Portail Energétique 11/11

L’Âme-Agit du Portail 11/11 en Soleil Scorpion

Entends le chant de ton Être profond
Et permets lui de résonner

Sagesse Plutonienne

Portail 11/11 (11, 29 (11))

Ce portail énergétique est relié à la notion de force, de maîtrise, de courage, d’élans poétiques, de dons, de clairvoyance et de guidance.
Le nombre 11 est en connexion directe avec le monde spirituel. Il est doté d’une forte inspiration et d’une puissante intuition. Il a une grande capacité d’action volontaire et parfois destructrice afin d’agir dans le sens d’un accomplissement plus élevé, de choses plus grandes et plus belles. Il évoque la synchronicité entre le monde visible et le monde invisible. Il est le réceptacle des messages de l’Univers indiquant le moment opportun de réaliser ses aspirations. Il dispose, dans sa forte vibration, d’une source infinie de connaissance, de sagesse, de compassion, de paix et de vérité.
Le nombre 1, l’Unité, est le « pilier de lumière », « mon moi intérieur » qui permet de découvrir la vérité fondamentale de l’esprit enfouie au plus profond de moi. Il symbolise l’élan (1) prêt à se manifester (4) (le 4 est le symbole physique), les 4X1 de ce portail est l’émanation des 4 points cardinaux nous facilitant le chemin que nous devons parcourir, nous indiquant la direction. Le 11/11 ou 2X11 est la porte entre les 2 différentes dimensions – celle du cœur et celle de l’esprit – ce portail est l’invitation de reliance du cœur et de l’esprit, c’est l’indicateur « d’éveil spirituel ». Cette porte est le « facilitateur » de l’introspection de l’esprit pur et clair, envisagé avec la confiance d’un cœur ouvert et compatissant.
C’est le moment où les ondes vibratoires sont en augmentation d’un point de vue de l’élévation, de la transmutation et de la recherche de l’unification. L’influence concrète s’effectue sur la plan matériel afin de permettre la guidance d’actions justes ; au niveau du cœur, on trouve le soutien pour les relations ; sur le plan mental, la conscience s’ouvre ; le plan spirituel œuvre à comprendre notre réalité dans une action dynamique et transformatrice que nous avons mis en place par rapport à nos croyances. C’est le temps d’accéder à notre nature lumineuse et à notre plus haut potentiel (pot-en-ciel).
L’opportunité du portail 11/11 est la descente de la lumière divine s’infusant dans toute notre corporalité, ce processus d’émergence aligne et équilibre notre potentiel énergétique entre notre matérialité et notre spiritualité, entre notre masculin sacré et notre féminin sacré. C’est l’expansion accrue de nos perceptions, de visions devenues clairvoyantes sur le but de notre âme. Les transformations chaotiques intérieures profondes opèrent pour la création d’une réelle évolution, r-évolution vers nous-m’aime, repoussant nos limites afin d’atteindre notre unité cosmique. C’est répondre à la question clairement identifiée à propos de l’incarnation et son but. Dans le flux de cette compréhension nouvelle, c’est accepter de s’incarner et de faire fusionner notre personnalité et notre essence afin que nous devenions l’Être incarné spirituel porteur d’un immense potentiel de création, d’amour, d’évolution infinie au service d’un humanité plus spirituellement humaine.
Ce passage 11/11 définit l’infinie possibilité pour nous d’accéder à l’infiniment plus, quand nous arrivons à harmoniser le plan physique, le plan mental, le plan émotionnel dans une quête pure et authentique d’ouverture. Il accueille l’écoute attentive de sa conscience qui amène la personne à se poser dans une attitude d’Être divin incarné sur Terre. Le 11/11 est le déploiement vibratoire de l’essence spirituelle, le passage entre le monde physique et le monde éthérique. Cela canalise les expressions supérieures et inférieures pour faire ressortir le « soi » plus authentique, plus puissant et plus unifié. Ce portail connecté à l’âme corporelle expulse la destinée de l’âme spirituelle vers un but plus élevé.
Le portail 11/11 est une passage hautement collectif à haute fréquence pour aider l’évolution de la conscience sur Terre, animant et provoquant des moments d’exaltation pour exprimer nos intentions, enraciner la présence spirituelle à travers tout notre corps et tous les corps pour l’évolution de l’humanité entière, un pont entre le Ciel et la Terre.

Aucune matière ne peut être intelligible sans ombre et lumière.
Ombre et lumière sont issues de la lumière.

Leonard de Vinci

Ce portail s’exprime pendant la saison du Scorpion (23 octobre/21 novembre ), signe d’Eau Fixe qui habite la Maison 8 et qui est gouverné par la planète « des Ténèbres », le dieu romain Pluton . L’analogie du signe du Scorpion dans les Arcanes du Tarot est l’Arcane sans Nom (lame 13) et pour Pluton, c’est le Jugement (lame 20).

On peut y associer l’Enseignement des « 13 Mères Originelles », l’Enseignement de la 11ème Mère de clan de la 11ème Lune du mois de novembre, la Grande Femme qui marche. Elle nous apprend comment agir selon nos dires. Son cycle de vérité est de « marcher en vérité ». Il est en lien avec le blanc ; à travers cette couleur, nous apprenons le magnétisme et comment utiliser correctement l’autorité et la volonté. C’est la Gardienne du Commandement et la dépositaire des nouveaux sentiers, la Mère de la Beauté et de la Grâce, la protectrice de l’innovation et de la persévérance. C’est le modèle de Santé, forme physique et de résistance, l’exemple qui laisse le désir du cœur prendre le commandement. Cette mère est la garante de l’Impeccabilité Intérieure et celle qui veille sur toutes les formes de Force Intérieure. Cette mère enseigne aux Enfants de la Terre à guider, au lieu d’insister pour que le groupe suive un leader. Elle nous montre comment transformer les situations de la vie en nous impliquant dans l’action, sans dépendre d’autres qui agiraient pour nous. Elle guide pour chercher et trouver de nouveaux chemins d’apprentissage et de croissance, a attirer et laisser aller.

Apprends à chanter dans les ténèbres
Car on ne choisit pas les émotions qui nous touchent
Tourne-toi vers le Soleil et sa lumière et l’ombre sera derrière toi.

Sagesse Plutonienne

Soleil en Scorpion

La personnalité bouleversante et bouleversée
Le Ténébreux

Le Glyphe du Scorpion suggère le dard de la queue du scorpion. La flèche rappelle aussi la nature transcendante du signe. Il est représenté par le M de la matière primitive qui se termine par une flèche tournée vers le haut à son extrémité. Le représentation du Scorpion n’est pas du tout lié à un animal marin, comme les autres signes d’Eau, Cancer (le Crabe) ou les Poissons, appuyant ainsi encore plus sur l’énigme qui entoure ce signe.
La tradition astrologique le gratifie de 3 symboles : le Serpent, le Scorpion et l’Aigle.
Le Serpent et le Scorpion possèdent en eux une réserve de « venin » capable de « tuer » le cas échéant, ce sont des symboles de l’ombre, des profondeurs, nourrissant la tentation de destruction ou d’autodestruction quand les désirs restent inassouvis.
Quant à l’Aigle, il développe le même pouvoir de destruction mais celui-ci sera sublimé par les hauteurs de la conscience. Le pouvoir du Scorpion par l’énergie de l’Aigle se spiritualise par la maîtrise de ses désirs, porteurs d’endurance, de transformation de soi et de sacrifice.

C’est le 8ème signe ou le 8ème principe de la Roue Zodiacale.
Son Maître moderne est la planète naine Pluton, le principe transformant.
Son Maître traditionnel c’est la planète Mars (qui gouverne aussi le Bélier). Mars prend l’âme et la projette dans l’arène de l’existence, sous le feu de Mars en Bélier, la fonction de la planète est extériorisante ; avec Mars en Scorpion, cette fonction devient intériorisante, elle permet à la vénusienne Balance d’accéder au plan supérieur de l’incarnation. Mars en Scorpion agit pour « sortir » d’une certaine allure, faire pour la vie intérieure de l’Être ce qui a été fait pour sa vie extérieure. Le travail que Mars fait dans l’eau des Scorpions a pour but de nous apprendre toutes les choses à propos de notre nature, nature vue de la perspective de l’éternité et non pas seulement de l’incarnation. Avec l’énergie Bélier, l’Homme découvre la Terre devant lui, avec l’énergie Scorpion et par une purification de lui-même, il s’élève à un autre plan. L’action de Mars dans le signe du Scorpion permet de se dépouiller, mourir à soi-même pour que l’Être, dans le processus de son évolution, puisse accéder au domaine sacré du Sagittaire.
Mars est l’action, Pluton la réaction (karmique).
La Maison correspondante est la maison 8 : « Nous Avons », maison des secrets de l’Univers, c’est le lieu où l’on dépasse la conscience de soi pour aller vers la conscience universelle. C’est l’abandon du Moi. D’un point de vue pratique, c’est la maison des ressources, du gain financier et des héritages.
C’est le 2er signe dEau (Cancer, Scorpion et Poissons) ; l’Eau est le symbole le plus subtil et sensible des éléments, il parle de sentiments, de cycles et de fluctuations, les motivations viennent de l’intérieur souvent en réaction instinctive à un épisode émotionnel. L’Eau est le signe d’émotions intenses et irrationnelles. Le signe du Scorpion, féminin, passif et fixe, reflète les profondeurs figées et insondables de l’émotion instinctive, mais révélant peu, comme une eau profonde opaque et stagnante. Chaque signe d’Eau représente une ouverture particulière de l’Être aux images de l’inconscient, inconscient personnel pour le Cancer, inconscient collectif pour le Scorpion et inconscient cosmique pour les Poissons.
C’est le 3er signe de la Croix Fixe (Taureau/Lion/Scorpion/Verseau), dont le rôle est de « fixer dans la matière » ce qui a été impulsé par les signes de la Croix Cardinale. Le Scorpion montre une intensité masquant une profonde opiniâtreté. Cette qualité fixe communique son entêtement à l’élément Eau généralement consentant, lui faisant prendre le risque de se glisser dans « une ornière émotionnelle ».
Le Scorpion est opposé au Taureau et en carré avec l’axe Lion/Verseau.
Sa polarité est féminine/yin, sa typologie est dite « lymphatique ».
Le Scorpion symbolise le milieu de l’Automne, la force de la nuit ; la végétation se met au ralenti, les forces vitales se retirent dans l’obscurité.
Il est exalté avec Uranus, en chute avec la Lune et en exil avec Vénus.
Son jour est le Mardi (Mars) ; son nombre est le 9, symbole de l’universalité.
Son métal est le fer, le plutonium.
Il est associé au symbolisme du rouge foncé, du marron, du brun et du noir.

Mots clés : transformation, intensité, maîtrise, magnétisme, force mentale, charismatisme, volontaire, endurant, perspicace, combatif, audacieux, érotique, pénétration, pouvoir, sexualité, secret, mystérieux, destruction, suspicieux, furtif, traumatisme, autodestruction, vindicatif, ressentiment, agressif, impitoyable, morbide, autodestructeur.

Forces : Le Scorpion est tenace, il est doué d’une grande endurance et d’une grande résistance. Ce tempérament perspicace peut saisir ce qu’il y a de plus secret chez les autres.

Faiblesses : Le Scorpion est compulsif et obsessionnel, le Scorpion susceptible cherche à contrôler totalement les autres. Le dard du Scorpion est létal (mortel). Ce signe peut se montrer cruel et masochiste.

Ombre : Elle est vénéneuse et pleine de dépit, elle renferme toutes les rancunes que ce signe a jamais eues, en les combinant avec un entêtement de mulet qu’il partage avec son signe opposé, le Taureau. Très attirée par l’autodestruction, cette ombre s’adonne facilement aux pratique sadomasochistes.

Son défi karmique est de dévoiler les trésors enfouis dans les événements traumatiques du passé. La survie du Scorpion fait partie de ce trésor, de même que la force d’âme qu’il a développée en réaction à ce défi. Il fait mauvais usage du pouvoir en abusant de celui-ci.

Son principe : L’énergie du Scorpion allie la puissance de l’ouragan à la quiétude de l’eau qui dort. C’est un mariage sombre et mystérieux, riche et sauvage où s’expriment à intervalles imprévus des réminiscences des profondeurs insondables de la nature. Le monde sous-marin du Scorpion rappelle sans cesse sa présence au règne de la lumière. L’énergie Scorpion dévoile les aspects non purifiés de l’individu et du collectif. C’est un signe de lutte, il a besoin de situations difficiles pour donner la pleine mesure de lui-même, il a l’art de compliquer les choses simples et se prend lui-même dans ses filets de complexité. La mort est le thème majeur qui occupe la psyché du Scorpion.

Selon l’évolution cyclique du zodiaque, le Lion, étape fleur du zodiaque, se nourrit de l’énergie solaire lumineuse et claire, emplie d’amour, d’idéal, de beauté. Le Scorpion prend le risque d’appeler cette lumière dans les obscurs recoins de la psyché, encourant un voile momentané des valeurs solaires (conscience de soi, lucidité, reconnaissance de l’autre). Intuitivement, il sent l’indispensable nécessité de clarifier les zones obscures de lui-même et du monde pour que rejaillissent enfin la fontaine de jouvence (Bélier) que le processus de construction de la personnalité (premier hémicycle) a quelque peu tarie.
Du Bélier à la Vierge, s’est construite et affirmée la personnalité humaine ; la Balance, détentrice de l’art et la culture, a su rassembler les individus isolés sur la base du partage d’un même idéal. La civilisation existe, maintenant il faut vivre ensemble. L’Être revendique son droit à l’existence, c’est alors qu’en guise de préparation à l’initiation du Capricorne, un processus s’impose sur 3 plans :
* Physique en Balance : quel visage offrir au monde ? La manière dont on va harmoniser les différentes parties de soi-même pour se faire accepter dans un groupe social.
* Emotionnel en Scorpion, comment vivre concrètement les non-dits des relations humaines ?
* Mental en Sagittaire, comment formuler intellectuellement et insuffler de la cohérence dans la société en se basant sur les idéaux de groupe développés en Balance et expérimentés en Scorpion.
L’étape Scorpion dénude le monde civilisé de ses vêtements afin que le Sagittaire puisse construire sur une réalité physique authentique loin des apparences.

Complicité évidente de la Vierge et du Scorpion : Il y a un graphisme identique sur les 2 glyphes de ces 2 signes avec la base d’écriture adossé à la lettre M (13ème lettre de l’alphabet et le 13 est le symbole de transformation), la Vierge avec la queue qui part vers l’intérieur et le Scorpion, la queue qui part vers l’extérieur. Le Scorpion peut se montrer aussi maniaque et pointilleux qu’une Vierge. Il y a une véritable lien entre ces 2 énergies, elles possèdent la même précision, la même acuité de jugement. Cependant la Vierge appartient au premier hémicycle, elle est la purification et l’amélioration de la personnalité avant de rencontrer l’autre d’égal à égal en Balance. Le Scorpion appartient à l’hémicycle social, il est la purification du tissu social : l’individu affronte les encombrements émotionnels engendrés par lui-même et sa communauté. Le glyphe du M avec ses 3 enjambements forment une succession de hauts et de bas, il véhicule la tourmente et la complexité, le Scorpion libère ce qu’a purifié la Vierge. Ils sont intimement liés et entrelacés dans leur « M » (aime) et sont fondamentalement complémentaires.

Le nombre 8 et le Scorpion : Le 8 est le double 4, un double carré où s’entremêlent 2 types d’énergies dans lesquelles la typologie extrémiste du Scorpion s’inscrit. Il peut vivre au niveau du premier carré et construire sur le plan matériel, dépenser ses énergies dans le but de vaincre et de percer socialement ; ou vivre au niveau du second, il ressentira les énergies du plan psychique et apparaîtra comme porteur de valeurs mystiques, de pouvoirs étranges venus de l’inconscient collectif. Le but final de l’énergie Scorpion est l’interpénétration de ces 2 carrés plutôt que leur ambivalence, soit de fusionner les énergies psychiques avec les énergies matérielles qui font produire de profonds bouleversements dans la personnalité. En effet, la puissance du 8 représente le conflit qui résulte de l’intrication de 2 plans énergétiques, celui des réalités objectives et de la matière à la polarité masculine (argent, réussite sociale) et celui des réalités subjectives non matérielles à polarité féminine (médiumnité, perception au delà du visible). La confrontation de ces 2 forces libère le pouvoir de la conscience, le 9 dans le Sagittaire, en bouleversant profondément et dramatiquement l’organisme qui est en champ de bataille.

La Symbolique physique du Scorpion est liée aux organes sexuels ou la puissance de régénération du signe, grâce au contrôle de l’énergie sexuelle, la garantie de l’éternité du cycle de la vie et de la mort. La pratique du Tantrisme pourra être pratiquée comme « voie de libération ».

Les planètes en Scorpion : Dans un premier temps, elles doivent être vécues avec intensité sans crainte du conflit et de la lutte. Par le biais de ces fonctions psychologiques, l’Être est confronté au négativisme et à l’inertie ambiante, il utilise son acuité intellectuelle (Mercure), son magnétisme lucide (Vénus) pour dévoiler le monstre qui inhibe son dynamisme (Mars) ou le dynamisme social (Jupiter). Ayant la compréhension de ce fait, les planètes en Scorpion dévoilent la substance des Mythes incarnés par l’Être accompli :
Mercure : le « Connaissant » des secrets de l’Univers
Vénus : le « Prophète » de la paix et de l’harmonie
Mars : le « Guerrier » qui délivre l’Homme de l’asservissement
Jupiter : le « Visionnaire » capable de régénérer le tissu social sclérosé.

En résumé, le Scorpion, l’énergie la plus mystérieuse du zodiaque, résonne avec les courants sous-jacents intuitifs et fluides de l’élément Eau. Il nous fait naviguer sur les vagues de la naissance, du sexe, de la mort, de la renaissance et de la transformation. Il est indéniablement connecté à l’idée du phénix mystique renaissant encore et encore de ses cendres. Le Scorpion nous exige d’embrasser l’ombre, d’y allumer une lumière sur nos blessures et nos peurs mais aussi de recouvrer nos talents, nos désirs et le trésor de notre âme oubliée. Il est étroitement lié à l’idée de compost, transformant alchimiquement les déchets en potentiel riche, fertile et créatif de la psyché. La sagesse du Scorpion nous invite à nous ouvrir et nous abandonner alors qu’il serait futile de continuer à se battre quand il est maintenant temps que quelque chose meure. Le Scorpion sait qu’aucune nouvelle vie ne peut venir à moins que nous ne voulions entrer dans l’ombre du Sacré pour y être transformée.

Archétype du signe : Faust, Persée et Hercule dans son combat contre l’Hydre à 9 têtes. Les images puissantes et fascinantes du mage, du magicien et de l’alchimiste.

La devise du signe :
– du point de vue de la forme : « Que Maya (l’illusion) fleurisse et que la déception règne. »
– du point de vue de l’âme : « Je suis le guerrier et je sors triomphant de la bataille. »

Analogie Tarologique du Scorpion : l’Arcane sans Nom (lame 13)

L’Arcane sans Nom, au même titre que l’énergie Scorpion, évoque une phase de transition, de mutation. Le personnage imagé comme un squelette décrit la libération du futile pour ne garder que l’essentiel, ce processus initiatique permet alors de faucher tout ce qui devient inutile. Cet Arcane transcrit parfaitement la notion de « dépouillement » que doit effectuer l’Être afin de libérer sa véritable nature. Elle n’annonce pas la mort « réelle » mais une mort symbolique de quelque chose. Elle suggère une libération, un changement de forme, de plan, une transformation ou « les petites morts » de la sexualité et du sommeil. Alors que la plupart des gens craignent la mort, l’influence de l’énergie Scorpion permet de naviguer sans peur dans l’obscurité ; en effet, elle nourrit une fascination pour les mystères interconnectés de la sexualité et de la mort. Le Scorpion sait, sans doute mieux que personne, que la mort ne porte pas toujours le dard associé à son emblème. Il s’agit bien d’une métaphore de la transformation et du changement, de la métamorphose et de la renaissance. On ne parle pas de perte d’énergie mais bien d’une étape de conversion.

La maison du Scorpion : Maison 8

La Rencontre avec des Etats de Conscience élargis
Le test de la Métamorphose

« Nous Avons donc Nous Vibrons intensément »

La maison 2 est la maison des richesses (psychiques et matérielles) apportées par l’Être en naissant et la façon dont il gère ce capital au cours de sa vie ; la maison 8 est celle de la dispersion de ces richesses et de leurs transformations. La maison 8 est la maison des crises, mutations, évolution des idées, amenant à la transformations de l’Être. Elle est saturée des eaux profondes et sombres du secret. Cette maison est connectée aux mystères de la naissance, de la mort, de la renaissance et du sexe. Elle est en relation avec l’intime et les ressources partagées, de même qu’avec les dettes, les taxes et les héritages. Elle est le lieu des plus profondes transformations que nous devons vivre et traverser. C’est l’endroit propice où nous descendons jusqu’au monde d’en dessous pour renaître et en être renforcés. Les éléments cachés de notre psyché vivent dans cette maison, non seulement les parties dont nous ne voulons pas et qui sont reléguées dans l’ombre, mais aussi les fragments reniés qui contiennent un trésor oublié. La visite de la maison 8 nous met face au divers tabous « honteux » ainsi que toutes les choses sous-jacentes inexprimées. Elle ouvre un processus de donner et de recevoir, c’est là que l’Être perd la notion d’une identité distincte et apprend à fusionner avec une autre personne. La maison 8 est en relation avec la psychologie des profondeurs, la magie, la guérison, la médecine et le chamanisme.

Mots clefs : interaction, ressources partagées, naissance-mort-renaissance, union sexuelle, régénération, intégration, sacrifice de soi, conscience élargie, métaphysique.

L’Eau : Vivre dans l’Emotionnel

« C’est près de l’Eau que j’ai le mieux compris que la rêverie est un univers en émanation, un souffle odorant qui sort des choses par l’intermédiaire d’un rêveur. Mon plaisir est d’accompagner le ruisseau, de marcher le long des berges, dans le bon sens, dans le sens de l’eau qui coule, de l’eau qui mène la vie ailleurs. Mon « ailleurs » ne va pas plus loin. Ce qui touche ma rêverie, ce n’est pas l’infini que je trouve dans les eaux, c’est la profondeur.
Les forces imaginantes creusent le fond de l’être, elle veulent trouver dans l’Être à la fois, le primitif et l’éternel. Elles dominent la saison et l’histoire. Dans la nature des sources, des rivières, en nous et hors de nous, elles produisent des germes, des germes où la forme est enfoncée dans la substance, où la forme est interne. »

Gaston Bachelard « L’Eau et les Rêves » Essai sur l’Imagination et la Matière

L’élément dans lequel baigne notre Soleil natal représente notre carburant, notre énergie essentielle.
L’élément Eau, ou la sensibilité de l’âme, est le royaume des émotions, des sentiments, des relations, de l’amour et des courants internes profonds. L’Eau nous offre l’intuition, l’empathie et le savoir intérieur. L’Eau résonne avec la mémoire ancestrale, la sagesse génétique, les insondables profondeurs de la psyché et l’inconscient collectif.
Si l’Eau devait développer une seule qualité fondamentale, ce serait la fermeté.
Quand l’Eau est en équilibre, elle ondule le calme, la douceur, la gentillesse, la sensibilité et la compréhension. Elle offre un tempérament franc et profond. L’expression de l’harmonie en Eau se traduit dans une personne émotive mais qui n’est pas dominée par les émotions.
Quand l’Eau est en déséquilibre ou qu’elle agit dans l’ombre, elle peut être étouffante, pleurnicharde ou dépressive.
Dans la plupart des traditions magiques, l’Eau est associée à la direction de l’Ouest.
Les signes d’Eau auront besoin d’exercer une activité où ils pourront extérioriser librement leurs sentiments, leurs émotions et leur intuition, où ils pourront mettre à l’honneur leur sensibilité.
Quand leur énergie de base est « déchargée », ils peuvent « recharger les batteries » au bord de l’eau, en nageant, en prenant des bains de pieds, des douches ou en faisant des cures thermales.
L’Eau est reliée au système circulatoire et au système lymphatique, aux organes génitaux. Les maladies de cet élément résultent de problèmes sentimentaux, de jalousies, de possessivité, d’une mauvaise qualité de sentiments et d’émotions, de perversité, d’une mauvaise utilisation de l’énergie sexuelle.
L’Eau fixe et trouble du Scorpion : cette Eau est celle des marais, rien ne se voit à l’extérieur mais la vie est très riche à l’intérieur. L’Eau du Scorpion est une Eau secrète. Son calme dissimule bouillonnements et tumultes.

Mots clefs : sentiments, fluidité, cycles, passivité, sensibilité, empathie, réflexion, compassion, imagination, intuition et illusion.

« Une goutte d’Eau puissante suffit pour créer un monde et pour dissoudre la nuit.
Pour rêver la puissance, il n’est besoin que d’une goutte imaginée en profondeur. L’Eau ainsi dynamisée est un germe.
Elle donne à la vie un essor inépuisable. »

Gaston Bachelard « L’Eau et les Rêves » Essai sur l’Imagination et la Matière

Pluton : l’Impulsion Régénératrice

Pluton, ou la « métamorphose permanente », est une planète naine qui constitue le corps principal du système plutonien, c’est un « objet trans neptunien ». C’est la dernière planète transpersonnelle découverte en 1930. Pluton se serait arraché de la Ceinture de Kuiper par les géantes gazeuses mais aurait été repris par l’influence neptunienne qui a stabilisé son orbite. Pluton est considéré comme un système double car il forme un couple avec Charon sa lune. Il possède une orbite fortement inclinée et très excentrique, ce qui explique qu’il passe entre 12 et 30 ans selon les signes. Sa composition est constituée de roche, de glace, de méthane, d’eau et d’azote gelées.
Pluton est la 9ème planète par ordre d’éloignement par rapport au Soleil. Sa durée de cycle est de 248 ans environ.
Pluton rétrograde 162 jours par an en moyenne. Avec toujours son orbite irrégulière, selon les signes il reste de 3 mois à plus de la moitié de l’année.
Il est le Maître moderne du Scorpion.
Il est en exaltation en Cancer et en Lion, en exil en Taureau et en chute en Capricorne et Verseau.

Son Glyphe : Le croissant de l’âme plane au dessus de la croix de la matière, surmonté par l’esprit, symbolisant la descente de celui-ci à travers l’âme dans la matière et l’inconscient faisant l’expérience du feu de la transformation.

Mots clefs : pouvoir, abus, naissance-mort-renaissance, régénération, élimination, tabou, pollution, transmutation, subversion, obsession, compulsion, inconscient, dégradation, dictateur, orgasme, conservation religieuse, psychanalyse.

Principe : Pluton incarne le besoin d’affronter les aspects les plus profonds et les plus sombres de la psyché. Planète de la pollution intérieure et extérieure, Pluton est la nocivité du mauvais traitement émotionnel et psychique, le dépositaire de tout ce qui est tenu pour « inacceptable » et « diabolique » en soi-même et dans le monde, tout ce qui doit être éliminé, y compris le ressentiment en train de couver, l’envie et la jalousie tapissant les tréfonds de la psyché. Cette planète fait ressortir ces phénomènes afin que le processus psychologique étayant le comportement puisse être compris et transformé. Pluton a beaucoup à offrir à ceux qui sont prêts à explorer les endroits où les autres ont peur à s’aventurer.
Utilisé avec sagesse, Pluton peut modifier la plus sombre des expériences et libérer une puissante force créatrice. Tout ce qui se dégrade devient un compost fertile pour une nouvelle croissance. Les graines sont semées et germent dans l’obscurité. Si nécessaire, Pluton oblige la vie nouvelle à se montrer.
Mal utilisé, l’obscurité plutonienne s’envenime, débouchant sur une orgie destructive, la rage plutonienne non résolue sème la guerre.

Cycle de la vie : Pluton a de puissants liens avec le cycle conception-naissance-mort-renaissance où l’énergie renaît, meurt et est renouvelée sans cesse. Cette planète est connectée à la mort en tous genres, particulièrement aux fins et aux commencements. Pluton est aussi étroitement associé au genre de rapport sexuel où l’ego s’estompe dans une intense expérience orgasmique qui va bien au-delà de la simple gratification physique.

Explosion venue du centre de la Terre : Pluton est la vibration la plus élevée de Mars le Guerrier, incarnant l’agressivité universelle plutôt que son expression sur le plan personnel. Bien que son aspect tortueux soit souvent caché, Pluton possède un dynamisme identique à celui de Mars et provoque parfois un jaillissement volcanique inattendu. Pluton peut avoir cet effet sur les individus nés avec cette planète dans leur signe solaire ou sur toute personne traversant une période plutonienne.

Pouvoir : Le pouvoir plutonien est plus affiné et déterminé que l’énergie martienne brute. Impossible à stopper mais subtil, Pluton se rapporte à l’utilisation, à l’abus et au mauvais emploi du pouvoir. Quand une personne a du pouvoir sur une autre, Pluton est à l’œuvre. Quand l’Être est chargé de pouvoir universel, il agit positivement pour le bien commun. Quand Pluton s’exprime sur son mauvais versant, se déploient alors des abus, de l’ignorance, de l’intolérance, de la coercition, de la manipulation jusqu’au fanatisme émergent de l’emploi inconscient des forces plutoniennes.

Energies plutoniennes : Pluton est opiniâtre, obsessionnel, compulsif. La planète confère aussi une certaine témérité, donnant aux individus plutoniens le courage d’affronter et d’accepter leurs propres profondeurs et d’affronter leur mortalité. Les personnes en harmonie avec Pluton ne prenne pas la vie à la légère.

Tempérament plutonien : Traditionnellement, Pluton bien placé dans le thème, l’Être est charismatique, intense et perceptif. Mal placé, le caractère est malicieux, suspicieux et assoiffé de pouvoir.

Karma lié à Pluton : Transformation, la recherche, les instincts, le rôle de réformateur ou régénérateur.

En résumé, Pluton est le principe de la profonde transformation et de l’évolution. Son énergie est reconnue comme impérieuse, cathartique, que ce soit dans la carte natale ou dans le cosmos. Pluton est en relation avec tout ce qui est secret, clandestin ou caché et représente la dimension mystérieuse du sexe, de la mort et de la renaissance. Pluton, dans le thème astral, peut nous montrer une richesse d’information au sujet du voyage de l’âme dans son évolution. Pluton est le bassin secret de trésors cachés, de capacités multiples, de sagesse et de forces sur lesquels l’Être se doit de faire briller la lumière de la conscience afin de pouvoir utiliser tout le potentiel infini au service de l’universalité.

Le reflet n’est que l’ombre de l’apparence,
La véritable lumière est dans l’essence même de notre vie

Sagesse Céleste

Analogie Tarologique de Pluton : le Jugement (lame 20)

La planète de la transformation est un « joueur » clé dans l’astrologie moderne et son rôle dans les Tarots demeure établi. Pluton est la planète de la mort et de la destruction, des mots inquiétants que la lame du Jugement atténue. L’iconographie de l’Arcane annonce la renaissance de l’Être.
Pluton et la lame du Jugement nous enseignent que chaque fin fait partie du cycle de la résurrection et de la renaissance et mène inévitablement à une seconde chance d’une vie nouvelle.
Le Jugement appelle au discernement et à la prise de décision. Il incite à se libérer de tout ce qui ne correspond plus à ses besoins et ses attentes, afin que l’on puisse recycler et réutiliser son énergie à meilleur escient.
Pluton (Hadès) gouverne les âmes qui voyageaient après leur mort physique, au même titre que le Jugement il parle du cycle mort-renaissance.

Faute de pouvoir voir clair
Nous voulons, à tout le moins,
Voir clairement l’obscurité.

Sigmund Freud

L’étape Scorpion met en confrontation l’Être avec le monde des esprits des choses, des gens et des lieux. Il lui propose d’acquérir un nouveau pouvoir : la capacité de contrôle. Il poussent l’Être à s’exprimer avec un réalisme brutal. Ce 8ème signe projette naturellement de l’énergie dans son environnement. Il tient dans sa conscience la somme des énergies générées par le groupe et il s’identifie à cet égrégore. Il projette une partie de lui-même dans la pièce où il se trouve et l’emplit de sa présence silencieuse.
Réceptif aux énergies de l’inconscient collectif, le Scorpion incarne les grands mythes qui hantent l’humanité. Par une identification consciente à ces mythes, il acceptera, en un don total de soi, d’en devenir l’instrument du pouvoir. Il se laisse guider et enseigner par les esprits, fécondé par le divin, l’Être consacré féconde à son tour la société dans laquelle il vit, de sorte que la substance du mythe soit assimilable pour tous.
L’étape Scorpion permet à chacun de nous de détruire tout ce qui doit afin de re-naître à nous-m’aime.

Namaste




3 réflexions sur “Portail Energétique 11/11

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s