)

Le Visage de l’Archétype du Verseau
(21 Janvier / 18 Février)

Portrait du Verseau

Maître : Uranus (contemporain) / Saturne (traditionnel)
Maison : 11
Elément : Air 
Qualité : Fixe
Polarité : Masculine
Exaltation : aucune | Chute : Neptune | Exil : Soleil
Saison : Cœur de l’Hiver | Sabbat : Imbolc
Jour : Samedi
Nombre : 7
Physiologie : mollets, chevilles, système respiratoire, épiphyse
Couleur : bleu ciel, bleu électrique, turquoise
Cristaux : aigue-marine, labradorite, pierre de lune, obsidienne bleue
Végétaux : sureau, myrrhe, orchidée, sorbier, mandragore, perce-neige, fruit de la passion
Huile Essentielle : menthe poivrée, benjoin, lavande, cyprès
Déesse Archétypale : Brigit (la très haute) des pays celtiques, Nout, Eve, Sophia, Athéna, Tien-Mu
Conte Initiatique : Libertaire
Mots Clés : humanité, fraternité, sororité, détachement, impartialité, révolution, rébellion,
réforme, excentricité, idéalisme, erratique, scientifique, progressiste
Voyage Intérieur : « Raviver sa flamme, remplir son puits »
Rituel : « l’Arbre à Vœux »

La saison du Verseau est au cœur du Solstice d’Hiver ; avec elle, se propage le retour de la lumière. Alors que l’obscurité s’installait rapidement en fin de journée, une lueur dorée commence à apparaître sur l’horizon Ouest et infuse de l’espoir dans l’âme la plus esseulée et désabusée. Le festival celtique que l’on fête est Imbolc, on célèbre la « Chandeleur » ou la fête de la « lumière croissante ». Consacrée à la déesse celtique Brigit, Imbolc est un temps d’inspiration et d’espoir, un temps pour voir le futur et contempler les graines à planter.

Le Verseau est un signe d’Air fixe, ce qui signifie qu’il se produit au milieu de la saison et résonne avec l’élément objectif et intellectuel de l’Air. Faisant miroir à la promesse du monde naturel d’éveil et d’anticipation de la renaissance qui va venir avec le printemps, l’archétype du Verseau est un avant-gardiste et un visionnaire. Le Verseau est un électron libre, un non-conformiste qui brise les règles, qui parle sans filtre et qui célèbre ses différences sans vergogne.
La planète maîtresse moderne du Verseau est Uranus, que l’on appelle en astrologie le « Grand Eveilleur ». Le Verseau est ainsi connecté au collectif et bien que le signe soit hautement créatif, les visions et flashs de compréhension soudaine qu’il reçoit porte, la plupart du temps, sur une vision d’ensemble. Il se sent concerné de façon naturelle par la communauté, la tribu et la conscience du groupe, il peut néanmoins sembler quelque peu détaché sur le plan personnel. Sa vision s’exerce, en général, selon un angle plus large et plus holistique. Cette identification avec le collectif donne au Verseau une pure conscience ultrasensible, car il a le don et la capacité intuitive de comprendre ce que sous-entend les choses et il sait comment les événements vont évoluer. Le Verseau sera donc décrit comme un être progressiste et futuriste. Il est souvent le premier à ressentir les changements subtils de l’inconscient collectif et c’est beaucoup plus tard qu’il est reconnu comme le visionnaire qu’il est. Le Verseau est souvent en avance sur son temps, ses idées radicales et son originalité brillante lui valent la réputation d’être bizarre et excentrique.
Le Verseau marche au rythme de son propre tambour, c’est une personne véritablement individuelle qui circule souvent à contre-courant de la culture dominante. Il est plus à l’aise dans les subcultures qui résonnent avec ses idéaux. L’absolu de la génération hippie des années 1960 est un parfait exemple de l’idéal que peut porter l’archétype Verseau et qui, maintenant, se propage dans la culture dominante. Ce courant, décrié par le « bonne société », considéré comme utopique et en marge, a fait son chemin dans le courant principal : le végétarisme, le yoga, la liberté religieuse, la protection de l’environnement, le droit des animaux, le droit des hommes, pour n’en citer que quelques-uns.

L’essence du Verseau : 11ème étape zodiacale

Quand le Verseau s’identifie à son expression naturelle lumineuse, il s’habille de l’essence du révolutionnaire et du rebelle. Défiant les règles et les lois, il utilise son énergie afin de remettre en cause les postulats invitant l’humanité à changer de paradigme. De nature indépendante, brillant par son intellect, hautement authentique, l’expression du Verseau est un concentré de « liberté d’Esprit ». L’énergie Verseau aime à provoquer et bousculer les autres en se positionnant toujours à contre pied, histoire d’entretenir un peu de zizanie et de remettre les idées reçues en question. Elle souhaite secouer et réveiller une société endormie sur ses dogmes et habitudes même si celles-ci sont mauvaises, elle cherche à ouvrir le débat et à questionner les personnes en les faisant réfléchir. C’est le porte-drapeau du changement, du bouleversement, des tremblements de terre, c’est « la diseuse de vérité » même si ce n’est pas convenable ou que cela dérange. Elle est envahie par des flashs et visions hors du commun. Quand cette énergie est dans l’équilibre, elle apporte espoir et optimisme pour le bien de tous avec sa fulgurante création inspirée et inspirante.
Très amical et social, le Verseau connaît beaucoup de monde, beaucoup de monde le connaît. Le signe du Verseau, étendard de l’humanisme, part dans des combats pour la justice sociale tout en restant distant et détaché et peu démonstratif émotionnellement. Il est nettement mal à l’aise avec des démonstrations irrationnelles de sentiments, il reste gouverné par la logique, l’objectivité et la rationalité.
Cette personnalité choisira et préférera avancer seule dans la vie plutôt que de mettre à bas ou sacrifier ses idéaux. Elle est convaincue que si elle suit ses convictions avec intégrité, elle finira par trouver sa tribu. Le Verseau est motivé par la « famille de cœur » et non pas par la famille de sang, c’est l’archétype même de la fraternité et de la sororité. Philosophe divergent, il ne souffre pas de solitude et en a même besoin, à la différence de ces homologues en signe d’Air, les Gémeaux et la Balance. Le Verseau défend l’idée d’égalité et traite les autres avec un égal respect, il résiste activement et efficacement aux idéologies racistes et sexistes.

Quand le Verseau s’identifie à son ombre, il développe une grande instabilité, il devient erratique et hautement « inflammable », il peut se perdre dans de vastes contradictions inhérentes. L’ombre du Verseau dissout son idéalisme dans un fanatisme toxique. Le Verseau est un signe fixe dont le souci est l’entêtement et l’obsession : en devenant « monomaniaque », il n’écoute plus le point de vue de l’autre.
L’ombre se glisse aussi dans une posture de changement qui n’est justifiée que par le plaisir de provocation. Le Verseau qui agit depuis son ombre augmente un ressentiment maussade qui peut se stigmatiser par des explosions de rage. Il peut alors glisser d’une brillante originalité à des attitudes vides, bizarres et excentriques uniquement dans le but de choquer, voire de heurter. Il s’isole et se réclame d’un statut « d’outsider » comme signe de défiance et pour justifier son existence. Dans ce cheminement, il se confortera dans un raisonnement de « combat contre les autres » car ces mêmes autres ne le comprennent pas !

Le plan émotionnelle de cette essence inspire une personnalité qui a un grand besoin d’espace et de liberté. Dans la relation, il faudra éviter d’aborder cette sensibilité avec une posture de contrôle qui provoquera une fuite immédiate. Le/la partenaire du Verseau devra être un mélange unique d’ouverture d’esprit, d’intelligence et avoir un soupçon de folie sans pour autant avoir des velléités de freiner sa créativité ou son idéalisme.
La recherche de l’autre et de connexion se joue pour l’essence du Verseau dans une attraction beaucoup plus mentale que physique. Il aime avec son cerveau. Il est séduit par l’intelligence, le non-conformisme, il est attirée par des partenaires d’origine culturelle, spirituelle ou socio-économiques différentes. Aimant défier les traditions, il n’a que de cesse de s’accoupler avec la différence en tant que telle, comme moyen d’expression amoureux clairement affiché.
Son/sa conjoint (e) devra être aussi son (sa) ami (e) pour partager ses visions politiques, intellectuelles et créatives. Il aura du mal à s’engager par un trop grand besoin de liberté mais une fois accroché, il est loyal, à l’écoute et engagé, il sait être attachant, amusant et parfois imprévisible, il déteste la routine. Ce profil peut aussi choisir de ne pas être en relation.

Le plan professionnel de l’archétype du Verseau est en relation avec le milieu associatif et collaboratif. Avec l’énergie Verseau, tout est possible, même dans le champ de son activité ! Ceci dit, il sera stimulé par une profession originale, atypique et méconnue, il se dirigera vers les niches professionnelles ou créera son propre chemin professionnel en adéquation avec ses idéaux.
Ce profil a du mal avec l’autorité et les règles en général, il sera plus dans la création d’entreprise avec un grand besoin d’espace pour exprimer entièrement son individualité et sa spécificité. Le statut d’indépendant lui sied à merveille, il peut être un virtuose des médias sociaux ou un concepteur graphique d’avant-garde. Il peut se distinguer dans les arts grâce à son génie créatif, il peut aussi briller dans le monde de la mode en impulsant des tendances innovantes, dans le stylisme, la coiffure ou le maquillage.
Avec sa compétence d’harmoniser le collectif, il peut être blogueur et animer des sujets controversés. Tout ce qui touche à la technologie ou à l’informatique sera excitant et motivant pour cette personnalité.
Le plan social reste un chemin d’une grande importance, la justice, le défense des droits du travail, conseil, éducation ou protection de l’environnement, une démarche politique en se mettant au service de réformes pour le bien commun et l’égalité. L’astrologie peut faire parti du domaine de Verseau en sachant qu’ Uranus et son gouverneur et que la déesse Uranie est la protectrice des astrologues.

Déesse Guide : Brigit

Brigit (Brighid/Danu/Ana) est la déesse la plus connue et la plus puissante de la mythologie celte. C’est la divinité féminine unique, la mère des dieux primordiaux celtes, mais aussi leur fille, leur sœur ou leur épouse.
Son nom signifie « la très Haute », on parle d’elle comme « la très brillante » ou la « flèche ardente », ce qui met en lumière son lien avec l’inspiration créative, ainsi que son aspect de protection. Elle préside l’Eau (protection) et le Feu (inspiration). Elle gouverne les puits, les fontaines et les sources sacrés. Elle entretient le feu sacré, elle est donc associée à l’inspiration, « elle est l’inspiration », car son feu ne s’est jamais vraiment éteint, il réside dans le cœur de l’humanité qui fait l’expérience de son contact.
Sa proximité avec la nature en fait la maîtresse des animaux, des montagnes, des eaux et des forêts.
Lors de sa naissance, au lever du soleil, une colonne de feu s’est élevée au dessus de sa tête, de telle sorte qu’on aurait pu croire que sa maison était en proie aux flammes. Elle veille au bien du feu sacré de la tribu comme celui du foyer domestique, elle préside les rites de purification.

Brigit, la Déesse Blanche, est une triple déesse, elle recouvre 3 fonctions dans la société :
*Elle est la protectrice des druides et des bardes, des poètes, on la sollicite pour « mettre le feu » à leur imagination et enchanter leur travail.
*Elle est la patronne des vates (devin dans la société celtique), de la divination et de la médecine, c’est la déesse de la guérison. Son pouvoir sur les accouchements lui permet d’incarner la fécondité.
*Elle est la patronne des artisans, des bronziers, des forgerons et des orfèvres. La forge est associé à la transformation, au façonnage du métal grâce aux éléments Feu et Eau pour que cela devienne quelque chose de nouveau. Sa participation active à la fabrication des armes souligne son aspect guerrier. On la surnomme aussi « la guerrière au bouclier ».

Le mythe de Brigit, fille de Dagda, est très répandu en Irlande. Quand la christianisme débarqua en Irlande, le peuple aimait tellement sa déesse Brigit qu’il en fit une sainte : Sainte Brigitte, elle y est toujours vénérée aujourd’hui. Elle est connue comme étant la sage-femme de la Vierge Marie et donc la marraine du Christ.
Brigit a une sanctuaire au village de Kildare, les personnes s’y rendent pour une contemplation rituelle, pour lui rendre hommage, elles prient pour la guérison, collectent de l’eau sacrée et attachent des petits rubans ou morceaux de tissu (clooties) sur l’arbre à vœux voisin comme offrandes.

Imbolc est le jour consacré à Brigit. Il est le commencement de la saison de l’agnelage et le précurseur du printemps. Le 2 février, la lumière solaire a commencé à réchauffer de nouveau la Terre et ce moment annonce réellement le retour de la pleine lumière, de même que l’illumination et l’optimisme qui accompagnent les jours plus longs. L’espoir se ravive, la lactation des brebis et des vaches signale avec bonheur que le printemps arrive. De nombreuses coutumes prennent place autour d’Imbolc pour honorer Sainte Brigitte suggérant ses racines païennes. Cette fête est reliée à la couleur blanche, à la neige, à la lune, au lait, à l’eau et aux reins.
Brigit est célébrée sous son aspect de jeune fille, on fabrique des poupées avec des gerbes de céréales. Les femmes confectionnent également traditionnellement des croix de Brigit : des petites croix à 4 bras et au centre carré. On les accroche au-dessus des portes pour la protection au moment d’Imbolc.

Si le jour consacré à Brigit se produit au milieu de la saison du Verseau, il y a bien d’autres corrélations qui alignent cette déesse celtique bien-aimée à l’archétype du Verseau. Les 2 sont en rapport avec l’étincelle soudaine d’inspiration créatrice, et l’un comme l’autre sont un catalyseur d’espoir pour le futur. Le glyphe du Verseau est décrit comme les « vagues d’eau de la conscience » mais aussi comme les « éclairs fulgurants de l’inspiration », ce qui est en accord avec l’appellation de « flèche ardente » pour Brigit. Une chose est certaine, c’est que l’on ne peut forcer l’inspiration, on ne peut que l’inviter et l’accueillir, on doit lui faire place, préparer le sol pour que ses graines s’y épanouissent. On doit se rappeler de remplir son propre puits et entretenir sa flamme intérieure en lui donnant ce qui la nourrit.

Brigit est reliée à la notion du puits, on doit être attentif à ce que notre propre puits créatif ou spirituel ne s’assèche jamais, on doit apprendre à comprendre les cycles et savoir qui on est dans une sécheresse créative, en gardant toujours espoir du retour d’une pluie vivifiante annonçant joyeusement une créativité débordante. Brigitte est une déesse qui résonne au travers les éléments du Feu et de l’Eau. Quand ils sont combinées, cela crée de la vapeur. C’est cette vapeur qui donne la puissance de la créativité, la brume qui surgit quand la lumière du soleil réchauffe la rosée sur le sol, et laisse entrevoir des choses surprenantes et mystérieuses à celui qui prend le temps de regarder au delà de l’horizon et de ce qu’il ne se voit pas !

« Être humaniste, c’est aussi ressentir au plus profond de soi, que chacun d’entre nous, est un moment éphémère d’une extraordinaire aventure, l’aventure de la vie qui a donné naissance à l’aventure humaine ».

Edgard Morin

On vient de répondre à l’appel du voyage insufflé par l’archétype Verseau.
On est allé à la rencontre de l’énergie de la déesse Brigit et de l’expression fulgurante de la créativité, mettant en lumière le potentiel de lumière créatif que l’on a en chacun de nous comme une pépite inconnue. On a traversé l’inspiration brusque et étincelante soutenue par l’élément Air, à la découverte de la magie des potentiels énergétiques d’une puissante secousse à la rencontre de la conscience éveillée du Verseau.

L’archétype du Verseau est la 11e étape zodiacale, le nombre 11 qui est un maître nombre, est l’archétype du « Maître Inspirant ».
Le caractère fixe au cœur de la saison du Verseau permet de manifester ce que l’archétype du Capricorne a initié précédemment. Le Verseau peut dignement devenir le « Serviteur du Monde » comme sa mission le lui soumet.

Le glyphe du Verseau clôture le trigone d’Air constitué des Gémeaux, de la Balance et donc du Verseau. Les 3 sont symbolisés par des figures qui annoncent la dualité :
*Le glyphe des Gémeaux : archétype du lien, qui relie le haut et le bas. Dans cet espace, l’Être à une haute perception des pôles opposés qu’il n’a que de cesse de relier, créant ainsi l’instabilité et la nervosité qu’on lui connaît, passant d’une idée à son contraire constamment.
*Le glyphe de la Balance annonce la conscience de l’autre (le demi-cercle). Ici, la dualité persiste mais il y a une exigence d’harmonisation des contraires quand les Gémeaux restent focalisés sur leur découverte.
*Le glyphe du Verseau  aborde l’achèvement de cette harmonisation avec les 2 vagues de propagation horizontales parfaitement parallèles. L’Être est invité à se mettre sur la même « longueur d’onde » que son opposé. Même si le dessin des vagues reste harmonique, il subsiste encore de la dualité qui sera mise en fusion à l’étape Poissons au point d’assemblage de la conscience que le glyphe du signe figure avec sa ligne horizontale reliant les 2 demi-cercles verticaux. Les vagues du Verseau décrivent des hauts et des bas, ce qui accentue cette notion de dualité entre le sommet de la créativité et les doutes propres à cette même créativité.

« La vie n’est pas allers et retours insouciants entre le Ciel et la Terre (Gémeaux), ni aspiration à la sérénité de la paix sociale (Balance), mais plutôt mouvement incessant, remue-ménage dans l’ordre de l’horizontalité, de l’espace, du collectif (Verseau) ».

Luc Bigé

Le Verseau glisse son regard au-delà des expressions subjectives pour en percevoir les causes profondes, en extraire les points cachés derrière le rideau des apparences. Cette vague atypique induit une « mer des possibles » présente à la fois en dehors et au dedans de l’écume des jours, portée par l’élément Air qui ne connaît pas de frontières. Le Feu est circonscrit par l’Eau, l’Eau et l’élément Terre se contiennent l’un l’autre pour dessiner une mer et un continent, ou plus matériellement un contenu et un contenant. Les 3 signes d’Air assument une totale liberté primordiale, capable d’innovation sur le plan des idées avec les Gémeaux, sur le plan de la culture ou de l’art avec la Balance, sur le plan scientifique et social avec le Verseau. Chacun d’eux reste empreint d’objectivité sur les choses, chemine du savoir à la connaissance avec la découverte du pouvoir magique des mots et du verbe avec les Gémeaux, puis la théorisation de la société idéale avec la Balance, qui s’engouffre dans une perception objective de la réalité subjective de toute manifestation avec l’archétype du Verseau. C’est l’énergie illimitée d’empathie des Poissons, à la dernière étape zodiacale, qui unira l’ultime dualité objet/sujet.

On retrouve dans l’imagerie du Verseau (le Verseur d’Eau), un homme ou une femme portant une cruche emplie d’eau qui la déverse sur 7 lotus épanouis, symbolisant le centre psychique (les chakras en sanskrit) de l’Être éveillé par le pouvoir des eaux de vie. Le nombre 7 est en analogie avec le Verseau ainsi que son gouvernement Uranus. Il parle de la « Perfection de l’homme céleste ». Cette énergie prend sa source en Capricorne et alimente de sa vitalité la totalité de son organisme biologique et social en Verseau. Le Verseau dans la genèse zodiacale, prend le contre-pied du Capricorne, en s’opposant et en déstructurant le cristal conformiste de ce dernier, assumant hautement son allergie à la loi qu’impose la figure du Capricorne.

Depuis l’étape Taureau, 9 mois se sont écoulés, une lente maturation et d’évolution se sont « échenillées » jusqu’à sa complète maîtrise et son invitation au dépassement en Capricorne (la porte des dieux). Les 3 signes suivants : Verseau, Poissons et Bélier évoluent dans un autre monde, au-delà de la Terre, à distance de tout engagement matérialiste contraignant. L’Air du Verseau apporte à la Terre le prodige de la connaissance intellectuelle dans la démocratisation du savoir. L’Eau des Poissons dissimule la présence des mondes psychiques et invisibles qui entourent la Terre et par leurs émanations lumineuses ou sombres, légères ou pesantes, et crée les ambiances dont la matière a besoin. Le Feu du Bélier initie des « intuitions semences » dans le cerveau de l’Être qui s’enracineront dans la terre fertile et abondante du Taureau. On observe que l’élément Terre n’est pas un constituant de « ce socle extraterrestre ». Le Verseau (la voie et la voix de l’intellect), les Poissons (la médiumnité) et le Bélier (l’intuition) sont les messagers du futur, s’infiltrant en tout lieu pour déstabiliser l’ordre ancien au nom de l’évolution humaine.

« Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots ».

Martin Luther King

Sentez vous à présent les tonalités et subtilités fondamentales des différents archétypes : Bélier, Taureau, Gémeaux, Cancer, Lion, Vierge, Balance, Scorpion, Sagittaire, Capricorne et Verseau ?
Nous avons exploré le principe de réalité et nos limites corporelles avec le Capricorne, le Seigneur du Karma, figure de la détermination impersonnelle qui incite aux réalisations. On vient de se laisser inspirer et emporter par la figure du Verseau, le génie, le révolutionnaire, le diseur de vérité, l’exilé… Et maintenant, nous allons plonger dans l’immensité illimitée de l’archétype des Poissons, qui clôture le zodiaque et qui englobe dans son océan tous les archétypes du Bélier, en passant par la Balance et lui-même, l’idéaliste, l’énigmatique, l’enchanteur ou le mystique, à la 12ème étape du zodiaque.

Namaste

Source : Les 12 Visages de la Déesse D. Blackwood et La Symphonie du Zodiaque Luc Bigé


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s